Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

Zyed et Bouna : 5 ans après !

31 Octobre 2010, 09:05am

Publié par PCF Villepinte

Déclaration d'Hervé Bramy, secrétaire du PCF 93

 

Ce matin face à la stèle aux souvenirs de Zyed et Bouna, nous nous sommes retrouvés pour dire que nous n’oublions pas.

Nous n’oublions pas la mort, par électrocution dans un transformateur EDF, de deux jeunes adolescents afin d’échapper à un contrôle de la police.

Nous n’oublions pas que la justice n’est toujours pas passée. Les juges instructeurs avaient pourtant décidé de renvoyer devant le tribunal les deux fonctionnaires de police mis en cause dans ce tragique évènement, pour non assistance à personne en danger, mais la procureure de la République de Bobigny en a décidé autrement. C’est une énorme et nouvelle déception pour toutes celles et tous ceux, en particulier les membres de la famille et les proches, qui attendent la vérité.

Nous n’oublions pas également l’ampleur des révoltes sociales et urbaines qui s’en sont suivies, ici en Seine-Saint-Denis, comme dans toute la France. Révoltes sociales et urbaines qui ont révélé au monde, le gouffre des inégalités sociales et territoriales auxquels les gouvernements successifs ont proclamé vouloir s’attaquer, sans résultats probants à ce jour, pour la vie de dizaines de milliers de femmes, d’hommes et de jeunes qui vivent dans les quartiers populaires.

 

Lire la suite


Voir les commentaires

Municipales partielles de Noisy-le-Sec

31 Octobre 2010, 08:46am

Publié par PCF Villepinte

"Bartolone soutient la sortante, au risque de faire basculer Noisy à droite"

Lu dans Libération du 27 octobre 2010.

« Le bureau national du PS doit trancher ce soir le bras de fer opposant Elisabeth Guigou et Claude Bartolone, tous deux députés de Seine-Saint-Denis et proches de Martine Aubry.

Guigou soutient Jean-Paul Lefebvre, candidat investi par la section PS locale à la municipale partielle de Noisy-le-Sec (elle est numéro 2 sur sa liste). Tandis que Bartolone, président du conseil général, pousse en sous-main la maire sortante, Alda Pereira-Lemaitre, pourtant contestée par les Verts et le PCF, qui ont provoqué l’élection en démissionnant.

« Derrière, c’est la guerre pour les circonscriptions aux législatives. Bartolone soutient la sortante comme point d’appui pour 2012, au risque de faire basculer Noisy à droite, car il n’y aura pas de rassemblement derrière elle », assure Lefebvre. »

Loin de ce climat tendu et des combinaisons politiciennes dont la ville a déjà trop souffert, les militants communistes et verts ainsi que des personnalités du monde associatif et syndical noiséen, ont distribué ce matin dans toute la ville un premier matériel, qui reçoit un très bon accueil dans l’électorat de gauche et plus largement dans la population noiséenne.

Un blog de la liste de rassemblement conduite par Gilles Garnier et Anne Déo est désormais en ligne.

 


Voir les commentaires

RETRAITES ET LE VOTE DES PARLEMENTAIRES...

30 Octobre 2010, 16:19pm

Publié par PCF Villepinte

45Vous voulez savoir si votre député ou votre sénateur a voté la réforme de la retraite ? En cliquant sur les images de ces deux chambres d’enregistrement de la volonté de notre Monarque, vous apprendrez la vérité. Ainsi vous pourrez vous en souvenir lors de prochaines élections…

En cliquant sur le nom de chacun d’eux, vous pouvez même leur envoyer votre sentiment sur leur vote.

                                                                    

                                                          Séance du 15/09    Séance du 22/10

4647 

Séance du 27/10    Séance du 26/10

46 47

 

Source : OULIANOV

Voir les commentaires

Prévention des conflits d’intérêts

29 Octobre 2010, 15:38pm

Publié par PCF Villepinte

: les partis politiques ont été auditionnés

vendredi 29 octobre 2010

 


 

La « Commission de réflexion sur la prévention des conflits d’intérêts dans la vie publique » a auditionné le mardi 26 octobre 2010 les représentants de différents partis politiques français.

