Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

actions

Régionales 2010 2ème tour

18 Mars 2010, 22:13pm

Publié par PCF Villepinte

 

La gauche mobilisée

La gauche, qui présente des listes communes quasiment partout en France pour le second tour, espère dimanche amplifier le message du premier tour. En Ile-de-France, alors que la droite fait feu de tout bois pour mobiliser son électorat abstentionniste, socialistes, Verts et Front de gauche se démènent pour amplifier la dynamique.

Restez jusqu’au bout mobilisé. Tel semble bien être la démarche des candidats socialistes, Verts et Europe Écologie et ceux du Front de gauche qui, depuis l’accord intervenu entre eux, mardi après-midi, pour une liste de rassemblement de la gauche conduite par le président socialiste sortant, Jean-Paul Huchon, multiplient les initiatives de terrain jusqu’à tenir, hier soir, un meeting régional au Zénith parisien. Le fait est que si le total de la gauche en Île-de-France au premier tour, avec près de 54 % des suffrages, crée une dynamique, l’ampleur du pourcentage des abstentionnistes dans la région capitale, plus de 57 %, doit cependant être prise en compte.

D’ailleurs la droite fait feu de tout bois pour faire sortir son électorat, notamment le plus populaire, mécontent des promesses qu’il juge non tenues de la part de Nicolas Sarkozy. Quand Xavier Bertrand, secrétaire général de l’UMP, relance le thème de l’insécurité, avec les dérapages que l’on sait de François Fillon (voir plus loin dans nos colonnes) et place celle-ci comme « une compétence régionale », ce qui est absolument faux ; quand Valérie Pécresse fustige l’une des propositions les plus significatives de la gauche à ce deuxième tour, le passe unique pour les transports, en déclarant : « La gauche sacrifie l’amélioration de la qualité de service dans les transports au profit d’une mesure démagogique », alors que le gouvernement traîne des pieds pour investir sa part dans le plan « mobilisation transport » du conseil régional, on mesure que la droite n’entend reculer devant aucune argutie pour mobiliser ses troupes.

De son côté, la gauche, sur la base de la fusion des propositions portées par ses différentes composantes au premier tour, affirme sa volonté de mettre en œuvre une gestion qui « traite avec la même détermination, justice sociale, impératifs écologiques et ambitions économiques ». Ces orientations sont contradictoires avec les politiques d’austérité du gouvernement ainsi qu’avec le projet présidentiel du Grand Paris de Nicolas Sarkozy qui, en matière de transports, de développement économique, d’aménagement, ne vise en aucune façon au recul des inégalités sociales et territoriales, dénonce la gauche, dont les militants s’activent jusqu’au bout pour rencontrer les électeurs, notamment ceux qui ne se sont pas rendus aux urnes dimanche dernier.

Max Staat

Voir les commentaires

Régionales 2010

17 Mars 2010, 12:14pm

Publié par PCF Villepinte

 

Les socialistes jouent la désunion en Limousin

Le PS fusionne avec Europe Écologie, mais ferme la porte au Front de gauche allié au NPA, contraint de se maintenir au second tour.

Coup de théâtre, lundi soir, en Limousin. Alors que la conclusion d’un accord semblait en bonne voie entre la liste PS-PRG-MRC-ADS du président sortant, Jean-Paul Denanot (38,06 %) et celles du Front de gauche-NPA (13,13 %), les négociations ont été subitement rompues. Á l’origine du clash : la minoration par le PS du poids de la liste « Limousin, terre de gauche », conduite par le communiste Christian Audoin, dans la répartition des positions éligibles. Mais c’est surtout la présence du NPA sur une éventuelle liste d’union en Haute-Vienne qui a cristallisé l’intransigeance de certains socialistes. Visiblement, le veto du député maire de Limoges, Alain Rodet, et de la présidente du conseil général de Haute-Vienne, Marie-Françoise Pérol-Dumont, a davantage pesé que les tentatives de conciliation du voisin corrézien François Hollande. Difficile, pourtant, de justifier, sur le fond, cette exclusive. Surtout dans une région ou le NPA se dit prêt, avec ses partenaires, à jouer le jeu de la gestion régionale. « Nous ne sommes pas dans une logique d’obstruction politique. Le PS, lui, est prisonnier de sa culture hégémonique », déplore Stéphane Lajaumont, porte-parole régional du NPA. Outre la crainte de devoir composer avec une majorité plurielle, le PS semble désarçonné par l’audience, sur ses terres, d’une force située à sa gauche. En Creuse, par exemple, la liste « Limousin, terre de gauche » passe la barre des 15 % dans 72 communes. Cette liste enregistre aussi de très bons résultats sur les ex-terres chiraquiennes de haute Corrèze. « Ils redoutent de laisser s’installer en Limousin une force politique qui ne serait pas à leur botte », analyse Laurence Pache (PG), tête de liste Front de gauche-NPA dans la Creuse. Reste que cet épisode nourrit, au PS, un certain malaise. « C’est compliqué chez nous », admet Jean-Paul Denanot. Lequel se dit ouvert à « un accord de troisième tour ». Après la triangulaire de dimanche.

