Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

solidarite

Edwy Plenel : « Hervé et Stéphane sont nos héros »

9 Avril 2011, 06:55am

Publié par PCF Villepinte

Médias - le 7 Avril 2011

 

Pour Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, journalistes, otages en Afghanistan depuis 464 jours

Edwy Plenel

Journaliste, directeur de Médiapart

 

«Otages en Afghanistan depuis 464 jours, nos confrères de France 3 Hervé et Stéphane n'ont évidemment pas choisi d'être des héros. Ils le sont pourtant. Non pas les héros d'un métier, celui d'informer, ni d'une profession, le journalisme. Mais les héros d'un droit fondamental qui nous dépasse et nous requiert tous, tant il est au cour de la vitalité démocratique : le droit de savoir des citoyens.

Leur sort en fait les symboles de cette liberté essentielle, le droit à l'information. Sans information libre sur la réalité, il ne saurait y avoir d'authentique délibération démocratique. Régime de tous les citoyens, sans privilège de naissance, de diplôme ou de fortune, une véritable démocratie suppose que tous soient pareillement informés pour être libres dans leurs choix et autonomes dans leurs décisions.

La guerre met toujours à l'épreuve cette exigence, tant la vérité risque d'en être la première victime. Le journalisme y rencontre son devoir démocratique, tant l'information libre ne saurait défiler en uniforme ni rester au garde-à-vous. C'est ce qu'ont fait Hervé et Stéphane, et c'est pourquoi ils sont nos héros. »

Propos recueillis par Marion d'Allard

Chaque jeudi, un message de soutien aux journalistes otages en Afghanistan. Prochain rendez-vous, le jeudi 14 avril.

Edwy Plenel

Voir les commentaires

Ce jeudi: spécial solidarité avec le Japon dans l’Humanité

23 Mars 2011, 21:30pm

Publié par PCF Villepinte

Monde - le 23 Mars 2011
 

Numéro spécial de L’Humanité , jeudi 24 mars en solidarité avec le peuple japonais en partenariat avec le Secours populaire français et le quotidien japonais Akahata

  • Deux pages d’articles traduits du japonais ( journal Akahata ) afin de montrer la mobilisation sur place de toutes les couches de la société nipponne pour faire face à la catastrophe. 
  • L’engagement des lycéens pour aider les sinistrés, l’urgence sanitaire dans les zones dévastées, la revendication de transparence des informations portées par les députés du Parti Communiste Japonais. 
  • Un grand entretien avec le Pr Sawada, rescapé d’Hiroshima et scientifique réputé, pour analyser les conséquences de la tragédie
  • Zoom sur le mouvement de solidarité en France avec un reportage à Rennes. Dans la cité bretonne jumelée avec la ville de Sendaï, rencontre entre des étudiants japonais sur place et de jeunes français qui viennent d’être rapatriés.
  • Un grand entretien avec un responsable du syndicat Zenzoren.  
  • Les témoignages de l’écrivaine Christine Montalbati, en résidence au Japon et de la poétesse Ryoko Sekiguchi.  
  • Les points de vue de sportifs, étudiants et militants écologistes japonais

Un appel aux dons sera fait en relaie de la campagne du Secours Populaire Français.

 

Voir les commentaires

Un Tchernobyl au « pays du soleil levant » ? (vidéo)

12 Mars 2011, 11:52am

Publié par PCF Villepinte

Monde- le 12 Mars 2011  
 

Au lendemain d'  un tsunami dévastateur, le Japon compte ses morts et ses blessés. Un quart de siècle  plus tard, on craint un nouveau Tchernobyl, mais cette fois au Pays du soleil levant.  
Le tsunami charriant des vagues de dix mètres de hauteur a tout emporté sur son passage.

Le dernier bilan de la police nationale japonaise fait état de près de 1.400 morts et disparus et 1.128 blessés. Deux trains sont toujours portés disparus dans le nord-est de l'archipel, la zone la plus touchée par le tsunami déclenché par le puissant séisme de magnitude 8.9. Le pire de l'histoire nippone. Sur place, les secours s'organisent dans des conditions très difficiles. Deux centrales nucléaires sont toujours sous haute surveillance, les autorités japonaises s'activent pour contenir la pression croissante dans les réacteurs. Au moins 45 pays, dont la Chine, ont proposé leur assistance dans les opérations de recherche et de secours.