La commission, dont la création avait été annoncée cet été par Nicolas Sarkozy, doit faire des propositions qui permettront de prévenir ou de solutionner les situations de conflits d’intérêts qui impliqueraient des ministres ou d’autres agents publics. Les parlementaires ne sont pas concernés.

Xavier Bertrand, secrétaire général de l’UMP, François Bayrou représentant le MoDem, Elisabeth Guigou pour le PS, François de Rugy pour les Verts et Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, ont pu exprimer les points de vues de leurs partis.

Le principe d’une déclaration d’intérêts pour chaque ministre semble faire l’unanimité. Ce dispositif devrait participer à une plus grande transparence.

Xavier Bertrand souhaite que la déclaration soit élargie aux revenus et activités professionnelles.

JPG - 13.8 ko
Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

Pierre Laurent estime que la déclaration devraient être annuelle (voir la vidéo de l’audition de Pierre Laurent).

Xavier Bertrand estime que la commission pour la transparence financière pourraient assurer le contrôle de la déclaration et que tout en étant « accessible au citoyen », elle ne devrait pas « faire l’objet de publicité ». Au contraire, François Bayrou et Elisabeth Guigou demandent une large publicité.

Pour le numéro un de l’UMP, le secrétaire général du gouvernement pourrait avoir un « rôle d’alerte » à propos d’un éventuel conflit d’intérêt. Il souhaite en outre que les ministres signet une « charte de bonne conduite ». Pour les représentants des autres parti, il faut au contraire une nouvelle structure, une autorité de contrôle indépendante.

Tous sont favorable à l’application des déclarations d’intérêts aux proches des ministres.

A propos du cumul de fonctions, les avis divergent plus nettement. Xavier Bertrand est contre l’interdiction pour un ministre d’exercer un mandat local. Il précise que l’article 23 de la Constitution lui interdit déjà d’exercer une activité professionnelle.

Il est estime normal qu’un ministre puisse exercer une fonction dans un parti. Il évoque cependant une jurisprudence qui concerne le non cumul avec la fonction de trésorier et ne cite pas l’affaire Woerth-Bettencourt.

François Bayrou, Elisabeth Guigou et François de Rugy s’opposent au cumul des fonctions de ministre et de maire.

Xavier Bertrand juge les règles du « pantouflage » au départ d’un ministre trop « contraignantes ». Au contraire, Elisabeth Guigou, François Bayrou et François de Rugy sont pour le respect d’un délai probatoire avant un retour dans le privé.

Vous pouvez visionner les vidéos de chacune des auditions sur le site de la commission de réflexion pour la prévention des conflits d’intérêts dans la vie publique.

 

 

Institutions


Voir les commentaires

quant c'est fini,N i, ni ni, ça recommen- en ce le 28 octobre 2010

29 Octobre 2010, 13:11pm

Publié par PCF Villepinte

Vidéo de Dominique MAUGARS, cheminot retraité de son état. Vous avez dit bizarre, comme c'est étrange. 

Voir les commentaires

28 octobre 28 octobre

28 Octobre 2010, 22:01pm

Publié par PCF Villepinte

Après le vote du Parlement sur la réforme des retraites la mobilisation persiste

23 septembre manif 013

jeudi 28 octobre 2010

Fait exceptionnel dans l’histoire sociale du pays, pour la 7ème fois depuis le début septembre, une journée nationale de grèves et de manifestations unitaires s’est illustrée par 270 cortèges et près de 2 millions de manifestants.

C’est un cinglant démenti pour toux ceux qui annonçaient un simple « baroud d’honneur de salariés résignés ».

La puissance de cette journée est aussi lourde de sens au lendemain du vote solennel de la réforme des retraites par le Parlement.

La forte détermination des salariés, des retraités, des jeunes est aujourd’hui, en pleine période de congés scolaires, une réponse spectaculaire au gouvernement et au patronat qui appellent à ranger les banderoles ou à passer à autre chose.

