Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

Julien Lauprêtre «La misère est aggravée par les grands froids»

12 Février 2012, 16:02pm

Publié par PCF Villepinte

 

SOCIÉTÉ -  le 10 Février 2012

précarité

Julien Lauprêtre «La misère est aggravée par les grands froids»

 

 

Le président du Secours populaire français, Julien Lauprêtre, lance un appel pour intensifier ce week-end la solidarité de proximité envers les plus pauvres, premiers touchés par le climat. 

Le Secours populaire français lance un appel, par la voix de son président, Julien Lauprêtre, pour faire des 11 et 12 février un temps fort de la solidarité.

Avez-vous constaté une aggravation des difficultés liées aux grands froids ?

Julien Lauprêtre. Cet appel Urgence grands froids vise à donner un coup de pouce à notre campagne lancée dès les premiers flocons. Avec le mauvais climat, un vrai drame s’abat sur les personnes que nous aidons, qui sont passées de deux à trois millions en à peine deux ans. Celles qui manquent d’alimentation ou se privent de chauffage forment toute une «armée de sans». Il y a les sans-logis, mais aussi toute une population dont la grande misère est aggravée par les conditions météorologiques.

Comment peut-on exprimer 
notre solidarité ?

Julien Lauprêtre. D’abord, je tiens à m’inscrire en faux contre l’idée reçue selon laquelle l’égoïsme et le chacun pour soi régneraient en France. Au contraire, les 
sentiments de solidarité y sont très profonds.

Les grands froids réveillent-ils la chaleur humaine ?

Julien Lauprêtre. Oui. Nous voyons des personnes offrir spontanément leur hébergement. Certains partagent leur obole, d’autres se proposent pour faire des maraudes. Il faut encourager cette solidarité de proximité. Par exemple, les enseignants peuvent détecter si certains élèves ne sont pas assez habillés ou mal chaussés.

D’autres initiatives peuvent-elles être prises ce week-end ?

Julien Lauprêtre. Une tombola permet, contre l’achat d’un billet de 2 euros, de mieux doter les centres d’accueil du Secours populaire. Il y a la possibilité de se proposer pour faire des distributions, qui vont se développer ce week-end pour marquer un grand coup pour la solidarité.

Celle-ci ne doit pas cesser avec l’amélioration du climat…

Julien Lauprêtre. Ces températures extrêmes interviennent dans un contexte déjà dégradé. D’ailleurs, nos permanences sont ouvertes du 1er janvier à la Saint-Sylvestre. Quand le soleil sera revenu, les factures arriveront. Il faudra payer la hausse de l’électricité, les achats pour mieux se vêtir… C’est pourquoi la solidarité doit être permanente.

La dislocation sociale rejetée

65 % des Français attendent une action des pouvoirs publics pour améliorer la cohésion sociale, révèle une étude du Credoc commandée par l’union des associations pour développer les solidarités (Uniopss). Cette fédération a publié hier une plate-forme pour demander aux candidats à la présidentielle un plan pluriannuel contre la pauvreté, une politique d’investissement pour la jeunesse ou encore de conforter le socle solidaire de la protection sociale.

 Voir

--> le nouvel appel à la solidarité du Secours Populaire Français

Entretien réalisé par Pierre Duquesne

Commenter cet article