Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

service public

Ian Brossat: "Nous assistons à une clochardisation de l'hôpital public"

10 Septembre 2019, 10:08am

Publié par PCF Villepinte

Voir les commentaires

Campagne ADP : un nouveau souffle

5 Septembre 2019, 16:04pm

Publié par PCF Villepinte

La campagne pour obtenir l’organisation d’un référendum sur la privatisation d’ADP va connaître, à la Fête de l’Humanité, un nouveau souffle. Après un lancement réussi, malgré les bâtons dans les roues que le gouvernement a soigneusement mis sur notre route, l’objectif au soir du 15 septembre est clair : atteindre le million de signatures, étape décisive pour obtenir les 4, 7 millions nécessaires pour gagner le référendum.

C’est un défi à la portée de notre engagement à toutes et tous.

La Fête de l’Humanité sera bien le rendez-vous de toutes celles et ceux qui refusent la vente, le bradage plutôt, d’un des principaux atouts de la politique de transport aérien. Le rendez-vous de toutes celles et ceux qui pensent qu’une telle décision ne peut ni ne doit échapper à un véritable débat démocratique.

Ce serait en effet un bout de France qui serait cédé au privé si on laisse faire le gouvernement.

ADP n’est pas n’importe quelle entreprise : numéro un de son secteur, 4,5 milliards de chiffres d’affaires, 173 millions d’euros de dividendes versés à l’État en 2018, 6 700 hectares de terrains, 280 millions de passagers annuels, un service public qui réunit le contrôle des frontières, l’aviation civile, les douanes et la sûreté aérienne. Il est impensable de déléguer ces fonctions stratégiques à des actionnaires obnubilés par la rentabilité. L’enjeu est donc tout à la fois démocratique, social, écologique.

La construction d'un terminal 4, le projet Europacity et la construction de la ligne ferrée CDG-Express auront logiquement des impacts sur les terres agricoles, sur le bruit, l'environnement et l'aménagement du territoire.

Avec le grand lancement de la campagne de signatures dans la Fête le vendredi 13 septembre à 18h, au stand du CN, la Fête de l’Humanité sera un grand lieu pour sensibiliser et permettre concrètement et techniquement, sur place, au maximum de participant·e·s d’apporter leur soutien au projet de loi sur le référendum.

Nous allons mettre, comme l’on dit, les petits plats dans les grands ! Le stand national des communistes, celui des parlementaires, ceux des fédérations vont mettre à disposition des moyens informatiques permettant de signer en ligne. Nos militant·e·s seront dans les allées pour débattre, sensibiliser, inviter à la signature.

La Fête cependant commence aujourd’hui ! Sur les marchés, à la porte des entreprises, vignettes de la Fête et tract ADP en main !

Une seule obsession : le million de signatures au soir du 15 septembre.

Nous avons gagné en 2005 la bataille du traité constitutionnel européen, nous gagnerons en 2019-2020 celle sur Aéroports de Paris. La logique est la même, l’ampleur de la question similaire, l’objectif identique : infliger une défaite au rouleau compresseur libéral.

Pierre Laurent, membre du CEN, président du Conseil national.

Voir les commentaires

Vente d'ADP, un capitalisme de connivence

28 Août 2019, 08:48am

Publié par PCF Villepinte

Voir les commentaires

Aéroports de Paris : Informer les citoyens

25 Août 2019, 09:27am

Publié par PCF Villepinte

 

« Le Figaro », de plus en plus converti au macronisme, a fait récemment toute sa Une, six colonnes, avec ce titre « Privatisation d’ADP : le gouvernement garde le cap ». Et ce sous-titre : « La mobilisation en faveur du référendum faiblit ». On peut tirer deux enseignements de ce papier. Un : on prend très au sérieux, en haut lieu, cette affaire du référendum ADP et la bataille très large en cours pour exiger une consultation populaire. Quant à l’état de l’opinion, c’est un peu facile, à la mi-août, de pointer une moindre mobilisation. L’actuelle période estivale n’est pas la plus favorable à ce type d’initiatives. Reste que des choses tout l’été se sont faites, et se font partout ; le dernier chiffre de signataires est de 648 000 signatures. Partout aussi, on prépare sur le sujet une rentrée en fanfare.