Le président de la République doit enfin entendre le message lancé par une grande majorité de la population : il faut surseoir à la promulgation de la loi et ouvrir de vraies négociations avec les organisations syndicales.

Pour la CGT, il n’y a pas d’ambiguïté, la mobilisation doit et peut encore se poursuivre en définissant sur chaque lieu de travail les formes d’action les plus adaptées et unitaires pour être entendus.

La CGT se félicite de l’élan de sympathie et de solidarité financière qui s’exprime de France et d’ailleurs à l’égard des salariés en grève*.

La CGT appelle à préparer sans attendre la réussite du prochain rendez-vous interprofessionnel unitaire qui mobilisera toutes les générations le samedi 6 novembre en prenant toutes les dispositions dans chaque entreprise, chaque localité pour de nouveaux rassemblements de grande envergure.

Montreuil, le 28 octobre 2010

* Compte de la CGT mis à disposition de ceux qui veulent exprimer leur solidarité financière : « CGT solidarité luttes retraites »


Voir les commentaires

Retraites : La mobilisation ne prend pas de vacance !

28 Octobre 2010, 17:57pm

Publié par PCF Villepinte

Vidéo Manifestation du 28 octobre

Voir les commentaires

Vote/Retraites

28 Octobre 2010, 09:31am

Publié par PCF Villepinte

« La démocratie, c’est de respecter la souveraineté populaire »

Par : Bureau de presse
Mis en ligne : 28 octobre
Partager :


 Après le Sénat, la réforme des retraites vient d’être votée à l’Assemblée Nationale. Monsieur Woerth affirmait quelques heures avant ce vote, lors des questions d’actualité que « la démocratie, c’est le Sénat ; la démocratie c’est l’Assemblée Nationale ; la démocratie c’est le gouvernement de la Ve République ».

Non, Monsieur Woerth, lorsque une majorité du peuple français s’oppose à une réforme, lorsque des millions de citoyens, de salariés manifestent et décident de faire grève pour faire valoir leur droit à la retraite à 60 ans à taux plein, la démocratie, c’est de les écouter, c’est de respecter la souveraineté populaire. Or, depuis des mois, les salariés et leurs représentants syndicaux sont méprisés et l’éteignoir est mis sur la question du financement du système de retraites pour préserver les intérêts privés et donner des gages aux marchés financiers.

La démocratie aura été de bout en bout bafouée sur un enjeu majeur pour l’avenir de nos concitoyens. Le vote qui vient d’avoir lieu ne répond en rien à cet enjeu et entache grandement la légitimité du gouvernement. Je demande solennellement au Président de la République de ne pas promulguer la loi et j’appelle les Français-e-s à participer massivement à la journée de mobilisation de demain et à celle du 6 novembre pour faire entendre leurs exigences.

Les élu-e-s et militant-e-s communistes seront mobilisés dans les rues de France. A Paris, le Front de Gauche (PCF, PG, GU) sera présent à Paris, à la Porte Saint-Martin.

Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF

Paris, le 27 octobre 2010.


Voir les commentaires

Déclaration d'Hervé Bramy, secrétaire départemental du PCF 93 :

27 Octobre 2010, 22:16pm

Publié par PCF Villepinte

Zyed et Bouna : 5 ans après !

Ce matin face à la stèle aux souvenirs de Zyed et Bouna, nous nous sommes retrouvés pour dire que nous n’oublions pas.

Nous n’oublions pas la mort, par électrocution dans un transformateur EDF, de deux jeunes adolescents afin d’échapper à un contrôle de la police.

Nous n’oublions pas que la justice n’est toujours pas passée. Les juges instructeurs avaient pourtant décidé de renvoyer devant le tribunal les deux fonctionnaires de police mis en cause dans ce tragique évènement, pour non assistance à personne en danger, mais la procureure de la République de Bobigny en a décidé autrement. C’est une énorme et nouvelle déception pour toutes celles et tous ceux, en particulier les membres de la famille et les proches, qui attendent la vérité.

