Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

Libye :

31 Mars 2011, 09:54am

Publié par PCF Villepinte

« Non à l'engrenage militaire ! Arrêt des bombardements, Cessez-le-feu. Oui aux solutions politiques. »

Rassemblements jeudi 31 mars dans les départements

 


Elles(2) appellent les citoyens à se rassembler devant les préfectures ce jeudi 31 mars.

A Paris, un rassemblement est organisé à la Fontaine St Michel à 18h.

La liste des rassemblements sera mise à jour sur le site du Mouvement de la Paix : www.mvtpaix.org

Saint Ouen le 30 mars

(1) ACCA (Agir contre le colonialisme aujourd’hui) - ANECR (Association nationale des élus communistes et républicains) - Appel des Cent pour la Paix - AFASPA (Association française d’amitié et de solidarité avec les peuples d’Afrique) - AAW France (Américains contre la guerre) - Centre quaker international - Collectif des iraniens contre la guerre - COT (Comité des objecteurs du Tarn) - DIDF (Fédération des Associations des Travailleurs et des Jeunes) - Droit solidarité - Enjeu-Les Pionniers – Femmes Egalité - Gauche unitaire - Les Alternatifs - Le Mouvement de la Paix - Ligue internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté - (MRAP) Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples – MIR (Mouvement international de la réconciliation) – PCOF (Parti communiste des ouvriers de France) - PCF (Parti communiste français) - Union pacifiste (2) les précédentes auxquelles il faut ajouter : CGT Paris - FASE (Fédération pour une alternative sociale et écologique) – NPA (Nouveau parti anticapitaliste)

L’évolution de la situation en Libye suscite une vive inquiétude. Nous sommes de nouveau face à une grave et dangereuse aventure guerrière.

Pleinement solidaires des mouvements populaires en Libye, en Tunisie, en Egypte et dans l’ensemble de la région - qu’elles considèrent comme un souffle d’espoir extraordinaire pour les peuples du monde entier - des organisations nationales(1) lancent un appel unitaire pour dénoncer un engrenage dangereux et que cesse au plus vite la double peine infligée au peuple libyen.

Elles appellent à :
- l’arrêt des bombardements et au retrait de l’OTAN
- l’engagement d’initiatives politiques, notamment de la France et de l’Union européenne, pour l’établissement d’un cessez-le-feu multilatéral.
- la mise en place internationale et régionale d’un strict embargo sur tous les armements, de sanctions notamment financières, et l’engagement de poursuites judiciaires contre les dirigeants du régime de Kadhafi responsables de crimes envers le peuple libyen

Voir les commentaires

Déclaration du groupe communiste et citoyen pour une alternative à gauche :

31 Mars 2011, 09:47am

Publié par PCF Villepinte

 

Toutes les actions du Conseil général doivent être mobilisées pour répondre à l’urgence sociale

 en Seine-Saint-Denis

 

Ces cantonales 2011 auront fait la démonstration d’une véritable crise de la représentation politique. L’abstention et la montée du Front National, due à l’absence d’une alternative crédible à gauche, doit être prise très au sérieux.

L’alliance PS/Europe Ecologie-Les Verts n’a eu pour objectif que de battre les élus communistes et partenaires sortants. Tous les moyens possibles auront été employés à cette fin. Cette stratégie, au vu des résultats, a largement échoué.

Les élus du groupe communiste et citoyen pour une alternative à gauche du Conseil général sont pleinement engagés dans la construction d’une réelle alternative politique et d’une véritable rupture avec la politique ultra-libérale de Nicolas Sarkozy.

Nous connaissons la situation financière difficile de notre département. Une situation en grande partie due à la non-compensation des nombreux transferts de charges de l’Etat aux collectivités décidés par la droite depuis 2004 atteignant aujourd’hui pour la Seine Saint-Denis la somme de 690 millions d’euros.

Cependant, nous réaffirmons, comme nous n’avons cessé de le faire ces 3 dernières années, que toutes les actions du Conseil général doivent être mobilisées pour répondre à l’urgence sociale dans notre département.