Rosa Moussaoui

Voir les commentaires

régionales 2010 :

16 Mars 2010, 12:29pm

Publié par PCF Villepinte

Déclaration de Pierre Laurent à l'issue du premier tour

 

fdg 93 3 

 


16 mars 2010

Le mépris gouvernemental, les discours de division et de haine qu’il a entretenu pour asseoir son pouvoir, aboutissent également aujourd’hui à un retour préoccupant du vote d’extrême-droite.

Ce n’est pas la première fois que la tournure prise par une campagne électorale tourne le dos aux attentes des citoyens et alimente l’abstention, le désespoir et le sentiment d’impuissance chez de nombreux électeurs. La dérive croissante du débat politique vers un présidentialisme omniprésent contribue aussi à ce résultat inquiétant.

Les résultats enregistrés constituent un lourd coup de semonce pour la droite au pouvoir. Les listes de gauche sont en passe de remporter un très large succès au terme de ce scrutin régional.

Ce premier succès de la gauche s’est bâti sur l’exaspération née de la politique de la droite et de Nicolas Sarkozy.

Oui, la France en a assez de cette politique destructrice et asphyxiante, sans morale, impitoyable pour le peuple et clémente aux seuls banquiers et actionnaires. Elle a besoin d’air. Cette volonté doit être respectée. Le gouvernement doit en tenir compte et cesser d’imposer à notre peuple des choix politiques dont il ne veut pas.

Ce succès, c’est la victoire des électrices et des électeurs de toute la gauche. Le score des listes du Front de gauche exprime leurs exigences croissantes à l’égard de la gauche toute entière. Il peut permettre de redonner de l’espoir et de l’envie à celles et ceux qui se sont abstenus en très grand nombre dans les quartiers populaires dans les villes et les campagnes. Ils et elles ont ainsi manifesté leur doute sur la capacité de la politique à améliorer leur vie. Si la gauche ne regagne pas leur confiance, il ne pourra y avoir de victoire durable. Nous nous adressons à elles et à eux pour les inviter dès ce soir à rejoindre ce combat de l’espoir.

Le PCF se félicite particulièrement du résultat des listes impulsées par le Front de gauche et ses partenaires.

Ce résultat prolonge la dynamique lancée aux élections Européennes. Partout le Front de Gauche obtient des résultats qui lui donnent une place incontournable, utile à toute la gauche.

Il réaliserait dans la plupart des régions des scores de 6 à 13%, dépassant 10% dans quatre d’entre elles. Ces chiffres sont bien sur a prendre avec précaution à l’heure qu’il est. Mais ils montrent que nos listes obtiennent des scores indispensables à une belle victoire de gauche dans ces élections régionales et constituent une promesse d’avenir.

Ce front est un rassemblement politique désormais identifié par nos concitoyennes et nos concitoyens.

Il porte les espoirs de toutes celles et tous ceux qui veulent une gauche qui ait, tout à la fois, le courage de rompre avec la pensée et les politiques libérales et celui de construire des majorités permettant de conduire des politiques fortement ancrées à gauche.