Des mesures ont été prises pour évacuer des dizaines de milliers d'habitants vivant dans les environs de ces deux unités de production électrique.
Le gouvernement Japonais  a annoncé l'apparition d'une petite fuite radioactive sur un réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima dont le système de refroidissement a été endommagé par le séisme.

Par ailleurs, une explosion a été signalée dans la  centrale nucléaire de Daiichi, sur la côte nord-est du Japon, rapporte l'agence de presse Jiji, citant la police.
Selon l'agence chargée de la sécurité nucléaire, la déflagration ne provenait pas du réacteur de la centrale. Le niveau d'eau n'y est pas anormal, précise Jiji, citant l'opérateur Tepco.

La télévision publique NHK, qui a diffusé des images montrant ce qui semble être un nuage de vapeur s'élevant au dessus de la centrale, fait état de plusieurs blessés.

Les autorités nucléaires japonaises avaient auparavant jugé très possible que des barres de combustible nucléaire aient fondu ou soit en train de fondre mais ont jugé le risque de fuite radioactive limité mais pas exclu.  Le relâchement de radioactivité dans l'environnement  de Tchernobyl avait fait des milliers victimes en Ukraine et produit de gros dégâts  sur l’environnement dans l'ensemble de l'Europe.

Le séisme qui vient de se produire au Japon est le cinquième plus important de l'histoire du le monde depuis un siècle. Il dépasse le séisme du Grand Kanto survenu le 1er septembre 1923 et dont la magnitude de 7,9 avait provoqué la mort de 140 personnes dans la région de Tokyo.

Abrahim Saravaki avec les agences

Voir les commentaires

L'actuL'actionProgramme populaire partagéLe PartiFront de gaucheSolidarité avec le peuple japonais

12 Mars 2011, 07:22am

Publié par PCF Villepinte

Voir les commentaires

Hervé Ghesquière, Stéphane Taponier otages depuis déjà un an

29 Décembre 2010, 07:23am

Publié par PCF Villepinte

 Les deux journalistes de France 3,Hervé Ghesquière, Stéphane Taponier, qui terminaient un reportage pour le magazine "Pièces à conviction" et leurs trois accompagnateurs afghans Reza, Ghulam et Satar ont été enlevés sur une route de la province de Kapisa, au nord-ouest de Kaboul.

Un an, retenus en otages quelque part en Afghanistan, dans cette région qui borde la frontière pakistanaise.

Un an. Une captivité d'une extrême longueur, des négociations en vue de leur libération dont personne ne connaît la teneur, des pouvoirs publics qui se veulent rassurants, des familles qui attendent depuis 365 jours de les voir revenir.

Partout en France, la solidarité s'est organisée depuis des mois autour du comité de soutien dont la marraine, Florence Aubenas, lançait lundi un nouvel appel à la mobilisation : « Est-il moral de laisser ainsi oublier deux hommes qui incarnent le meilleur des valeurs de nos démocraties en étant partis, malgré le danger, couvrir pour la télévision publique une guerre dans laquelle notre pays est engagé ? » Face au peu d'informations que donnent les pouvoirs publics, retranchés derrière le « secret-défense », les mobilisations solidaires se multiplient et des dizaines de municipalités ont affiché le portait des deux journalistes aux murs des mairies.

Aujourd'hui, jour de ce triste anniversaire, de nombreuses manifestations sont organisées dans toute la France. Á Paris, sur le parvis de l'Hôtel de ville à 11 heures, le comité de soutien et Reporters sans frontières (RSF) appellent à un rassemblement durant lequel les portraits des deux journalistes seront déployés sur la façade du bâtiment, suivi d'une veillée aux bougies à partir de 17 heures. Une équipe de France 3, en duplex à Kaboul, réalisera un reportage pour les trois journaux nationaux. France Info organise une journée spéciale avec entre autres Jean-Paul Kauffmann et Florence Aubenas. Un grand concert de soutien est organisé à Montpellier et des rassemblements doivent avoir lieu à Marseille, Strasbourg, Dax et Chambéry. L'École du ski français (ESF) répond à l'appel et organise des descentes au flambeau dans de nombreuses stations. Les matchs de la 14e journée du championnat de France de rugby s'ouvriront par une minute d'applaudissements pour Hervé, Stéphane et leurs trois accompagnateurs avant chaque début de match.

