Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

Salah Hamouri libéré : l’injustice a enfin cédé !

17 Décembre 2011, 09:22am

Publié par PCF Villepinte


 

              ffa

 François ASENSI

Député de SEINE-SAINT-DENIS

Membre du groupe d’amitié parlementaire

France-Territoires palestiniens

           

Le 15 décembre 2011

 

Salah Hamouri libéré :

 l’injustice a enfin cédé !

 

Enfin, la bonne nouvelle est arrivée ! Les autorités israéliennes ont annoncé la libération prochaine du jeune franco-palestinien Salah Hamouri, arbitrairement emprisonné depuis près de 7 ans. L’injustice a enfin cédé.

Je pense avant tout à sa famille et à ses parents qui doivent éprouver un grand soulagement. Leur combativité et leur dignité durant cette douloureuse épreuve ont fait l’admiration de tous et auront largement contribué à cette issue heureuse.

Cette nouvelle est une grande joie pour toutes celles et ceux se sont mobilisés pour obtenir la libération de Salah, particulièrement pour son comité de soutien et son Président, Jean-Claude Lefort. C’est un soulagement pour les militants et les élus qui ont pressé le gouvernement français à agir pour sa libération et à sortir d’une inaction incompréhensible.

Spécial libération de Salah Hamouri dans l'Humanité de ce vendredi

J’adresse tous mes vœux de paix et de bonheur à Salah. Le défi qui l’attend n’est pas mince : se reconstruire, reprendre le cours de sa vie brutalement interrompue. Pour l’avoir rencontré en prison il y a tout juste un an, je ne nourris pas d’inquiétude car Salah est un fort caractère. L’enfermement ne lui aura pas ôté sa vie intérieure, son goût pour la culture et pour la société qui l’entoure, son envie d’être un citoyen de ce monde. Ce fut sans doute une grande lutte intime, et au final la plus belle des victoires contre l’injustice qui lui était faite.

La vigilance reste cependant de mise sur les conditions de sa libération,  certains prisonniers politiques libérés récemment ayant subi une mesure d’éloignement. Salah Hamouri doit bien évidemment pouvoir vivre où il le souhaite, c’est-à-dire dans la ville de Jérusalem.

 

Commenter cet article