 

Cela suppose un travail d’information. On se rappelle que les parlementaires signataires de la proposition de loi avaient demandé un rendez-vous avec le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) et les médias publics. Ils ont rencontré le CSA qui leur a opposé une fin de non-recevoir en estimant que son rôle n’était pas d’établir les lignes éditoriales des chaînes de télévision ! Quant à ces dernières, à ce jour, elles n’ont toujours pas répondu aux élus !

« C’est pourtant un exercice démocratique inédit, souligne Eliane Assassi, présidente PCF du groupe CRCE au Sénat, auxquels sont appelés à participer nos concitoyens. Encore faut-il qu’ils soient informés par spots télévisés. Le gouvernement est hors des clous, ne respectant pas l’article 11 de la Constitution. C’est quand même un comble ! Cet argument va être porté avec force à la rentrée car c’est aussi le fond de l’affaire. »


Les élus ont rencontré Christophe Castaner vers la fin juillet et celui-ci s’est contenté de répondre à la demande d’un décompte régulier des signatures en se cachant derrière le Conseil constitutionnel. Les parlementaires vont donc demander à cette institution que les chiffres soient rendus non pas tous les mois mais au minimum toutes les semaines.


Quant aux suites de la campagne, chaque parti va prendre des initiatives au-delà d’un rendez-vous commun à la rentrée. « Evidemment, ajoute Eliane Assassi, ce n’est pas ce qui remplacera une information officielle au public mais nous nous faisons un devoir d’informer les Français, en rappelant notamment qu’il ne s’agit pas d’être pour ou contre la privatisation mais de soutenir la demande d’un référendum avant que ne vienne le débat d’idées. Nous allons devoir être créatifs, notamment en direction des maires qui ont la possibilité d’ouvrir des lieux dédiés au recueil des signatures. Nombre de conseils municipaux vont aussi se réunir pour voter des vœux au mois de septembre. Parallèlement se tiendront les initiatives des militants et la diffusion du bon de soutien donnant accès à la Fête de l’Humanité. Pour la première fois, les deux groupes parlementaires communistes auront un stand consacré principalement au recueil de signatures. »

 

Voir les commentaires

3 raisons de refuser la privatisation d'ADP

31 Juillet 2019, 07:10am

Publié par PCF Villepinte

Voir les commentaires

Scandale des faux steaks hachés distribués aux plus démunis -

26 Juillet 2019, 10:28am

Publié par PCF Villepinte

 

SENAT Les négligences coupables de l’État

Par Fabien Gay PCF / 25 juillet 2019

Communiqué de la commission des Affaires économique.

Comment en est-on arrivé là ? Comment en est-on arrivé à distribuer aux associations caritatives des steaks hachés contenant des estomacs, des amygdales, du cartilage et des cœurs de bœuf, du soja, de l’amidon, ainsi que des morceaux de viandes déjà transformées réutilisés pour l’occasion, notamment du poulet ?

Sans préjuger le fond de l’affaire, à savoir une éventuelle qualification de tromperie, le rapport, adopté le mercredi 24 juillet 2019 par la commission des affaires économiques, constate que les administrations compétentes avaient les moyens de limiter les effets de la crise, voire de l’éviter. Pour Fabien Gay, rapporteur, "malgré les réactions remarquables des associations caritatives qui ont permis d’arrêter rapidement la distribution de ces produits, l’affaire était inévitable tant les défaillances des procédures de gestion du fonds européen d’aide aux plus démunis étaient nombreuses".

Les dysfonctionnements ont porté à la fois sur les appels d’offres initiaux, qui n’assurent pas la traçabilité des matières premières, et sur les contrôles effectués par les services de l’État.

Malgré des alertes à répétition portant sur l’industriel polonais produisant les steaks hachés depuis des années, notamment en 2015 au sujet de la présence de salmonelles, le dernier contrôle sur place par l’administration date par exemple de 2013 alors que les services sont censés contrôler chaque industriel au moins une année sur deux.