Ses résultats vont donner de la force à une gauche combative, des élu-e-s et une gauche sur lesquelles toutes celles et tous ceux qui luttent contre la politique « sarkozyste » vont pouvoir compter dans les combats engagés et à venir, dans les mobilisations sociales qu’il faudra nécessairement amplifier dans les semaines et les mois qui viennent.

Le Front de Gauche est un rassemblement, une dynamique qui comptent pour la gauche. Le front unitaire qu’il constitue doit encore et toujours être élargi, notamment en amplifiant sa démarche populaire et citoyenne, avec l’ambition de réunir les conditions d’une alternative politique majoritaire à la politique de la droite et de Nicolas Sarkozy.

Dimanche prochain, le PCF appelle à confirmer et à amplifier la défaite de la droite et à faire gagner la gauche dans toutes les régions.

C’est nécessaire pour donner une légitimité aux politiques régionales que nous appelons de nos vœux. C’est nécessaire aussi pour disposer de points d’appui pour battre les pseudo-réformes que ce gouvernement a engagées et celles qu’il a repoussées après l’échéance électorale : retraites, hôpitaux, école, services publics...

Dès ce soir, le PCF appelle à la fusion de toutes les listes de gauche à l’exclusion de toute alliance qui brouillerait cette volonté d’opposition résolue à toute la droite.

Cette clarté est nécessaire pour donner de l’espoir et mobiliser dimanche prochain tout le peuple de gauche, celles et ceux qui, notamment dans les quartiers populaires, se sont abstenus ce dimanche.

C’est une condition aussi pour réussir de bonnes politiques régionales vraiment à gauche qui permettent de riposter efficacement à Nicolas Sarkozy et à sa politique.

Toute cette semaine, nous devons porter dans l’union des propositions qui répondent aux questions des salariés, des agents du service public, des centaines de milliers de chômeurs qui dans l’année arriveront en « fin de droits » et de toutes celles et tous ceux qui souffrent de cette politique de droite inhumaine.

La gauche doit montrer qu’elle porte des propositions justes et efficaces répondant aux enjeux sociaux, énergétiques et écologiques, sur l’emploi, les salaires et le travail. Elle doit mobiliser autour de solutions nouvelles sur le logement, la santé, les transports, l’éducation et la culture. Elle doit proposer de nouveaux droits pour les habitants, les usagers et les salariés, de nouvelles formes de démocratie.

Le PCF est déterminé à œuvrer à tout cela pour construire un espoir à gauche qui porte loin.

Dans le Front de gauche, avec le Parti de Gauche et la Gauche Unitaire, avec l’ensemble des partenaires que nous avons rencontrés dans cette élection, le PCF va continuer à développer des propositions innovantes pour un projet politique alternatif au libéralisme, pour travailler à de nouvelles majorités politiques, à un Front Populaire du XXIème siècle.

Il est déterminé, dans tous ses actes, à construire des politiques et des majorités qui donnent envient de transformer ces succès régionaux en victoire nationale.

Il s’emploiera sans compter pour donner suite au dialogue et au rassemblement de la gauche politique avec le monde du travail et de la création, avec le mouvement social et associatif, avec cette société civile riche de toutes ses citoyennes et de tous ses citoyens.

Dimanche prochain, il faut battre la droite. Il faut que la victoire de la gauche soit claire et porte loin, qu’elle rende l’espoir à toutes celles et tous ceux qui souhaitent un changement profond de notre société, qui en ont envie et besoin.

Pierre Laurent
- Coordinateur national du PCF

Voir les commentaires

Régionales 2010

16 Mars 2010, 07:10am

Publié par PCF Villepinte

 

Auvergne :
le Front de gauche « incontournable »

Il réalise son meilleur score national dans cette région, fruit d’un engagement antilibéral collectif mené au plus près des gens. Les négociations se poursuivaient en vue de la fusion des listes de gauche.

Cahier spécial résultats et analyses dans l’Humanité de mardi

Clermont-Ferrand, envoyé spécial.