Un pays entier derrière deux de ses journalistes, partis faire leur travail, retenus en otages depuis un an, et dont chaque minute de captivité entache la liberté de la presse. « La France doit se résoudre à les sortir de là. Et vite. Comme elle l'a fait pour d'autres otages. Parce que le premier mot de sa devise reste "liberté" », conclut Florence Aubenas.

Voir les commentaires

Chapeau bas pour les Pères Noël verts (vidéo)

25 Décembre 2010, 19:15pm

Publié par PCF Villepinte

 

 

Les Pères Noël verts du Secours populaire ont accompli leur mission et garé leurs traineaux, comme leur collègue vêtu de rouge. Ces Pères Noël verts rivalisent d’imagination pour permettre aux enfants, aux familles, aux personnes âgées ou isolées victimes de l’exclusion – toujours plus nombreuses - de fêter dignement Noël, avec un repas de fête et des cadeaux.

L’opération 2010 a été lancée le 6 décembre par Julien Lauprêtre, président du Secours Populaire Français, en présence de Christophe Maé, parrain de cette édition des Pères Noël verts, accompagnés et soutenus par de nombreuses personnalités : Christophe Alévêque, Marcel Amont, Jane Birkin, Nicole Croisille, Mylène Demongeot, Anny Duperey, Danielle Evenou, Darius Kehtari, Lââm, Catherine Laborde, Virginie Lemoine, Françoise Lépine, Christian Marin, Patrick Préjean, Christian Rauth, Mickels Réa, Serena Reinaldi et même l’équipe de Handball d’Ivry !

  Depuis trente-quatre ans les bénévoles et les circuits changent, mais l’objectif reste le même : aller vers ces millions de personnes qui vivent en dessous du seuil de pauvreté et apporter du réconfort à ceux dont le Père Noël rouge ne parvient pas à trouver l’adresse.  

A travers toute la France, les Pères Noël verts se sont mobilisés pour offrir un vrai réveillon : aide alimentaire pour un vrai repas de fête en famille, achat de jouets à prix symbolique, mais aussi animations et spectacles, grâce à de nombreuses associations et entreprises locales ou encore des collectifs de musiciens.

Ainsi, 150 enfants des Hautes-Pyrénées ont été invités au Cirque de Noël, 1400 autres à la Foire aux Manèges de Lens… A Saint-André-de Cubzac (Gironde) c’était rendez-vous au Cinéma, à Montauban : Marché de Noël, et à Rodez  le collectif « Rock en stock »  et les « aprem’rock » de la MJC ! A Lorient, où 800 jouets avaient été dérobés dans les entrepôts des Pères Noël verts, les bénévoles ont redoublé d’efforts et la solidarité a joué à plein : 300 cadeaux ont pu être distribués.

Pour réaliser leur but, les Pères Noël verts mouillent chaque année le costume, en organisant collectes, braderies solidaires et initiatives diverses avec le soutien de partenaires engagés. En 2009, les 80.000 bénévoles des Pères Noël verts ont aidé près de 300.000 personnes et collecté plus de 500.000 jouets…. Quel sera le bilan pour 2010, alors que tous soulignent l’augmentation du nombre de demandes d’aide ?

 

 Quoi qu’il en soit, s’ils ont  maintenant rangé leurs manteaux verts, ces militants associatifs, ces hommes et ces femmes épris de justice sociale, ne raccrochent pas pour autant les gants et restent mobilisés tout au long de l’année.

Abrahim Saravaki

Voir les commentaires

Hommage aux victimes du tsunami par les associations tamoules

20 Décembre 2010, 19:05pm

Publié par PCF Villepinte

Commémoration du 6ème anniversaire du tsunami Dimanche 26 décembre à 16H aux Espaces V, avenue Jean Fourgeaud à Villepinte

Lors d'une cérémonie à Sevran en mai 2009, le Député rendait hommage aux victimes du conflit

Le Sri Lanka a été particulièrement touché par cette tragédie, avec 30 000 victimes tamoules et cinghalaises. Les représentants nationaux des associations tamoules de France et leurs représentants à Sevran m’ont sollicité pour accueillir en cette fin d’année une cérémonie de recueillement à la mémoire des disparus.

