Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

retraites

RÉFORME DES RETRAITES #1

30 Novembre 2019, 07:29am

Publié par PCF Villepinte

Voir les commentaires

Propositions du PCF pour une réforme des retraites digne du 21e siècle

29 Novembre 2019, 07:36am

Publié par PCF Villepinte

 

Publié le 28/11/2019 par PCF

Fabien Roussel demande au Premier ministre d'examiner le projet de réforme des retraites travaillé par le PCF

Fabien Roussel, secrétaire national du PCF et député du Nord, écrit au Premier ministre et lui demande d'examiner le projet travaillé par le Parti communiste français pour une réforme des retraites digne, ainsi que les propositions pour la financer.

Monsieur le Premier Ministre,

Votre gouvernement propose d’engager une réforme du système des retraites qui fait l’objet d’une inquiétude légitime dans le pays.

En choisissant d’instaurer un système des retraites par points, cette réforme s’attaque au principe même de solidarité qui fait la spécificité de la protection sociale française et revient ainsi à engager la destruction d’un des piliers essentiels du Pacte de la Libération.

Cette réforme, telle qu’elle nous est présentée, exposerait en effet les Françaises et les Français à la baisse de leurs pensions comme à l’obligation de travailler plus longtemps, autrement dit à une précarité grandissante de leurs conditions de vie. Toutes les générations, et toutes les professions, du privé comme du public, seraient touchées, et les femmes retraitées plus encore alors qu’elles sont déjà nombreuses à devoir tenter de vivre avec des pensions de retraite indignes.

A différentes reprises, vous avez affiché, Monsieur Le Premier Ministre, votre attachement au dialogue concernant ce projet. Aussi, je saisis l’opportunité pour que toutes les propositions visant à améliorer notre système de retraites soient réellement examinées. Dans cet esprit, je vous transmets, ci-joint, le projet travaillé par le Parti communiste français pour une réforme des retraites digne du 21e siècle, avec nos propositions concrètes pour la financer.

En espérant que vous voudrez bien l’examiner, je me tiens à votre disposition pour en discuter.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’assurance de ma haute considération."

 

Fabien ROUSSEL, Secrétaire national de Parti communiste français, député du Nord

 

Projet disponible en version PDF   Cliquez

Voir les commentaires

Retraites: le 5 contre la réforme Macron et le 11 pour porter l'alternative

23 Novembre 2019, 07:55am

Publié par PCF Villepinte

Publié le 21/11/2019 par PCF

Ce matin, les membres du gouvernement se sont succédé dans les médias pour attaquer les syndicats de salariés mobilisés en vue de la journée de grève du 5 décembre. La ministre de la santé Agnès Buzyn a ainsi osé affirmer que les syndicats « ne connaissaient pas la réforme ». De son côté, Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement s’en est pris à la CGT, accusée de « ne jouer pas le jeu de la démocratie sociale ».

 Ces déclarations sont inacceptables, d’autant plus de la part de membres d’un gouvernement qui prétend pratiquer le dialogue social. Elles sont en réalité le signe d’un exécutif sourd aux syndicats, et pris de panique devant l’ampleur de la mobilisation en vue des grèves du 5 décembre. Enseignants, cheminots, étudiants, personnels de santé, des transports aériens, policiers, avocats, gilets jaunes… La coalition des revendications et l’ampleur du mécontentement des Français poussent le gouvernement à l’affolement.

Pour amplifier cette mobilisation qui s’annonce historique, Fabien Roussel a annoncé l’organisation par le PCF d’une rencontre publique rassemblant toute la gauche et les syndicats le 11 décembre. Les forces de gauche et syndicales sont invitées à mettre sur la table leurs propositions pour construire un système de retraites juste et solidaire.

 

Ian Brossat, porte-parole du PCF

 

Voir les commentaires

La réforme du gouvernement sur les retraites est une honte (Fabien Roussel)

24 Octobre 2019, 07:12am

Publié par PCF Villepinte

 

Publié le 23/10/2019 par PCF

Le gouvernement nous fait des leçons sur la dette qu'on va laisser à nos enfants tout en proposant que la réforme des retraites s'applique seulement à ces mêmes enfants. C'est honteux!