Le large trottoir du boulevard Trudaine, à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), devant le siège de campagne du Parti socialiste, peinait hier à contenir la foule de militants accompagnant les délégations du Front de gauche et d’Europe Écologie venues discuter de la fusion de leurs listes avec celle du PS. Rudes négociations. Le président sortant de l’assemblée régionale, René Souchon, s’appuyait évidemment sur les 28 % obtenus par le PS, proposant de s’en tenir à la stricte arithmétique sans prendre en compte les progrès des deux autres listes de gauche (plus 5 % chacune), mais il ne pouvait ignorer le cumul de leurs scores : presque 25 %. D’autant que Front de gauche et écologistes, avec l’éventuel apport de l’électorat du NPA (4,1 %), pouvaient brandir la menace d’une triangulaire et même rêver de l’emporter.

Simple hypothèse posée sur la table des pourparlers, mais qui permet de mesurer l’ampleur de la réussite de la liste du Front de gauche, emmenée par le charismatique député communiste André Chassaigne. Hier, la Montagne titrait en une que l’homme était « désormais incontournable », et considérait que, au-delà du fort taux d’abstention, le score du Front de gauche était la « vedette » du scrutin.

Pas étonnant pour Marc Lagarde, militant du Parti de gauche dans le Cantal. « Notre politique d’union a créé une dynamique formidable. Nous avons travaillé collectivement avec la volonté d’aller rechercher les voix du peuple au plus près, ça a payé. Un seul exemple : dans notre département, nous avons présenté un des rares producteurs de lait indépendant comme candidat, il a fait 16 % dans son village. C’est exceptionnel. » Pierre Miquel, jeune cheminot de vingt-neuf ans et candidat dans le Puy-de-Dôme, au-delà d’un indéniable effet Chassaigne, voit dans le résultat l’aboutissement d’une « grosse campagne de proximité » : « Sans brandir de programme bouclé d’avance, nous sommes allés au-devant des gens et nous avons tenu compte de ce qu’ils nous apportaient. Nous avons élaboré nos propositions, bien ancrées dans la société, avec eux. »

Pour André Chassaigne, la campagne, menée sur le thème de « l’humain avant tout », a été reconnue par les habitants. « Nous avons passé avec eux un vrai pacte citoyen, dans le respect mutuel, avec la volonté partagée de promouvoir des choix qui portent le fer au cœur du capitalisme. C’est une façon de concevoir la politique au-delà des slogans. » Le score du Front de gauche, pour le député, marque le « début de la reconstruction d’une gauche de combat », d’une gauche riche de son lien avec le mouvement social. Dès la journée d’action du 23 mars, André Chassaigne aura à cœur de prouver que son engagement ne se résume pas à quelques mots bien choisis.

Dany Stive

Voir les commentaires

Réaction aux résultats du 1er tour des élections régionales

15 Mars 2010, 11:49am

Publié par PCF Villepinte


Les résultats du premier tour des élections régionales connus à cette heure enregistrent un taux d’abstention alarmant. Ils dessinent une très large défaite de la droite présidentielle. Les listes de gauche remportent un premier et large succès. Ce succès est marqué par des résultats significatifs des listes présentées par le Front de gauche et ses partenaires, vraisemblablement supérieurs à ceux de l’élection européenne. Ces résultats font ce soir de ces listes une composante incontournable à gauche.


Résultat 1er tour : Déclaration de Pierre Laurent (PCF)
envoyé par regionales2010fg. - L’info video en direct.

Je tiens, au nom du Parti communiste, dont les militants se sont dépensés sans compter dans cette campagne pour obtenir ces résultats, et je veux les en féliciter, à remercier toutes celles et ceux qui à gauche ont permis ces résultats.

L’abstention estimée à près de 52% atteint un niveau historique pour ce type de scrutin. C’est une situation inquiétante. La droite a tout fait pour obtenir un tel résultat en espérant échapper à la sanction des électeurs.

Ce niveau record est aussi la conséquence du discrédit organisé de la politique, de ses missions publiques au profit d’une domination toujours plus écrasante du pouvoir de l’argent. Dans une période de crise très dure pour la majorité de notre peuple, cette abstention marque une défiance maximum à l’égard des discours politiques dominants, qui se résignent à cette domination, quand ils ne l’organisent pas comme le pouvoir actuel.

Le mépris gouvernemental, les discours de division et de haine qu’il a entretenu pour asseoir son pouvoir, aboutissent également aujourd’hui à un retour préoccupant du vote d’extrême-droite.