De même, les autorités pilotant le FEAD (Fonds européen d’aide aux plus démunis) ont seulement <commandé fin mai des analyses sur les steaks hachés incriminés, alors que les associations et la DGCCRF avaient déjà les résultats de leurs propres laboratoires et que les premières alertes ont été émises début février.

En outre, les associations se sont senties bien "seules" dans la gestion de la crise, les services de l’État estimant qu’une fois les denrées livrées, elles étaient responsables des conséquences de leur distribution.

Pour éviter qu’une telle situation ne se reproduise, la commission des affaires économiques propose 18 recommandations opérationnelles suivant quatre axes prioritaires :

- renforcer les appels d’offres afin qu’ils ne favorisent plus une course au moins disant tarifaire au détriment de la qualité des denrées, en exigeant davantage de critères pour les attributaires et en favorisant un approvisionnement plus local ;

- limiter le carcan administratif pesant sur les associations pour recentrer les moyens de contrôles vers les analyses sur les produits ;

- mettre en place une procédure d’alerte pilotée par l’administration en cas de crise, seule à même d’interrompre rapidement la distribution des produits sur l’ensemble du territoire ;

- octroyer des aides en urgence aux associations qui, pour lutter contre les effets de cette affaire dont elles sont pourtant les principales victimes, supportent un coût potentiel d’un million d’euros.

Consultez le rapport complet

 

Voir les commentaires

ADP : cap vers le million pour la Fête de l'Humanite en septembre

10 Juillet 2019, 06:51am

Publié par PCF Villepinte

Voir les commentaires

Privatisation d’ADP : le PCF appelle les Français.e.s à s'emparer du RIP

10 Mai 2019, 06:29am

Publié par PCF Villepinte

Privatisation d’ADP : le PCF appelle les Français.e.s à s'emparer du RIP

Le Conseil constitutionnel a admis la recevabilité du référendum d'initiative partagée (RIP) déposé pour empêcher la privatisation d'Aéroports de Paris.

https://d3n8a8pro7vhmx.cloudfront.net/pcf/pages/10248/attachments/original/1557424325/visuel-adp.jpg?1557424325

Le PCF se félicite de cette décision qui intervient après un engagement de longue date des parlementaires communistes rejoints par de nombreux parlementaires d'autres forces politiques.

Cette privatisation serait un scandale d’État qui profiterait avant-tout aux intérêts privés. C'est la raison pour laquelle le PCF appelle les Français.e.s à s'emparer du référendum d'initiative partagé et contribuera avec ses militant.e.s à la collecte des 4,7 millions de signatures nécessaires au référendum. Nous serons par ailleurs particulièrement vigilants quant à la transparence du processus de collecte organisé par l’État.


Lors de son meeting à Toulouse* ce samedi 11 mai, Ian Brossat, tête de liste du PCF aux élections européennes s'exprimera sur son engagement contre cette privatisation en lien avec son projet européen.


Parti communiste français,

Paris, le 9 mai 2019.

 

Voir les commentaires

3 raisons de refuser la privatisation d'ADP (Ian Brossat)

20 Avril 2019, 06:34am

Publié par PCF Villepinte

Voir les commentaires

Non à la privatisation des barrages !

15 Avril 2019, 06:29am

Publié par PCF Villepinte

Non à la privatisation des barrages !

Une chaîne humaine a rassemblé plus de 300 personnes à l'Isle Jourdain (86) à l'initiative du collectif citoyen « Contre la privatisation des barrages hydroélectriques et pour un grand service public de l'énergie », initié par les militants communistes, du Front de gauche du Sud Vienne et de la CGT Énergie.

https://d3n8a8pro7vhmx.cloudfront.net/pcf/pages/10137/attachments/original/1554884326/visuel-barrage.jpg?1554884326

Des prises de parole se sont succédé : maires, représentants du collectif, responsable de la CGT Énergie, ainsi que notre camarade Dominique Pani, retraité de l'énergie et candidat sur la liste PCF conduite par Ian Brossat qui s'est exprimé au nom du PCF.

Une pétition est en ligne : « Barrages de la Vienne pétition »

D'autres photos sont disponibles sur notre page facebook : PCF - Front de gauche Sud-Vienne

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>