Fabien Roussel invité de la matinale de Public Sénat le 23 octobre 2019

 

Voir les commentaires

JEUDI 5 DÉCEMBRE 2019 : TOUTES ET TOUS EN GRÈVE ET DANS L’ACTION ! (Communiqué intersyndical : CGT, FO, FSU, Solidaires, Fidl, MNL, UNL, Unef)

17 Octobre 2019, 06:59am

Publié par PCF Villepinte

CGT : Publié le 16 oct 2019

Temps de lecture : 1 min.

Les organisations syndicales et de jeunesse s’engagent à construire un plan d’action contre le projet de réforme de retraites par points et pour gagner un renforcement, une amélioration du système actuel de retraites solidaire et intergénérationnel. L’émergence et la construction de luttes dans les différents secteurs professionnels montrent la nécessité d’apporter des réponses aux salarié...

Les organisations syndicales et de jeunesse s’engagent à construire un plan d’action contre le projet de réforme de retraites par points et pour gagner un renforcement, une amélioration du système actuel de retraites solidaire et intergénérationnel.
L’émergence et la construction de luttes dans les différents secteurs professionnels montrent la nécessité d’apporter des réponses aux salarié.e.s en termes d’emploi, de salaires, d’égalité entre les femmes et les hommes, de conditions de travail… Autant de sujets qui sont étroitement liés aux questions de la retraite et que l’actuel projet de réforme gouvernemental aggravera.
Les organisations vont initier et impulser des assemblées générales sur les lieux de travail et d’études, des débats publics sur tout le territoire, des interpellations des élu.e.s locaux et nationaux, des initiatives de sensibilisation de toute la population, pour échanger sur la réforme et sur les modalités d’actions et de riposte collective.
Les organisations syndicales et de jeunesse (CGT, F0, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, UNL, UNEF) appellent l’ensemble des salarié.e.s du secteur privé comme du secteur public, des retraité.e.s, des privé.e.s d’emploi, des jeunes, à une première journée de grève interprofessionnelle, le jeudi 5 décembre 2019.

Montreuil, le 16 octobre 2019

 

Voir les commentaires

8 OCTOBRE 2019. JOURNEE DE MOBILISATION DES RETRAITES

7 Octobre 2019, 10:50am

Publié par PCF Villepinte

COMMUNIQUÉ

Les Union syndicales de retraités d'Ile de France : CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires et les associations de retraités, UNRPA et LSR appellent tous les retraités d’Île de France à manifester.

Mardi 8 octobre à 14h 30 place du 8 mai 1945, M° Montparnasse, pour nous rendre en cortège à Matignon.

Se loger en région parisienne devient de plus en plus difficile pour les retraités. Trouver un médecin, un spécialiste comme en province est un véritable parcours du combattant. De même que de trouver des professionnels en secteur 1.

Se cultiver est trop coûteux. Si l’Ile de France est riche culturellement, trop de retraités en sont exclus. Cette gratuité qui s’adresse souvent aux jeunes devrait s’adresser à l’ensemble des retraités.

Se déplacer reste à améliorer : en matière de transports si le Conseil Régional a accepté le passe Navigo à 50% l’on sait que de nombreux retraités désirent obtenir le demi-tarif pour les voyages occasionnels.

Nous exigeons :

La suppression de la hausse de la CSG et la fin du gel des pensions pour toutes les retraites et pensions, avec rattrapage des pertes subies au 1er janvier 2020.

La revalorisation de toutes les pensions en fonction de l’évolution des salaires.

  Un minimum de pension à hauteur du SMIC pour une carrière complète.

Le maintien et l’amélioration des pensions de réversion. Le coût des EHPADs est bien trop élevé pour une majorité de retraités. Trop souvent, ils se retrouvent placés bien loin de chez eux, de leurs amis, famille. Comme sur le plan national nous réclamons l’embauche immédiate de 40 000 personnes comme le demande le personnel des EHPADs et des soins à domicile.

La prise en charge de la perte d’autonomie à 100 % par la Sécurité sociale et l’ouverture d’un droit universel dans le cadre d’un grand service public de l’aide à l’autonomie.

L’objectif d’Emmanuel Macron est de bloquer la part des pensions dans les richesses créées (13,8 % du P.I.B.) alors que le nombre de retraités augmente. La même part à se partager entre plus de monde, c’est la baisse des pensions assurées pour tous !