Ce n’est pas la première fois que la tournure prise par une campagne électorale tourne le dos aux attentes des citoyens et alimente l’abstention, le désespoir et le sentiment d’impuissance chez de nombreux électeurs. La dérive croissante du débat politique vers un présidentialisme omniprésent contribue aussi à ce résultat inquiétant.

Les résultats enregistrés constituent un lourd coup de semonce pour la droite au pouvoir. Les listes de gauche sont en passe de remporter un très large succès au terme de ce scrutin régional.

Ce premier succès de la gauche s’est bâti sur l’exaspération née de la politique de la droite et de Nicolas Sarkozy.

Oui, la France en a assez de cette politique destructrice et asphyxiante, sans morale, impitoyable pour le peuple et clémente aux seuls banquiers et actionnaires. Elle a besoin d’air. Cette volonté doit être respectée. Le gouvernement doit en tenir compte et cesser d’imposer à notre peuple des choix politiques dont il ne veut pas.

Ce succès, c’est la victoire des électrices et des électeurs de toute la gauche. Le score des listes du Front de gauche exprime leurs exigences croissantes à l’égard de la gauche toute entière. Il peut permettre de redonner de l’espoir et de l’envie à celles et ceux qui se sont abstenus en très grand nombre dans les quartiers populaires dans les villes et les campagnes. Ils et elles ont ainsi manifesté leur doute sur la capacité de la politique à améliorer leur vie. Si la gauche ne regagne pas leur confiance, il ne pourra y avoir de victoire durable. Nous nous adressons à elles et à eux pour les inviter dès ce soir à rejoindre ce combat de l’espoir.

Le PCF se félicite particulièrement du résultat des listes impulsées par le Front de gauche et ses partenaires.

Ce résultat prolonge la dynamique lancée aux élections Européennes. Partout le Front de Gauche obtient des résultats qui lui donnent une place incontournable, utile à toute la gauche.

Il réaliserait dans la plupart des régions des scores de 6 à 13%, dépassant 10% dans quatre d’entre elles. Ces chiffres sont bien sur a prendre avec précaution à l’heure qu’il est. Mais ils montrent que nos listes obtiennent des scores indispensables à une belle victoire de gauche dans ces élections régionales et constituent une promesse d’avenir.

Ce front est un rassemblement politique désormais identifié par nos concitoyennes et nos concitoyens.

Il porte les espoirs de toutes celles et tous ceux qui veulent une gauche qui ait, tout à la fois, le courage de rompre avec la pensée et les politiques libérales et celui de construire des majorités permettant de conduire des politiques fortement ancrées à gauche.

Ses résultats vont donner de la force à une gauche combative, des élu-e-s et une gauche sur lesquelles toutes celles et tous ceux qui luttent contre la politique « sarkozyste » vont pouvoir compter dans les combats engagés et à venir, dans les mobilisations sociales qu’il faudra nécessairement amplifier dans les semaines et les mois qui viennent.

Le Front de Gauche est un rassemblement, une dynamique qui comptent pour la gauche. Le front unitaire qu’il constitue doit encore et toujours être élargi, notamment en amplifiant sa démarche populaire et citoyenne, avec l’ambition de réunir les conditions d’une alternative politique majoritaire à la politique de la droite et de Nicolas Sarkozy.

Dimanche prochain, le PCF appelle à confirmer et à amplifier la défaite de la droite et à faire gagner la gauche dans toutes les régions.

C’est nécessaire pour donner une légitimité aux politiques régionales que nous appelons de nos vœux. C’est nécessaire aussi pour disposer de points d’appui pour battre les pseudo-réformes que ce gouvernement a engagées et celles qu’il a repoussées après l’échéance électorale : retraites, hôpitaux, école, services publics...

Dès ce soir, le PCF appelle à la fusion de toutes les listes de gauche à l’exclusion de toute alliance qui brouillerait cette volonté d’opposition résolue à toute la droite.

Cette clarté est nécessaire pour donner de l’espoir et mobiliser dimanche prochain tout le peuple de gauche, celles et ceux qui, notamment dans les quartiers populaires, se sont abstenus ce dimanche.