 

 

Ainsi, nous demandons le rétablissement de l’aide au financement de la Carte Imagine’R pour tous les jeunes de Seine Saint-Denis, le retour de la Carte Améthyste à 15 euros, le maintien du niveau des subventions aux associations culturelles et sportives, des crédits suffisants aux équipements sportifs et culturels ainsi qu’à la prévention. Nous demandons également à connaître dans le détail les conséquences financières réelles pour le Conseil général de choix tels que la signature de Partenariats Public-Privé pour la construction de nos collèges.

 

C’est sur un contenu politique réellement de gauche de notre collectivité que nous pourrons construire un avenir pour ce département conforme aux intérêts de ses habitants, retrouver la confiance des électrices et des électeurs et ainsi, faire reculer le Front National et combattre la droite

.

 

Voir les commentaires

Laïcité : les six religions désapprouvent le débat

30 Mars 2011, 17:26pm

Publié par PCF Villepinte

Le Grand Rabbin de France Gilles Bernheim et le cardinal André Vingt-Trois figurent parmi les signataires du texte

Société - le 30 Mars 2011

 

Alors que la majorité se déchire autour du débat sur la laïcité, les représentants des six grandes religions de France, réunis au sein de la Conférence des responsables de culte en France (CRCF), prennent leurs distances avec le débat controversé sur la laïcité, souhaité à l'Elysée, dans une tribune publiée dans La Croix ce mercredi.

Rédigée "sans aucun esprit polémique ou partisan", catholiques (Mgr André Vingt-Trois), protestants (pasteur Claude Baty), orthodoxes (Métropolite Emmanuel), musulmans (président du CFCM, Mohammed Moussaoui), juifs (Grand Rabbin Gilles Bernheim), et bouddhistes (révérend Olivier Wang-Genh) soulignent que "la laïcité est un des piliers de notre pacte républicain, un des supports de notre démocratie, un des fondements de notre vouloir vivre ensemble".

"Veillons à ne pas dilapider ce précieux acquis", mettent-ils en garde, en estimant "capital, pendant cette période pré-électorale, de bien garder sereinement le cap en évitant amalgames et risques de stigmatisation".

"Le débat est toujours signe de santé et de vitalité. (...) Mais un parti politique, fût-il majoritaire, est-il la bonne instance pour le conduire seul?", s'interrogent-ils.

A lire :

"Dire que la République est laïque signifie qu’elle est liée à l’ensemble du peuple et pas à la partie qui croit en Dieu. Dire qu’elle est sociale signifie qu’elle doit jouer son rôle en matière de services publics et de droits sociaux." --> Lire l'entretien avec le philosophe Henri Pena-Ruiz

--> Pourquoi ne faut-il pas laisser Nicolas Sarkozy s’approprier le débat sur les religions ?

--> L’UMP aime à cultiver les « islamalgames »

Voir les commentaires

Education: l'Humanité lance la "lutte des classes"

30 Mars 2011, 17:22pm

Publié par PCF Villepinte

Société - le 30 Mars 2011

 

 

50.000 postes supprimés dans l'Education nationale depuis 2007, 16.000 de plus cette année et combien de classes fermées à la clé? Partout en France, les parents d'élève, personnels de l'Education nationale et élus locaux se mobilisent pour lutter contre la casse de notre système éducatif.

Humanite.fr tient ici la chronique. Témoignez vous aussi via poleweb@humanite.fr.

 