Ni allocation sociale ni minimum social, la retraite est un droit conquis dans la fonction publique comme dans le privé, à partir de nos salaires. Cette mobilisation, c’est le combat de tous les retraités et futurs retraités du public et du privé pour la défense de leur pouvoir d’achat, le maintien des services publics et notre système de santé et d’action sociale.

 Pour toutes ces raisons, une nouvelle fois les retraités seront mobilisés afin de vivre dignement.

CGT : Jean Pierre FLORET jp.floret@cgt.fr UNIR CFE-CGC : Maud GILOUX maud.giloux@orange.fr UNAR-C.F.T.C : Jacqueline VALLI valli.jacqueline@orange.fr LSR : 'André DESRICHARD a.desrichard@cgt.fr UNRPA Nelly DI GIOVANNI nelly1.di-giovanni@wanadoo.fr FSU : Robert JACQUIN jacquin_robert@yahoo.fr FO : Serge.SEBBAN serge.sebban75@laposte.net 'UNIRS-Solidaires Christian FERREBOEUF ferreboeuf.c@wanadoo.fr FGR-FP : 'Annick CONCINA annickconcina@orange.fr

Voir les commentaires

UCR CGT Budget 2020 : haro sur les retraités !

7 Octobre 2019, 06:36am

Publié par PCF Villepinte

 

Emmanuel Macron présente la réforme des retraites comme une mesure de justice sociale. Si l’on en juge par le sort réservé aux retraités actuels dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale et le projet de loi de finances pour 2020, il ne faut surtout pas le croire sur parole. Jugez-en vous-mêmes.

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2020 propose de maintenir la hausse de la CSG et la désindexation des pensions pour les retraités ayant un revenu fiscal de référence de plus de 2 000 euros par mois.

Hausse de la CSG maintenue

Ce gouvernement, qui prétend avoir retenu les leçons des mouvements sociaux de 2019, n’a pu ignorer totalement les 72 % des retraités opposés à la hausse de la CSG. Après avoir tenté d’appliquer la hausse à l’ensemble des retraités il a dû reculer et exclure du dispositif de la hausse les retraités ayant un revenu brut de moins de 2000 €. Si votre revenu fiscal est de 1980 € par mois vous ne serez pas concerné par la hausse de 25 % de la CSG, mais à 2001 € vous le serez…

Le 8 octobre, les 9 organisations de retraités continuent d’exiger l’annulation de la hausse de la CSG pour tous les retraités et le rattrapage de la perte de leur pouvoir d’achat.

Un pouvoir d’achat en chute libre

Le candidat Macron s’était engagé à « protéger le pouvoir d’achat des retraités ». Il n’a cessé depuis de le réduire. Après la hausse de la CSG il a programmé la désindexation des pensions de l’inflation. La perte est sèche : aucune augmentation en 2018, avec la promesse d’une revalorisation en 2019. Mais en 2019, la revalorisation est limitée à 0,3 % alors que l’inflation est de 1,7 % en 2018.

Dans le projet de finances 2020 cette augmentation dérisoire de 0,3 % est maintenue alors que l’inflation en 2019 s’établira probablement autour de 1,3 %. « La revalorisation des pensions de base interviendra dès janvier 2020 sur le niveau d’inflation pour les retraités percevant moins de 2 000 euros brut par mois et à hauteur de 0,3 % pour les retraités dont les revenus sont supérieurs à ce seuil. » (PLFSS).

Au total c’est une perte sèche de 3 % de pouvoir d’achat pour la majorité des retraités ! En 12 ans c’est près de 25 % de recul du pouvoir d’achat.

Le faux-nez de la solidarité

Dans ses discours, repris en chœur par la plupart des médias, Emmanuel Macron explique l’austérité imposée aux retraités par la nécessaire solidarité intergénérationnelle. Ses ministres et lui se présentent comme les défenseurs des retraités modestes pour justifier la régression des pensions pour ce qu’ils appellent « les retraités aisés ». Un impôt solidarité sur les retraites après avoir supprimé l’Impôt Solidarité sur la Fortune (ISF) ! Emmanuel Macron dit avoir changé de méthode mais n’a pas changé d’objectif : faire payer aux retraités les cadeaux qu’il fait aux très riches.