C’est une condition aussi pour réussir de bonnes politiques régionales vraiment à gauche qui permettent de riposter efficacement à Nicolas Sarkozy et à sa politique.

Toute cette semaine, nous devons porter dans l’union des propositions qui répondent aux questions des salariés, des agents du service public, des centaines de milliers de chômeurs qui dans l’année arriveront en « fin de droits » et de toutes celles et tous ceux qui souffrent de cette politique de droite inhumaine.

La gauche doit montrer qu’elle porte des propositions justes et efficaces répondant aux enjeux sociaux, énergétiques et écologiques, sur l’emploi, les salaires et le travail. Elle doit mobiliser autour de solutions nouvelles sur le logement, la santé, les transports, l’éducation et la culture. Elle doit proposer de nouveaux droits pour les habitants, les usagers et les salariés, de nouvelles formes de démocratie.

Le PCF est déterminé à œuvrer à tout cela pour construire un espoir à gauche qui porte loin.

Dans le Front de gauche, avec le Parti de Gauche et la Gauche Unitaire, avec l’ensemble des partenaires que nous avons rencontrés dans cette élection, le PCF va continuer à développer des propositions innovantes pour un projet politique alternatif au libéralisme, pour travailler à de nouvelles majorités politiques, à un Front Populaire du XXIème siècle.

Il est déterminé, dans tous ses actes, à construire des politiques et des majorités qui donnent envient de transformer ces succès régionaux en victoire nationale.

Il s’emploiera sans compter pour donner suite au dialogue et au rassemblement de la gauche politique avec le monde du travail et de la création, avec le mouvement social et associatif, avec cette société civile riche de toutes ses citoyennes et de tous ses citoyens.

Dimanche prochain, il faut battre la droite. Il faut que la victoire de la gauche soit claire et porte loin, qu’elle rende l’espoir à toutes celles et tous ceux qui souhaitent un changement profond de notre société, qui en ont envie et besoin.

Pierre Laurent
- Coordinateur national du PCF

Le dimanche 14 mars 2010 à 20H00

Voir les commentaires

Villepinte régionales 1°tour

15 Mars 2010, 09:51am

Publié par PCF Villepinte

Résultat premier tour des Régionales à Villepinte

 

 

 

Inscrits

17 691

   

Abstentions

12054

68.1

 

Votants

5 637

31.9

 

Exprimés

5 439

30.7

 
   

 

 

 

 

Voix

% exprimés

 

 

 

Modem   

 

 

175

 

 

3.2

 

Emergence

41

0.8

 

Extr Droite

34

0.6

 

Europe écologie

565

10.4

 

Alliance écologie

73

1.3

 

PS

1 510

27.8

 

LO

65

1.2

 

FN

801

14.7

 

Debout la République

184

3.4

 

NPA

312

5.7

 

Front de Gauche

431

7.9

 

UMP

1 248

22.9

 

 

Voir les commentaires

NOTRE RÉGION à gauche vraiment !

12 Mars 2010, 08:14am

Publié par PCF Villepinte

  NOTRE RÉGION à gauche vraiment ! C’est à Sevran, Vendredi 12 mars, à 20H, à la salle des fetes.

L’Île-de-France est la région la plus riche d’Europe. Pourtant, jamais les inégalités n’y ont été aussi fortes.

Je sais votre engagement pour une société juste, ouverte, métissée, progressiste socialement et responsable écologiquement. Ensemble, nous pouvons bâtir une autre région !

Retrouvons-nous vendredi 12 mars à 20 h salle des fêtes de Sevran

avec Clémentine Autain(FASE), Martine Billard(députée écologiste du Parti de Gauche), Pascal Beaudet (candidat PCF du Front de gauche)

et les salariés en lutte de Babou (Halima Babi) et d’Ikéa (François Mrissa)
François Asensi

Voir les commentaires

régionales 2010

11 Mars 2010, 22:14pm

Publié par PCF Villepinte

Le bulletin de vote "Front de Gauche", seul vote efficace pour l'amélioration de nos conditions de transports : la preuve par la ligne 13 du métro et la ligne B du RER !