Nous n’oublions pas également l’ampleur des révoltes sociales et urbaines qui s’en sont suivies, ici en Seine-Saint-Denis, comme dans toute la France. Révoltes sociales et urbaines qui ont révélé au monde, le gouffre des inégalités sociales et territoriales auxquels les gouvernements successifs ont proclamé vouloir s’attaquer, sans résultats probants à ce jour, pour la vie de dizaines de milliers de femmes, d’hommes et de jeunes qui vivent dans les quartiers populaires.

 

 


27 octobre 2010

Bien entendu l’urbanisme se transforme avec son volet renouvellement urbain. C’est le moins que l’on puisse attendre de l’Etat, compte tenu de ses responsabilité historique dans ce domaine, bien que se fasse jour de grandes inquiétudes sur la finalisation des programmes décidés tandis que le logement social est mis à mal par le hold-up du gouvernement sur les bailleurs sociaux. Au-delà ce n’est que poudre aux yeux !

Le chômage – tout particulièrement celui des jeunes – s’aggrave sans cesse. Les discriminations raciales et territoriales persistent outrageusement Le pouvoir d’achat des familles populaire est en baisse. La présence des services publics est réduite à peau de chagrin sous les coups de boutoir de la RGPP. La réussite scolaire malmenée avec le non remplacement d’un enseignant sur deux dans les écoles, collèges et lycées. Les désenclavements des quartiers par le développement des transports en commun toujours renvoyés à plus tard. Le droit à la sécurité inexistant dû à la suppression de 5000 postes de fonctionnaires de police sans parler de la fin de la police de proximité revendiquée par les maires et les populations. Ce sont aussi les collectivités locales qui voient leurs finances attaquées par les politiques de restrictions du gouvernement….

Zéro + zéro = zéro : voilà le bilan du plan Marshall annoncé il y à quatre ans et l’espoir n’est plus au rendez-vous avec le plan banlieue de Fadela Amara secrétaire d’état à la politique de la ville.

Toutefois la résignation n’est pas de mise. Les solidarités humaines dans les quartiers populaires se déploient lors des expulsions locatives tandis que l’investissement dans la vie associative trouve de nouveaux ressorts malgré les obstacles financiers auxquels elle doit faire face. L’engagement dans les luttes contre la fermeture de classes ou de bureaux de poste et dans les mouvements sociaux comme aujourd’hui pour le droit à la retraite à 60 ans à taux plein se renforce avec la détermination de nombreux habitants des quartiers populaires.

S’il y a des endroits où le slogan « cette société là, on n’en veut plus ! » prend toute sa dimension, c’est bien dans les quartiers populaires. C’est pourquoi les communistes sont déterminés à y créer les espaces du débat public pour transformer la fatalité et les colères en espoir. Dès demain, avec les cahiers de l’espoir, nous sillonnerons rues et cités à la rencontre de nos concitoyens afin de leur donner la parole et bâtir - sans attendre - avec eux le Programme Populaire Partagé dont nous tous besoin pour ouvrir le chemin d’une perspective politique d’épanouissement humain.

C’est pour toutes ces raisons que ce matin nous nous sommes retrouvés avec les communistes de Clichy-sous-Bois auprès des familles de Zyed et Bouna, des proches et des jeunes de la ville qui ne veulent pas oublier…

Voir les commentaires

A la une VIDEO

27 Octobre 2010, 22:11pm

Publié par PCF Villepinte

Retraites : La mobilisation jusqu’au retrait !

A l’appel de Pierre Laurent, une quarantaine d’élus du Front de gauche et des Verts se sont rassemblés derrière l’Elysée afin de demander au président de la République de ne pas promulguer sa loi sur les retraites. Une délégation de six personnes composée de Marie-George Buffet, Pierre Laurent, Cécile Duflot, Yves Cochet, Martine Billard, ainsi que de Christian Picquet s’est rendue au palais de l’Elysée.
Dans l’après-midi, une nouvelle manifestation de la jeunesse aboutissait au Sénat pour demander aux sénateurs de ne pas votez la loi.

Rendez-vous jeudi 28 octobre pour la manfestation !

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 > >>