Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

Conférence sociale: les syndicats saluent le "changement de cap"

11 Juillet 2012, 06:25am

Publié par PCF Villepinte

Les syndicats lors d'une réunion préparatoire

 

La CGT, FO ou la CFDT envisagent avec satisfaction la méthode proposée par le gouvernement Ayrault. Les syndicats savent aussi que les discussions seront âpres sur tous les sujets de réformes annoncées. Leurs réactions: 

Bernard Thibault, secrétaire général de la CGT: "On est sur un cap nouveau, une démarche tout à fait différente. Le fait que la place du dialogue social, des interlocuteurs sociaux soit confirmée, montre un volontarisme politique à l'égard des organisations de salariés sans comparaison avec ce que nous avons vécu ces cinq dernières années. Il y a de nouveaux points d'appui pour se faire entendre sur toute une série de sujets. Plusieurs des rendez-vous cités dans l'agenda du Premier ministre reprennent des demandes précises que nous avons formulées. Je pense au bilan sur les aides publiques des entreprises, à la convocation de la commission pour agir contre le travail illégal".

"Le loupé à ce stade, c'est qu'il n'y a aucune disposition pour faire face à l'urgence, aux plans de restructuration et aux fermetures de sites. Je regrette qu'il n'y ait pas de mesures rapides à ce propos".

 

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO: "Il y a un gros travail qui nous attend mais le dialogue social est apaisé donc on est plutôt satisfait ce soir. On a le sentiment que le discours du Premier ministre n'était pas prêt il y a deux jours mais a été préparé compte tenu des débats dans les conférences et ça c'est un élément intéressant. On ne sera pas d'accord sur tout mais il y a des éléments positifs.

"J'obtiens la création d'un commissariat au dialogue social et à la prospective, c'est un élément important. Il y aura des tensions sur les sujets à venir (...) je pense à la fonction publique, aux retraites, au financement de la protections sociale".

 

François Chérèque, secrétaire général de la CFDT: "Je crois que la démarche telle qu'initiée correspond à ce qu'on attendait. Le résultat n'est pas obligatoirement satisfaisant sur tous les sujets. Cependant l'essentiel y est, c'est-à-dire des éléments soumis à la concertation sur l'emploi. Je pense en particulier aux emplois d'avenir, au chômage partiel mais aussi au problème de la compétitivité des entreprises et à une réflexion sur l'évolution de notre système de retraite".

"Inévitablement il y a des déceptions, autour de la fonction publique et des services publics. On sait très bien que les moyens sont limités dans ce domaine là. C'est un agenda chargé, on se demande même s'il faut prendre des vacances".

Les syndicats de fonctionnaires déçus. Tout en saluant un changement de ton et de méthode du gouvernement, beaucoup ont déploré l'absence d'engagements et même de perspectives de discussions sur les deux sujets suivants. Le gouvernement ne semble pas prêt à revenir sur l'instauration d'une journée de carence (non indemnisée) en cas d'arrêt maladie, un point de consensus entre syndicats. D'autre part, "il n'y a eu aucune annonce, aucune perspective de discussions, sur l'emploi public et les salaires", a résumé Bernadette Groison (FSU), tandis que le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault a déploré une situation "immobile".

  • A lire aussi:

Jean-Marc Ayrault promet du dialogue pendant cinq ans

La conférence sociale accouche de grands dossiers

S.G.

Commenter cet article