Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

Le Front de gauche fait fructifier sa dynamique

29 Février 2012, 17:13pm

Publié par PCF Villepinte

Politique - le 29 Février 2012

Elections

 

 

Pour Olivier Dartigolles et Clémentine Autain, les thèmes du Front de gauche et de son candidat, Jean-Luc Mélenchon, marquent la campagne électorale et font bouger les lignes. Et pour preuve, d'après le sondage TNS Sofrès du 28 février, il serait crédité de 9,5% d'intentions de vote.

«Si la gauche gagne, elle doit prendre un engagement, celui de consulter les Français sur le mécanisme européen de stabilité (MES) et le futur traité Sarkozy/Merkel.» Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF et codirecteur de la campagne du Front de gauche, soulignait ainsi, lors d’une conférence de presse tenue en compagnie de Clémentine Autain, de la Fédération pour une alternative sociale et écologique (Fase), que l’adoption par le Parlement du MES, avec la bienveillante abstention du PS, ne mettait pas fin au débat. «Loin s’en faut», explique Olivier Dartigolles, en faisant le point de la campagne du Front de gauche à huit semaines du premier tour. Pour lui, nombre de thèmes portés par le Front de gauche sont au cœur du débat politique de cette campagne. Ainsi de l’Europe où «2005 rebondit en 2012» car «l’austérité en Europe, c’est l’austérité en France» ; ainsi de notre mot d’ordre lancé en juin 2011 par Jean-Luc Mélenchon, «place au peuple», à l’heure où chacun semble aujourd’hui «redécouvrir son existence» ; ainsi de «nos propositions pour une autre fiscalité ou contre la casse industrielle». Enfin, «nous voulions décrypter le programme du FN pour montrer sa nocivité», explique Olivier Dartigolles : «C’est fait.»

Pour les deux responsables, «la dynamique du front de gauche se confirme de meeting en meeting» même si, souligne Clémentine Autain, «le courant de sympathie est plus fort, pour l’heure, que les intentions de vote». «Mais beaucoup de choses peuvent bouger d’ici à l’élection», souligne-t-elle. À ce titre, le Front de gauche entend amplifier ses initiatives. Ainsi, le 18 mars, de Nation à la Bastille (Paris), une marche est organisée «pour une sixième République et pour donner sa place au peuple, donc exiger un référendum sur l’Europe». «Nous attendons des dizaines de milliers de personnes», affirme Olivier Dartigolles. Suivra une offensive en mars «en direction des quartiers populaires» pour «montrer qu’à gauche une force existe pour non seulement battre Sarkozy mais gagner un vrai changement de politique».

 

  • À lire :  

--> Mélenchon meilleur défenseur des ouvriers devant Hollande (TNS-Sofres)

  • À consulter :

--> notre dossier Front de Gauche


Max Staat

Commenter cet article