  • Paris XIIIe: ENSEMBLE SAUVONS NOTRE ÉCOLE

Nous, parents, occupons l’école maternelle Bobillot Vandrezanne (Paris 13e) ce mardi 29 mars 2011, pour demander l’abandon des toutes les suppressions aveugles de postes dans l’Éducation Nationale, et en particulier garder les 9 classes de notre école! Ces suppressions massives et aveugles de postes se traduisent concrètement par la suppression annoncée au dernier CDEN d'une classe de l'école, suppression totalement injustifiée:
- les effectifs présents dans l'école sont actuellement de 240 élèves de 3 ans révolus, conformes au quota défini par le rectorat lui-même pour le maintien de 9 classes!
- les effectifs sont en hausse par rapport à l'année dernière, et cette hausse se poursuit depuis la rentrée.
- les 9 classes ont déjà en moyenne 26,7 élèves, ce qui est conforme aux effectifs moyens des écoles maternelles du quartier, et même plus élevé que la moyenne parisienne.
Nous refusons catégoriquement que les classes passent à 30 élèves, ce qui aurait pour conséquence immédiate la dégradation des conditions d'apprentissage pour tous nos enfants. Le rectorat cherche à compenser toute ouverture de classe sur Paris par une fermeture de classe ailleurs à tout prix. Mais si une nouvelle école ouvre bien enfin aux Grands Moulins, cette école correspond aux besoins des nouvelles constructions de ce quartier, et ne concerne en aucun cas le secteur des familles de Bobillot-Vandrezanne!
Nous nous sommes rendus en délégation au rectorat, parents élus FCPE et UNAAPE, avec l'appui des syndicats, de la mairie, de la FCPE 13e et Paris, avons apporté la pétition, accroché une banderole sur la façade Bobillot afin d'alerter les habitants du quartier, occupons le bureau du directeur mardi dernier et ce matin. Nous occuperons l'école toute la soirée du vendredi 1er avril, pour une soirée des écoles à laquelle sont conviés parents, enseignants, élus. Nous sommes déterminés et resterons mobilisés jusqu'à ce que nous ayons l'assurance que nos enfants auront une rentrée scolaire 2011-2012 digne du service public auquel nous sommes fondamentalement attachés. Pour sauver l’école publique, laïque, gratuite et égale pour tous
Conseil local FCPE de l’école maternelle  Bobillot Vandrezanne (Paris 13e)

 

  • A voir: la manifestation pour la défense de l'Education nationale, Paris, le 21 mars 2011. Photos

 

  • Paris XXe: occupation de l'école Pali Kao et Ramponeau

Le rectorat envisage de supprimer une classe de l’école maternelle Tourtille et le poste d’enseignant spécialisé de soutien aux enfants les plus en difficulté (RASED) des écoles Ramponeau et Pali Kao. Nous, les parents de ces écoles, occupons ces écoles tous les mardi matin. Nous avons été reçus par l’inspecteur de circonscription et parallèlement, l’inspecteur d’académie nous confirme ces suppressions par courrier. Année après année, nous constatons la disparition de postes et la compression des moyens qui nous avaient alloués pour répondre aux besoins du quartier. Nous sommes déterminés à faire entendre notre voix et à ne pas céder à cette logique purement comptable et injuste.
Pour échanger et manifester notre détermination, nous organisons un goûter revendicatif : jeudi 31 mars 2011 à partir de 16h30, devant l’école maternelle Pali Kao.
Les parents d’élève des écoles du bas Belleville (maternelle Tourtille, élémentaire Tourtille, élémentaire Ramponeau, maternelle Pali Kao),
soutenus par la FCPE.

  • Bourg d'Aulnay-Sous-Bois (93): "Les parents d'élèves vont jouer aux échecs humains"

Un échiquier géant sera mis en place devant le portail de l'école maternelle du Bourg jeudi 17 mars à 8h15. Dans une ambiance joyeuse, les parents seront invités, autour d'un petit déjeuner, à jouer aux échecs humains pour parodier les méthodes de remplacements dans la circonscription. Stéphane Fleury, président de la FCPE locale, explique la forme de la manifestation : « Nous souhaitons affirmer avec cet évènement que les enseignants ne sont pas des pions et que nos enfants ne sont pas de la marchandise. Ce problème de remplacement peut impliquer n'importe quel enfant de la circonscription d'autant plus que la méthode est même assumée avec une certaine forme d'indécence ».
En effet les parents et la FCPE de l'école maternelle du Bourg d'Aulnay-sous-Bois se mobilisent depuis deux semaines suite aux remplacements multipliés et arbitraires de professeurs pour des raisons purement administratives. Malgré l'occupation répétée de l'école, les tracts, la pétition, les banderoles, le soutien des élus locaux, l'inspectrice de la circonscription reste sourde et joue la carte de l'épuisement.
Pourtant l'émotion grandit dans la ville à ce sujet et les parents sont chaque fois plus nombreux à occuper la classe d'où le mouvement de colère est parti. Ils sont déterminés à obtenir gain de cause, demandent le retour du professeur de cette classe mais surtout l'arrêt définitif de cette politique injustifiable qui fait passer les contingences comptables avant l'intérêt des enfants.
FCPE Bourg Maternelle d'Aulnay-sous-Bois