 

Seul le programme de la liste Front de Gauche conduite par Pierre Laurent retient le débranchement de la ligne 13 (et son financement) afin de supprimer le goulot d’étranglement que constitue La Fourche.

Seule la liste conduite par Pierre Laurent et Marie-George Buffet propose des solutions immédiates et durables pour en finir avec le scandale des dysfonctionnements la ligne B du RER, avec 4 mesures concrètes :

• Imposer à titre conservatoire jusqu’à la mise en place du RER B+, l’arrêt obligatoire aux gares du Blanc-Mesnil et de Drancy des actuels directs Roissy-Gare du Nord et Gare du Nord-Roissy.

• Faire du RER B+ (c’est-à-dire l’arrêt de tous les RER au Blanc-Mesnil et à Drancy) la priorité de RFF3 en Ile-de-France. Permettant ainsi de revenir au calendrier initial qui prévoyait son entrée en service courant 2011.

• Remplacer les vieilles rames MI79 (31 ans d’âge !) par des trains neufs.

• Doubler le tunnel de gare du Nord à Châtelet. le coût représenterait moins de 5% des dépenses d’investissement de transport du « Grand Paris ».

Le 14 mars, envoyons un message clair à la majorité de gauche qui dirigera la Région !

Avec le vote "Front de Gauche - Pierre Laurent - Marie-George Buffet", utilisons notre bulletin pour que la gauche à la région prenne enfin des décisions en faveur des usagers des transports collectifs en Seine-Saint-Denis 

Voir les commentaires

Communiqué de Pierre Laurent, tête de liste du Front de Gauche en Ile-de-France

10 Mars 2010, 23:32pm

Publié par PCF Villepinte

Zone unique : les Franciliens donnent raison au Front de Gauche !

 

Un sondage paru ce matin dans le journal Métro indique qu’une écrasante majorité de Franciliens (79%) souhaite « que l’on réduise le nombre de zones » dans les transports franciliens.

Les habitants de notre région donnent ainsi raison au Front de Gauche qui propose la mise en place d’une zone unique en Ile-de-France.

La liste que je conduis préconise la création d’un Pass Unisgo à 56 euros, en lieu et place de l’actuel Pass Navigo. Seule une telle mesure permettra d’abolir concrètement la triple peine qui pèse sur la vie quotidienne de millions de salariés de notre région : plus on habite loin du centre, plus on s’épuise dans les temps de transports, plus on paie cher.

J’invite les Franciliens à rendre cette proposition incontournable en votant massivement pour le Front de Gauche dimanche prochain.

Pierre Laurent, tête de liste Front de Gauche en Île-de-France.

LE 14 MARS, AU PREMIER TOUR, POUR QUE CETTE EXIGENCE SOIT ENTENDUE PAR LA GAUCHE ET PAR JEAN-PAUL HUCHON QUI L’ESTIME TROP CHERE A METTRE EN OEUVRE, ON VOTE MASSIVEMENT POUR LE FRONT DE GAUCHE !


Voir les commentaires

Liberté pour Salah

10 Mars 2010, 23:29pm

Publié par PCF Villepinte

Samedi 13 mars : notre concitoyen Salah Hamouri aura passé 5 ans dans les geôles israéliennes

 

Le samedi 13 mars, Salah Hamouri aura passé 5 ans en prison.

Le jeune franco-palestinien a été condamné par un tribunal militaire israélien pour, selon ses accusateurs, avoir envisagé un attentat contre la personne d’un extrémiste de droite.

Aucune preuve. « Un plaidé coupable », sous la menace de 14 ans de prison au lieu des 7 auxquels il sera condamné.

Le président de la République doit exiger sa libération immédiate, comme il le fait pour la plupart des autres prisonniers français à l’étranger.

Dans le même esprit, il doit recevoir la maman de Salah, Denise Hamouri, citoyenne française, donnant ainsi un signal fort en direction de l’Etat d’Israël.

Le 13 mars, en ce triste jour anniversaire, rassemblons-nous silencieusement, place de l’Hôtel de Ville à Paris, de 15 à 16 heures, pour adresser, dans sa prison, un message de solidarité à Salah Hamouri.

Alain Losthis, Président du Comité de soutien parisien à Salah Hamouri

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>