Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

Carte musique jeune : un flop de plus pour l’Hadopi

3 Octobre 2012, 15:43pm

Publié par PCF Villepinte

Médias - le 3 Octobre 2012

 

 

 

Cette offre lancée en grande pompe en 2010 s’arrêtera ce mois-ci dans l’indifférence la plus totale. C’est aussi une nouvelle casserole à ajouter au triste bilan d’Hadopi, qui devrait voir son budget réduit d’un bon quart en 2013.

Comme prévu, l’offre Carte musique jeune s’arrêtera le 25 octobre prochain, dans un silence que seule le plaisir de persifler permet de briser. Ce projet lancé par Frédéric Mitterrand alors ministre de la Culture, devait inculquer de bonnes manières aux jeunes, en les poussant à acheter leur musique en ligne plutôt qu’à la télécharger illégalement, une des deux missions d’Hadopi. Le jeune, de 12 à 25 ans, pouvait acheter une carte virtuelle d'une valeur de 5, 10 ou 25 euros, et son montant était doublé par l’Etat dans la limite de financement de 75 millions d’euros. Cette somme était à débourser dans des boutiques de vente de musique en ligne.
L’échec était consommé dès la première année, à peine 50000 cartes avaient été vendues.

C’est un rude coup supplémentaire pour Hadopi, qui tente de négocier un budget stable en 2013. La nouvelle ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, conteste à juste titre l’efficacité de la Haute Autorité, surtout en ce qui concerne le point précis de l’offre légale. Et effectivement la carte musique jeune faisait plus office de cadeaux aux majors du disque que de réelle promotion de l’offre. En effet, le réel problème de l’offre de musique en ligne Française, c’est qu’elle est incapable de proposer à l’usager un service de qualité équivalente en payant que ce que le partage permet gratuitement. Rien que les offres d’écoute illimité à abonnement  ne proposent qu’un choix trop restreint de titres, fautes d’accords individuels avec les majors.

Commenter cet article