  • A lire: Pas résignés face aux suppressions de poste

16 000 suppressions de postes prévues dans l’Éducation nationale à la rentrée prochaine. En pleine tourmente internationale, les défilés ont tout de même rassemblé 30 800 personnes, selon les syndicats. Bien plus que les 13 300 dénombrés le 22 janvier, date de la précédente journée d’action organisée par le collectif L’éducation est notre avenir (FSU, Unsa éducation, Sgen-CFDT, UNL, Unef, FCPE). Lire la suite...

Voir les commentaires

Le gouvernement syrien a démissionné

30 Mars 2011, 07:36am

Publié par PCF Villepinte

Le Premier ministre Mohammad Naji Otri à la tête du gouvernement depuis 2003.

Monde - le 29 Mars 2011

 

 

 

 

Deux semaines après le début de la contestation, le gouvernement syrien dirigé depuis 2003 par le Premier ministre Mohammad Naji Otri a présenté mardi sa démission au chef de l'Etat Bachar al-Assad, qui l'a acceptée, a annoncé la télévision publique.

"Le président Assad a accepté la démission du gouvernement", a affirmé la télévision. Le nouveau gouvernement, dont la composition devrait être connue d'ici la fin de la semaine, aura pour tâche de mener à bien le programme de réformes que Bachar al-Assad doit annoncer incessamment. Parmi ces réformes doivent figurer l'abrogation de l'état d'urgence, la libéralisation de la presse et l'instauration du pluralisme politique, réclamées par le mouvement de contestation lancé il y a deux semaines. 

Le président Assad, au pouvoir depuis 2000, doit annoncer sous peu une série de mesures censées libéraliser le régime en place depuis près de cinq décennies, notamment l'abolition de l'état d'urgence qui prive les citoyens de la majorité des libertés publiques. Le Premier ministre Naji Otri a formé son gouvernement en 2003. Le dernier remaniement remonte à avril 2009. Le gouvernement syrien a peu d'influence dans l'appareil politique syrien, où le pouvoir est concentré entre les mains d'Assad, de sa famille et des forces de sécurité.

Dans le même temps, le pouvoir a mobilisé des centaines de milliers de personnes pour afficher la popularité du chef de l'Etat, qui doit annoncer incessamment à la nation une série de mesures figurant parmi les revendications des protestataires, notamment l'abrogation de l'état d'urgence, la libéralisation de la presse et l'instauration du pluralisme politique.

La levée de l'état d'urgence n'aura qu'une portée symbolique si elle ne s'acccompagne pas d'autres réformes importantes, estiment des analystes. "Pour que la levée de l'état d'urgence ait un réel impact, le président Assad doit démanteler la Cour de sûreté de l'Etat et d'autres institutions créées ces 30 dernières années pour renforcer le système répressif", explique Nadim Houry, chercheur à l'organisation Human Rights Watch, basée à New York. "Même si cela représente bien sûr un pas en avant, beaucoup d'autres réformes sont nécessaires pour que les Syriens puissent jouir d'une liberté qu'ils méritent", soutient-il. Pour lui, une mesure-clé serait la supervision par un organisme indépendant des services de sécurité, dont la brutalité est dénoncée régulièrement par les organisations de défense des droits civiques, et l'adoption de lois conformes aux normes internationales en matière de droits de l'Homme, souligne M. Houry.

