Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

La SNCF s’engage sur la sécurité, le trafic reprend doucement

7 Octobre 2011, 21:22pm

Publié par PCF Villepinte

Social-Eco - le 7 Octobre 2011

 

Mots clés : syndicats, SNCF, agression,

 

 

Le trafic ferroviaire est fortement perturbé suite à la violente agression d’un contrôleur jeudi soir. La direction de la SNCF a promis un plan d’urgence pour assurer la sécurité des contrôleurs. Les syndicats appellent progressivement à la reprise du travail.

Pour les syndicats, l’agression de jeudi était le drame de trop. Hausse de l’insécurité, déshumanisation des rapports, dégradation des conditions de travail… Et c'est ce qui a fait que de nombreux contrôleurs ont exercé leur droit de retrait hier, perturbant grandement le trafic puisqu’aucun train ne peut partir sans contrôleur. Prenant soin de ne pas instrumentaliser le drame, les syndicats ont rappelé que la sécurité était avant tout un facteur humain : ainsi la CGT « tient à attirer l’attention des usagers et des pouvoirs publics sur l’importance de la présence humaine par des cheminots à statut pour garantir la sécurité des voyageurs. »

Depuis ce vendredi matin, la direction SNCF a reçu les syndicats, et s’est engagée à présenter dès lundi un plan d'urgence, en collaboration avec les services de sécurité. Satisfait, l’UNSA appelle à la reprise du travail. En revanche, Sud-Rail réclame avant tout la promesse d’embauches "pour faire face à la déshumanisation des gares et des trains".
La direction estime que le trafic devrait revenir à la normal samedi au plus tard.

Quant à l’agresseur du contrôleur, il est aujourd’hui entendu par la police et des psychiatres. Il assure ne se souvenir de rien, même pas d’être monté dans le train. Le suspect, âgé de 27 ans, aurait un problème d’alcoolisme et aurait été interné plusieurs fois en hôpital psychiatrique. Sa victime, Bernard Mortellier, 54 ans, souffre d'une dizaine de plaies, dont les plus graves au thorax ainsi qu'une, "inquiétante", au visage. Il n’est pas encore sorti d’affaire.

Lire à ce sujet
Le Communiqué de la Fédération CGT des Cheminots suite à l'agression
Insécurité Ferroviaire : le drame de trop (PCF)
Le récit du drame : SNCF : contôleur grièvement blessé sur la ligne Lyon-Strasbourg

Commenter cet article