Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

Eric Woerth mis en examen pour "financement illicite de parti politique"

10 Février 2012, 08:17am

Publié par PCF Villepinte

Nicolas Sarkozy avec son ancien ministre et trésorier de l'UMP Eric Woerth

Politique - le 9 Février 2012

 

 

 

Pour Eric Woerth, les mises en examen s'enchaînent dans l'affaire Bettencourt. Après le "trafic d'influence passif", les juges bordelais l'ont mis en cause ce jeudi soir pour  "recel de financement illicite de parti politique" dans l'enquête sur l'héritière de L'Oréal Liliane Bettencourt.

L'enquête menée par les juges bordelais portait sur un éventuel abus de faiblesse sur la personne de Liliane Bettencourt, 89 ans, première actionnaire de L'Oréal, troisième fortune de France et quinzième du monde. Elle se penche maintenant sur les liens entre des personnalités de la majorité et l'entourage de l'octogénaire.

150 000 euros pour la campagne 2007 de Sarkozy?

Dans ce cadre, Eric Woerth, l'ancien trésorier de l'UMP et de la campagne de Nicolas Sarkozy à la présidentielle de 2007, doit répondre des accusations formulées contre lui par l'ancienne comptable des Bettencourt, Claire Thibout, qui a affirmé avoir remis en janvier 2007 à l'ancien homme de confiance de Mme Bettencourt, Patrice de Maistre, et à la demande de celui-ci, 50.000 euros en liquide dont elle a dit avoir compris qu'ils étaient destinés à Eric Woerth pour le financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy. L'ancienne comptable avait également avancé qu'elle pensait que 100.000 autres euros, également destinés à Eric Woerth pour cette campagne, avaient été retirés par Patrice de Maistre sur des comptes des Bettencourt en Suisse.

"Ces faits n'ont pas existé, M. Woerth s'insurge qu'on lui demande des comptes sur quelque chose qui n'a pas existé", a dit l'avocat à Reuters.

Echange faveur contre emploi?

Mercredi soir,Eric Woerth a été mis en examen pour trafic d'influence passif commis par une personne investie d'un mandat électif public. Cette mise en examen vise les relations entre de Maistre et Woerth, qui se sont connus en 2006, alors, comme l'a expliqué lui-même à la police en juillet 2010 M. Woerth, que M. de Maistre se demandait comment lui et les Bettencourt pouvaient aider l'UMP. Eric Woerth a affirmé lui avoir simplement communiqué le montant légal des dons, 7.500 euros par personne.

Par la suite, alors qu'Eric Woerth était ministre du Budget, les deux hommes avaient poursuivi leurs relations, le premier permettant au second d'obtenir la Légion d'Honneur en 2008, tandis que l'épouse du premier était embauchée chez Clymène, société chargée d'administrer la fortune de Mme Bettencourt, et dirigée par le second.

  • A lire:

Mis en examen pour trafic d'influence, Eric Woerth embarasse Sarkozy

Notre dossier: Comprendre l'affaire Woerth-Bettencourt

  • A voir:

Commenter cet article