A lire :

--> Un témoignage exclusif : "Tout le monde a peur du chaos"

--> Bachar Al Assad prévoit d'abroger la loi sur l'État d'urgence

--> L'analyse de l'Humanité

Voir les commentaires

Résultats des cantonales par bureau de votes

30 Mars 2011, 07:20am

Publié par PCF Villepinte

Bureau         Inscrits     Votants   %     Nuls    Exprimés  N Rolland   %   M Valleton %

1 Espaces V             552            207       37,5          6             201                   110               54,7           91          45,3

2 Espaces V             559            227       40,6          9             218                    111              50,9         107          49,1

3 Tilleuls                  785            291       37,1          8             283                    132              46,6         151          53,4

4 Tilleuls               1166             451       38,7         11            440                    212             48,2          228          51,8

5 VG  1                     885              346       39,1        12             334                    116             34,7          218          65,3

6 VG   2                    631              307       48,7        23             284                      94             33,1           190         66,9

7 Aéré 1                 942               326      34,6         15            311                    140              45              171         55

8 Aéré 2                 756               277      36,6         15            262                    129              49,2          133         50,8

9 C de G               1053              359      34,1         20             339                    210             57,2           148          42,8

10 J moulin        1047              363      34,7         17             346                    198             61,9           129         38,1

11 Font Mal          621             245      39,5          15            230                     113             49,1           117         50,9

12 L Aubrac          706             285      40,4             8            277                     151             54,5           126         45,5

13 Pasteur            963             348      36,1          18            330                     181              54,9          149         45,2

14 Péguy               891             290     32,6           11            279                    165              59,1           114        40,9

15 V Hugo1          969             299     30,9             6             293                    157               53,6          136        46,4

16 St EX                 924             356     38,5           17            339                    165                48,7          174        51,3

17 M lau.1            997             353     35,4           16            337                    159               47,2           178        52,8

18 M Lau. 2          938             352     37,5           12            340                    145               42,7           195        57,3

19 H bert.           1104            447     40,5            19           428                     179              41,8            249       58,2

20 Mairie             942             376     39,9            13           363                     158               43,5           205       56,5

21 P Lange          785             361     46,1               3          348                     148               42,5            200       57,5

TOTAL              18216          6866     37,7          284         6582                 3173               48,2           3409       51,8

   

 

Voir les commentaires

L'UMP va-t-elle passer la semaine?

29 Mars 2011, 13:35pm

Publié par PCF Villepinte

La majorité présidentielle est en lambeaux. Quand le porte parole du gouvernement François Baroin fait entendre sa différence, le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, tacle sévèrement le Premier ministre Fillon. Jean-louis Borloo l'ex « premier ministrable » est, lui, prêt à quitter le navire. Décidément pour un lendemain d'élection locale annoncée comme non significative pour le gouvernement, que de conséquences... L'UMP va-t-elle passer la semaine?

Le jeu dangereux auquel Nicolas Sarkozy s'est risqué, qui consistait à banaliser le Front national, a fini par se retourner contre lui. L'effet est dévastateur : l'abstention historique montre à quel point les dégâts commis par cette droite contre le pays sont grands. La majorité présidentielle est définitivement décrédibilisée. Fort des bons résultats du Front de Gauche, nous sommes déterminés, plus que jamais, à construire une alternative à gauche capable de redonner espoir au pays. Le temps est compté.

Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF

Voir les commentaires

La Commune de Paris a 140 ans

29 Mars 2011, 13:30pm

Publié par PCF Villepinte

Le Journal officiel du 29 mars 1871

mardi 29 mars 2011



 

La Commune de Paris a 140 ans

Pour commémorer cet anniversaire, CIDEFIL et l’association 7 A VOIR diffusent du 23 mars au 24 mai la Une du journal officiel de la Commune de Paris retraçant au jour le jour les évènements de cette période historique (l’actualité liée aux élections cantonales ne nous a pas permis de diffuser les premiers numéros).

Pour lire plus confortablement le contenu de ces document, vous pouvez utiliser la loupe d’Acrobat Reader et zoomer.

Sommaire du Journal officiel du 29 mars 1871 :

- PARTIE OFFICIELLE :
— Déclaration de la commune de Paris.

- PARTIE NON OFFICIELLE :
— Convocation de la commune de Paris.
— Adresse de la commune de l’Algérie à la commune de Paris.
— Avis aux employés de l’intendance générale et du ministère de la guerre.
— Révocation des payeurs civils de la 20e légion.
— Arrêté du maire du Ve arrondissement concernant la distribution de secours aux indigents.
— Nouvelles étrangères.
— Assemblée de Versailles.
— Faits divers.
— Nécrologie.
— Nouvelle organisation de la ville de Paris, par M. Villiaumé.
— Propagande républicaine.
— Bourses et marchés.