La ville de Tremblay-en-France n’étant pas en mesure d’accueillir matériellement cet évènement, j’ai intercédé auprès de la maire de Villepinte afin que puisse se tenir ce moment essentiel pour les tamouls et pour tous les citoyens du monde. Je la remercie d’avoir accepté et fait montre de l’esprit de solidarité de Villepinte envers les proches des victimes et les survivants de cette tragédie.

Je vous invite donc à participer nombreux à cette commémoration, le Dimanche 26 décembre à 16H, aux Espaces V, avenue Jean Fourgeaud à Villepinte.

Lors d'une cérémonie à Sevran en mai 2009, le Député François Asensi rendait hommage aux victimes du conflit sri lankais.



 

Voir les commentaires

Jean Rochefort en soutien aux otages en Afghanistan (VIDEO)

25 Octobre 2010, 05:41am

Publié par PCF Villepinte

300 jours déjà, concert de solidarité avec les otages en Afghanistan

Une initiative soutenue par l'Humanité


envoyé par HumaWebTV. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

 

 

Lundi 25 octobre 2010, cela fera 300 jours déjà que Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier ont été enlevés en Afghanistan, avec leurs trois accompagnateurs, alors qu’ils
réalisaient un reportage pour le magazine Pièces à conviction sur France 3. France Télévisions ne les oublie pas et organise, à l’initiative de la rédaction nationale de
France 3 et en association avec le Comité de Soutien (liberezles.net), un concert exceptionnel de solidarité gratuit au Zénith de Paris, retransmis en direct sur France 3 à
partir de 20h35.

Voir les commentaires

SOLIDAIRES

23 Octobre 2010, 18:40pm

Publié par PCF Villepinte

 

FdG_23102010-006.jpgUne centaine de militants des partis du Front de Gauche ont participé à une action de collecte de fonds au bénéfice des grèvistes contre la réforme des retraites ce samedi après midi devant Beaubourg à Paris, ou plusieurs millers d'euros ont été récoltés, ainsi que dans plusieurs autres lieux en région parisienne et en province.
Au cours de ce rassemblement, des sindicalistes de l'enseignement, de l'hopital Tenon, ainsi que la sénatrice  Nicole Borvo Cohen-Seat et Pierre Laurent pour le PCF, Christian Piquet pour la Gauche Unitaire et Jean Luc Mélenchon pour le Parti de Gauche ont pris la parole pour appeler au soutien des luttes syndicales en cours.

Voir les commentaires

concert au zenith pour les 300 jours

8 Octobre 2010, 06:10am

Publié par PCF Villepinte

Médias - le 7 Octobre 2010

Pour Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier

Un concert au Zénith pour les 300 jours

Lundi 25 octobre, France Télévisions organise un concert de soutien aux otages.

T riste célébration. Le 25 octobre prochain, cela fera 300 jours qu’Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, journalistes de France 3, et leurs trois accompagnateurs sont retenus en otages en Afghanistan. 300 jours durant lesquels les mobilisations de soutien n’ont pas faibli. Lundi 25 octobre, à partir de 20 h 35, en point d’orgue de l’incroyable mouvement de solidarité en faveur de leur libération, le Zénith de Paris accueillera un grand concert gratuit, organisé par France Télévisions. Au programme : Alain Souchon, Chimène Badi, BB Brune, Grand Corps malade, Grégoire, Zazie, Bernard Lavilliers ou Pony Pony Run Run, entre autres, viendront enflammer la scène du Zénith, pour que personne n’oublie. Cette soirée exceptionnelle sera retransmise à l’international et en direct grâce à TV5 Monde et dès 18 heures, une émission spéciale, présentée par Laurent Bignolas, sera diffusée sur le site Internet de France 3. Cette émission sera par ailleurs traduite simultanément en pachtou et dari (farci), langues parlées en Afghanistan. Le concert de soutien au Zénith de Paris sera également retransmis en direct sur France  3, sur www.france3.fr et sur www.liberezles.net, le site Internet du comité de soutien à Hervé et Stéphane.

Marion d’Allard

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>