Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

EMPLOIS /SANTE

8 Avril 2010, 15:54pm

Publié par PCF Villepinte

Sanofi-Aventis gave ses actionnaires... en jouant avec nos emplois et notre santé

 

 

Le groupe Sanofi-Aventis vient d’annoncer un nouveau plan de restructuration des ses activités en France, comprenant notamment la fermeture de production de Romainville à la fin 2013.

Championne des profits réalisés parmi les entreprises du CAC 40 en 2009 avec 8,4 milliards d’euros de bénéfices, la société invoque une restructuration de ses activités, pour les réorienter "vers les biotechnologies et la production de vaccins, et anticiper les baisses de production consécutives à la chute des brevets de plusieurs médicaments majeurs issus de la chimie de synthèse".

La réalité, c’est que le groupe Sanofi-Aventis est engagé dans un plan de 2 milliards d’euros d’économies supplémentaires.

PDF - 60.4 ko

Le communiqué de la fédération 93 du PCF

 


 

6 avril 2010

Une stratégie payante pour alimenter les appétits des actionnaires comme le prouve le bilan des dernières années : • De 2003 à 2008, le dividende versé pour chaque action a augmenté de plus de 100% ; • en 2008, plus de 2,8 milliards d’euros ont été reversés sous forme de dividendes aux actionnaires représentant 40% des profits ; • en 2009, les dividendes versés aux actionnaires devraient croitre d’au moins 10% et dépasser les 3 milliards €, selon les prévisions de la direction.

Mais cette stratégie est coûteuse en emplois et mortifère pour les productions utiles à la société, comme en témoignent : • la suppression de plus de 3000 postes sur la période 2009-2010, dont 1300 en recherche et développement, • la fermeture de quatre sites et la vente d’un cinquième, • l’abandon progressif de la recherche interne et son externalisation, au nom de la rentabilité financière vers des laboratoires publics et des petites ou moyennes entreprises de biotechnologie. Avec ses nouvelles annonces, la Direction du groupe confirme le sacrifice du potentiel de recherche chimique et par voie de conséquence du développement et de la production chimique interne au nom d’une diversification dans la santé qui ne vise qu’à accéder aux marchés les plus rentables.

La fermeture annoncée du Centre de Production de Romainville et la suppression de ses 220 emplois confirment cette stratégie suicidaire pour le développement de productions utiles aux populations, pour l’emploi et pour les territoires.

Les décisions des "stratèges de la finance" mettent ainsi en cause le potentiel industriel de notre pays, ses emplois, avec la complicité du gouvernement de droite !

L’urgence est à la mobilisation des salariés, des élus et de la population pour sauver le site de Romainville !

Sanofi-Aventis doit cesser de gaver ses actionnaires et investir dans le développement de la recherche et la création d’emplois. Le gouvernement doit s’opposer à la mise en pièce de notre potentiel productif.

C’est vital pour l’emploi et pour l’avenir de notre industrie !

C’est primordial pour l’activité industrielle en Seine-Saint-Denis et ses retombées en terme d’emplois et de ressources fiscales pour les collectivités !

Les communistes de Seine-Saint-Denis, leurs élus, seront ainsi aux côtés des salariés du site de Romainville dans la lutte qu’ils entendent conduire avec leurs organisations syndicales, pour promouvoir l’ambition, tant pour la Seine-Saint-Denis et que pour l’ensemble de notre société, d’une politique industrielle fondée sur la réponse aux besoins humains et la création d’emplois.


Commenter cet article