- Télécharger le Journal officiel du 29 mars 1871

L’association 7 A VOIR organise en direction des villes des expositions thématiques donnant à voir des documents originaux et authentiques :

- La Commune de Paris
— Nombreuses photographies originales d’époque
— Journaux versaillais et communards
— Affiches électorales etc.

- Pour inviter les électeurs à s’inscrire sur les listes électorales en novembre et décembre 2011, une exposition d’affiches des candidats aux élections présidentielles de 1873 (Mac Mahon) à 2007.

- 68 documents (ou plus) de mai 1968 (plusieurs dizaines d’affiches, tracts, journaux de tous les bords politiques)

- L’image de la femme en politique

- La guerre 14-18,
— affiches,
— journaux,
— objets militaires

- la seconde guerre mondiale, de la guerre d’Espagne à la Libération
— affiches de 1936 à 1945,
— journaux clandestins
— tracts clandestins
— journaux de la libération dont les 10 premiers numéros de l’Humanité reparue en août 1944

- Les UNES célèbres : l’affaire DREYFUS, Election d’Hitler, les accords de Munich, l’invasion de l’URSS par les nazis, la libération de Paris, le 8 mai 1945, Hiroshima, bal tragique à Colombey, la mort de Charlot …

- Le cirque (affiches et objets relatifs au cirque de 1900 à nos jours)

Pour tous renseignements : contact7avoir@orange.fr

 

 

Voir les commentaires

Au sommaire d’Economie et Politique

29 Mars 2011, 13:20pm

Publié par PCF Villepinte


 

Présentation des articles du numéro de Janvier/Février 2011 678-679 d’ Economie et Politique Prix : 9,5 €

Pour commander ce numéro : Economie et Politique, 2 place du Colonel Fabien. 75019 Paris

Pour s’abonner

SOMMAIRE

Edito : La poussée des peuples de Jean-Marc Durand

Poussée démocratique historique en Tunisie et affrontements sur les perspectives : Une interview de Paul Boccara

Nous publions ici une interview de Paul Boccara, né en Tunisie et qui a milité comme étudiant aux côtés de l’ancien Parti communiste tunisien avant de s’installer en France à 20 ans. Il y est intervenu tout particulièrement en 1998, à l’Université d’été de l’ « Association Club Mohammed Ali de la culture ouvrière » sur les enjeux de sécurisation de l’emploi et de la formation et des propositions pour le partenariat euro-méditerranéen en Tunisie et au Maghreb (intervention reprise dans Transformations et crise du capitalisme mondialisé. Quelle alternative ?, éditions Le Temps des cerises, 2008, p. 326-342). Lors de cette Université d’été, il avait pu discuter avec certains leaders du mouvement actuel.

Égypte : la révolution du Nil par Jacques Couland

Après celle de Tunisie, l’Intifâda qui a submergé l’égypte depuis le 25 janvier a abouti au bout de 18 jours. Un second dictateur a été écarté du pouvoir. Une attention particulière était d’autant plus consacrée à ces événements qu’au-delà des enjeux nationaux, l’égypte occupait une place de premier choix dans le dispositif stratégique régional des états-Unis et de l’Europe : premier état arabe à avoir contracté un accord de paix avec Israël, en position de médiateur dans le conflit israélo-palestinien et entre les courants palestiniens eux-mêmes, il copilotait avec la France l’Union méditerranéenne dans sa nouvelle version euro-arabe.

Nouvelle fièvre sur le pétrole par Alain Vigier

Aucune inquiétude ne se manifestait, encore récemment, au niveau de l’approvisionnement physique du marché. Les récentes intempéries ne semblaient pas soulever trop de problèmes, tout en permettant par ailleurs de justifier les hausses des prix de l’essence et du fuel domestique. Pourtant les « prévisionnistes » commençaient déjà à la fin de l’année dernière, à avancer l’idée d’un prix de l’ordre de 100 dollars le baril pour le pétrole brut.