Ils s’attaquent même à la pension de réversion !

Le rapport Delevoye sur la retraite à points programme de repousser l’âge ouvrant droit à la pension de réversion de 55 ans à 62 ans ! Sans égard pour les conséquences dramatiques qu’un tel report aura sur la vie des veufs et notamment des veuves, qui composent 89 % des bénéficiaires.

L’exonération fiscale des aides à domicile préservée !

Autre preuve s’il en fallait encore de la volonté du gouvernement de puiser dans le pouvoir d’achat des retraités : il a envisagé de supprimer l’exonération fiscale dont bénéficient le retraités de plus de 70 ans employant une aide à domicile. La protestation qui a suivi l’annonce de cette mesure a été telle qu’Emmanuel Macron a dû précipitamment demander au gouvernement d’y renoncer.

Nous devons, nous pouvons les faire reculer encore

Sur la hausse de la CSG et sur la suppression de l’exonération fiscale des aides à domicile, Emmanuel Macron et son gouvernement ont dû faire machine arrière. Ce n’est nullement des gestes de bonne volonté de leur part mais bien le résultat des nombreuses mobilisations des retraités en 2018 et 2019.

Le président et son gouvernement craignent la colère et plus encore la mobilisation des retraités, surtout à la veille d’élections municipales et dans une confrontation incertaine sur la réforme des retraites. Dans ce contexte particulier mettons les bouchées doubles, appelons très largement les retraités à s’engager dans l’action avec les 9 organisations de retraités.

Demain mardi 8 octobre, les retraités à l'offensive

Du monde dans les rues ce mardi 8 octobre et un renforcement des organisations des retraités CGT, sont les meilleurs atouts pour obliger Emmanuel Macron et son gouvernement à nous rendre le pouvoir d’achat dont nous avons besoin, pour vivre dignement une retraite méritée.


Pascal Santoni

 

Voir les commentaires

UCR CGT: POUR L'AUGMENTATION DES PENSIONS : LE 8 OCTOBRE!!!

2 Octobre 2019, 12:17pm

Publié par PCF Villepinte

Voir les commentaires

Reforme des retraites

27 Septembre 2019, 11:33am

Publié par PCF Villepinte

Voir les commentaires

CGT Mobilisation nationale contre la réforme des retraites

25 Septembre 2019, 06:39am

Publié par PCF Villepinte

 

Interprofessionnel France Mobilisation

Publié le 24 sep 2019

Temps de lecture : 2 min.

Ce mardi 24 septembre, ce sont plus de 150 000 personnes qui ont manifesté dans plus de 170 villes de France, pour l’emploi et l’augmentation des salaires, plus de services publics et un régime de retraite par répartition solidaire et intergénérationnel.

Des milliers de personnes se sont rassemblées à travers tout le territoire afin de porter ces revendications légitimes. Légitimes car elles répondent aux besoins de financement nécessaires pour améliorer notre système de retraite reconnu comme un des meilleurs au monde et stopper la réforme mortifère que prépare le gouvernement.

Le gouvernement ne peut plus rester sourd aux différents rassemblements qui ont eu lieu depuis des mois. Sans plus attendre, il doit, entre autres, combattre le chômage, imposer l’égalité salariale entre les femmes et les hommes.


Cette journée, marque la première mobilisation nationale interprofessionnelle et le début d’un processus de lutte contre le projet de retraite par point voulu par Macron - Delevoye qui remet en cause le fondement même de notre contrat social.


En résonance avec les nombreuses et importantes luttes professionnelles de ces derniers jours (RATP, Santé, EDF, Finances Publiques...), cette journée du 24 septembre appelle à encore plus de convergences des luttes comme cela a été le cas, notamment, à Paris  où les travailleurs des plateformes comme Delivroo ont répondu présents pour exiger une couverture sociale.


La CGT revendique le droit à vivre décemment de son travail, exige un système fiscal juste, des pensions de haut niveau dans un système par répartition renforcé et financé.


Parce que la mobilisation de l'ensemble des partenaires sociaux est importante, la CGT poursuit son engagement à créer des ponts avec les autres organisations afin de continuer à construire le rapport de force le plus élevé possible dans l’intérêt des salarié-e-s, retraité-e-s et privé-e-s d’emplois.


 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>