Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

Japon: retour sur dix jours de catastrophe

21 Mars 2011, 23:17pm

Publié par PCF Villepinte

Monde - le 21 Mars 2011

 

Tremblement de terre d'une force extrême, tsunami aussi rapide que destructeur et catastrophe nucléaire. Retour sur les quinze jours qui ont fait 8.649 morts et 13.262 disparus, selon un bilan toujours provisoire.

21 MARS

  • Des fumées s'échappent de la centrale nucléaire de Fukushima (nord-est), entraînant l'évacuation d'une partie du personnel qui s'active pour refroidir les réacteurs. Quatre des six réacteurs ont été connectés à l'alimentation électrique mais des tests sont nécessaires avant de relancer un à un les équipements. Le Japon décline l'offre française de robots spécialisés pour intervenir à Fukushima, les jugeant "inadaptés". Lire notre article du jour ici
  • Le lait et deux légumes verts (épinard et kakina) de quatre préfectures proches de la centrale sont interdits à la vente pour un niveau anormalement élevé de radioactivité. Des épinards (100 km au nord-est de Tokyo) d'Ibaraki l'étaient déjà depuis deux jours. Un niveau d'iode radioactif plus de trois fois supérieur à la limite légale a été relevé dans l'eau, à 40 km de Fukushima. Des traces d'iode et de césium radioactifs avaient été trouvées, le 19 mars, dans l'eau du robinet de Tokyo et ses environs, dans des proportions inférieures aux limites légales. La contamination de Fukushima durera plusieurs dizaines d'années (Autorité de sûreté nucléaire française, ASN).
  • Quelques jours avant le drame, l'opérateur Tepco (Tokyo Electric Power) a admis avoir menti en prétendant qu'une trentaine de pièces des équipements de la centrale avaient été contrôlées. Les installations nucléaires n'étaient pas assurées contre les séismes et les incendies dus à des séismes et des tsunamis (réassureur helvétique Swiss Re).
  • Coût du séisme et du tsunami: entre 122 et 235 milliards de dollars, soit entre 2,5 et 4% du PIB annuel du Japon (Banque Mondiale).

20 MARS

  • Remise en route du système de refroidissement impossible dans le réacteur 2. Le gouvernement songe à une fermeture définitive de Fukushima 1.
  • Traces radioactives à Taïwan sur des fèves du Japon.
  • Deux survivants (80 et 16 ans) retrouvés à Ishinomaki, neuf jours après la catastrophe.

19 MARS

  • Percement des toits des bâtiments des réacteurs 5 et 6 pour éviter des explosions d'hydrogène.
  • Séisme de magnitude 5,9 dans la préfecture d'Ibaraki.

18 MARS

  • Des dizaines de tonnes d'eau versées sur le réacteur 3 pour empêcher la fusion des barres de combustible. Le coeur du réacteur est endommagé. L'Agence de sûreté nucléaire japonaise relève de 4 à 5 (sur 7) le niveau de la gravité de l'accident sur l'échelle internationale INES.

17 MARS

  • Des tonnes d'eau de mer déversées par hélicoptères pour refroidir des réacteurs.

16 MARS

15 MARS

  • Explosion liée à la présence d'hydrogène dans le réacteur 2 de Fukushima 1, puis incendie dans le réacteur 4, éteint par l'armée américaine. L'enceinte de confinement "n'est plus étanche" et le niveau de gravité est évalué à 6 (sur 7) par l'ASN. (Le site allemand de l'hebdomadaire Der Spiegel propose une simulation du déplacement d'un éventuel nuage radioactif suivant les conditions météorologiques. Cliquez ici) Lire notre fil du jour

 

14 MARS

  • La puissance du séisme réévaluée de 8,9 à 9 : 4e plus puissant au monde depuis 1900. Lire notre fil du jour

13 MARS

  • Au Japon, "Plus grave crise (...) depuis la Seconde Guerre mondiale" (Premier ministre, Naoto Kan).

12 MARS

  • Explosion à Fukushima 1, le toit du bâtiment du réacteur 1 s'effondre. "Des rejets (radioactifs) très importants" se sont "produits simultanément à l'explosion" (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, IRSN, France). Lire notre fil du jour

11 MARS

  • Le plus puissant séisme jamais enregistré au Japon puis un tsunami accompagné de vagues atteignant jusqu'à 23 mètres de haut, ravagent la côte Pacifique (nord-est).
  • Baisse inquiétante du niveau des eaux de refroidissement de la centrale nucléaire Fukushima 1.

Commenter cet article