Fiscalité et déficits publics

France-Allemagne : le faux argument du coût du travail par Yves Dimicoli

Le cabinet COE-Rexecode, étroitement lié au MEDEF, a remis, le 14 janvier dernier, un rapport très alarmiste au ministre de l’économie, des Finances et de l’Industrie sur « la divergence de compétitivité entre la France et l’Allemagne ». Cette divergence aurait pris, à partir du début des années 2000, des proportions « sans précédent historique [...] au détriment de la France ». La seule façon de faire face à une telle évolution, coûteuse en emplois et en points de PIB, serait « d’envisager un “pacte de compétitivité industrielle” entre les pouvoirs publics et les organisations syndicales et professionnelles ». Ce pacte aurait pour objectif « une baisse de 5 à 10 % des coûts de production pour l’industrie sur notre territoire par une mesure de réduction des charges pesant sur le travail, financièrement compensée autant que possible par une réduction significative des dépenses publiques

« TVA sociale » : arnaque anti-sociale par Yves Dimicoli

Présentée comme une arme anti-délocalisation par la droite, la « TVA sociale » vise à réduire le coût du travail pour les entreprises en transférant sur la fiscalité des ménages une part du financement de la protection sociale. Inscrite dans le mouvement de financiarisation des revenus des entreprises, la proposition renforce la domination de ces dernières par les banques et les marchés financiers, et joue contre l’emploi et le financement solidaire de notre protection sociale.

Assurer une réelle efficacité des entreprises françaises et renforcer l’activité productive du pays appellent d’autres solutions. La baisse des charges financières des entreprises, plutôt que leurs charges sociales, pour leur redonner du souffle. L’intégration des actifs financiers des entreprises dans l’assiette de calcul des cotisations sociales pour sécuriser le financement de la protection sociale. La création de nouveaux droits d’intervention des salariés dans les décisions de gestion des entreprises.

La bataille des cantonales et au-delà par Frédéric Rauch

L’enjeu des cantonales dépasse de loin le seul cadre de ces élections. Les réformes engagées par l’équipe Sarkozy ajoutées à celles qui touchent depuis une décennie les budgets des collectivités locales ont radicalement changé la donne en dépouillant progressivement départements et régions du pouvoir fiscal. Non que les collectivités n’aient plus aujourd’hui de marge de manœuvres, il leur en reste encore, mais elles ont vocation à disparaître, d’autant plus rapidement que nous sommes dans un contexte de crise majeure. L’enjeu dépasse même aujourd’hui la présidentielle de 2012 tout en s’y inscrivant. L’apathie du PS quant à ces réformes fiscales et territoriales, et les propositions qu’il fait, inquiètent (cf. projet fiscal du PS, attitude actuelle générale des exécutifs locaux à ce sujet...). Ce texte tente d’ouvrir sur un travail plus large à engager visant à déverrouiller les luttes dans la territoriale, qui aujourd’hui encore ne sont pas portées avec la vigueur nécessaire. Mais qui sont seules à pouvoir renverser les orientations actuelles

Nouvelle convention d’assurance-chômage : le bras de fer par Catherine Mills

Dès la première séance (1) de négociations entre les organisations syndicales et le patronat pour une nouvelle convention Unedic, le 24 janvier dernier, Patrick Bernasconi, représentant du MEDEF, a donné le ton : « La convention actuelle a déséquilibré les comptes de l’Unedic [...]le régime ne peut pas prendre en charge de nouvelles dépenses, mais, plus encore, nous devrions envisager des mesures d’économie ».

Pour le MEDEF il faudrait voir les causes de la dégradation des comptes de l’assurance­chômage dans les conditions trop laxistes de l’accès à l’ouverture des droits des chômeurs, et non pas dans l’explosion du chômage (+210 000 en 2010 après + 509 000 en 2009) depuis la crise financière de 2008 et la récession de 2009.

ApEC : en faire l’outil d’une sécurisation d’emploi ou de formation des cadres par Régis Régnault

« Assurer la sauvegarde des emplois, garantir le mode de financement de l’association basé principalement sur une cotisation, maintenir la qualité des prestations au service de l’emploi des cadres, préserver la spécificité de l’APEC et son modèle économique, empêcher la dislocation de l’APEC, faire cesser la dégradation du dialogue social en interne. »

Le rapport Rosso-Debord : étape du démantèlement de la sécu par Eric May

En 2007, le candidat Nicolas Sarkozy avait annoncé vouloir s’attaquer au défi de la dépendance. La création d’un « cinquième risque » a été constamment réaffirmée par le président de la République. Elle devait faire l’objet d’un projet de loi reporté après la « réforme » des retraites. Le débat s’est déjà engagé, avec beaucoup de confusions, mais le texte définitif sera présenté dans le cadre du PLFSS pour 2012.

Réforme de la dépendance : le ps au milieu du gué par Frédéric Rauch

Opposé déclaré au projet de réforme de la dépendance de l’UMP, le Parti socialiste a introduit dans le programme de sa « Convention du Parti socialiste pour l’égalité réelle » un volet sur la dépendance qui définit le cadre d’une reconfiguration de la prise en charge de la dépendance et constitue aujourd’hui sa position nationale (cf. discours de Martine Aubry du 22 février 2011).

Ce texte revendique de répondre à l’ensemble des besoins liés à une perte d’autonomie par un service public approprié et une démarche volontariste visant à accompagner les individus en situation de perte d’autonomie. Cependant cette proposition socialiste de service public de l’autonomie reste faible et porteuse de dangers.

Perte d’autonomie : une grande bataille idéologique par Jean-Luc Gibelin

Cet article a été élaboré à partir d’un travail collectif de différentes commissions du PCF. Il reprend l’essentiel des propositions du PCF sur la perte d’autonomie. Il a également inspiré la présentation faite au gouvernement à l’occasion des auditions préparatoires au futur projet de loi sur la dépendance.

Retraites complémentaires : capitalisation danger ! par Sylvie Durand

Les régimes de retraite complémentaires AGIRC, ARRCO et IRCANTEC font intégralement partie du système de retraite par répartition mis en place à la Libération.

Toutes les tentatives actuelles de remettre en cause notre système de retraite, d’où qu’elles viennent, ne visent en réalité qu’un seul objectif : abaisser drastiquement les taux de remplacement du salaire par la retraite, jusqu’à faire coïncider les rendements de nos régimes par répartition avec ceux de la capitalisation.

FRALiB, une lutte ambitieuse ! par Jean-Michel Borriello

La lutte emblématique menée par les salariés de Fralib (thé éléphant), appuyée par la population de la cité phocéenne, vient d’obtenir un succès avec la décision du TGI d’annuler le plan de licenciement programmé. Cette entreprise, filiale du grand groupe Unilever était menacée de fermeture et sa production de délocalisation. Dans cette bataille, les salariés ont avancé des propositions alternatives originales, s’appuyant sur un projet industriel ancré dans le territoire et une appropriation par les salariés de l’outil de travail.

Maîtriser et dépasser les marchés, et avancées des théories hétérodoxes par Paul Boccara

Dans cette seconde partie de sa communication au Congrès de la nouvelle Association Française d’économie Politique, l’auteur rattache ses propositions radicales concernant les marchés aux débats des théories critiques anciennes et récentes.

Note de lecture par Denis Durand

La crise systémique : une crise de civilisation. Ses perspectives et des propositions pour avancer vers une nouvelle civilisation, Paul Boccara

 

Voir les commentaires

Villepinte résultats des élections cantonales 2011

28 Mars 2011, 22:25pm

Publié par PCF Villepinte

rubon27-copie-1sultats Définitifs 

Inscrits  18216  Votants  6866  37.69%   Blancs et Nuls  284 Exprimés   6582

Madame Nelly Roland        3173   48.21 % 

Madame Martine Valleton  3409   51.79%

 

Martine Valleton élue avec 236 voix d’avance a été félicitée par sa concurrente Nelly Roland. Madame le maire de Villepinte a regretté la division à gauche qui a empêché sa réélection comme conseillère générale

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>