Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

Au sommaire d’Economie et Politique

29 Mars 2011, 13:20pm

Publié par PCF Villepinte


 

Présentation des articles du numéro de Janvier/Février 2011 678-679 d’ Economie et Politique Prix : 9,5 €

Pour commander ce numéro : Economie et Politique, 2 place du Colonel Fabien. 75019 Paris

Pour s’abonner

SOMMAIRE

Edito : La poussée des peuples de Jean-Marc Durand

Poussée démocratique historique en Tunisie et affrontements sur les perspectives : Une interview de Paul Boccara

Nous publions ici une interview de Paul Boccara, né en Tunisie et qui a milité comme étudiant aux côtés de l’ancien Parti communiste tunisien avant de s’installer en France à 20 ans. Il y est intervenu tout particulièrement en 1998, à l’Université d’été de l’ « Association Club Mohammed Ali de la culture ouvrière » sur les enjeux de sécurisation de l’emploi et de la formation et des propositions pour le partenariat euro-méditerranéen en Tunisie et au Maghreb (intervention reprise dans Transformations et crise du capitalisme mondialisé. Quelle alternative ?, éditions Le Temps des cerises, 2008, p. 326-342). Lors de cette Université d’été, il avait pu discuter avec certains leaders du mouvement actuel.

Égypte : la révolution du Nil par Jacques Couland

Après celle de Tunisie, l’Intifâda qui a submergé l’égypte depuis le 25 janvier a abouti au bout de 18 jours. Un second dictateur a été écarté du pouvoir. Une attention particulière était d’autant plus consacrée à ces événements qu’au-delà des enjeux nationaux, l’égypte occupait une place de premier choix dans le dispositif stratégique régional des états-Unis et de l’Europe : premier état arabe à avoir contracté un accord de paix avec Israël, en position de médiateur dans le conflit israélo-palestinien et entre les courants palestiniens eux-mêmes, il copilotait avec la France l’Union méditerranéenne dans sa nouvelle version euro-arabe.

Nouvelle fièvre sur le pétrole par Alain Vigier

Aucune inquiétude ne se manifestait, encore récemment, au niveau de l’approvisionnement physique du marché. Les récentes intempéries ne semblaient pas soulever trop de problèmes, tout en permettant par ailleurs de justifier les hausses des prix de l’essence et du fuel domestique. Pourtant les « prévisionnistes » commençaient déjà à la fin de l’année dernière, à avancer l’idée d’un prix de l’ordre de 100 dollars le baril pour le pétrole brut.

Fiscalité et déficits publics

France-Allemagne : le faux argument du coût du travail par Yves Dimicoli

Le cabinet COE-Rexecode, étroitement lié au MEDEF, a remis, le 14 janvier dernier, un rapport très alarmiste au ministre de l’économie, des Finances et de l’Industrie sur « la divergence de compétitivité entre la France et l’Allemagne ». Cette divergence aurait pris, à partir du début des années 2000, des proportions « sans précédent historique [...] au détriment de la France ». La seule façon de faire face à une telle évolution, coûteuse en emplois et en points de PIB, serait « d’envisager un “pacte de compétitivité industrielle” entre les pouvoirs publics et les organisations syndicales et professionnelles ». Ce pacte aurait pour objectif « une baisse de 5 à 10 % des coûts de production pour l’industrie sur notre territoire par une mesure de réduction des charges pesant sur le travail, financièrement compensée autant que possible par une réduction significative des dépenses publiques

« TVA sociale » : arnaque anti-sociale par Yves Dimicoli

Présentée comme une arme anti-délocalisation par la droite, la « TVA sociale » vise à réduire le coût du travail pour les entreprises en transférant sur la fiscalité des ménages une part du financement de la protection sociale. Inscrite dans le mouvement de financiarisation des revenus des entreprises, la proposition renforce la domination de ces dernières par les banques et les marchés financiers, et joue contre l’emploi et le financement solidaire de notre protection sociale.

Assurer une réelle efficacité des entreprises françaises et renforcer l’activité productive du pays appellent d’autres solutions. La baisse des charges financières des entreprises, plutôt que leurs charges sociales, pour leur redonner du souffle. L’intégration des actifs financiers des entreprises dans l’assiette de calcul des cotisations sociales pour sécuriser le financement de la protection sociale. La création de nouveaux droits d’intervention des salariés dans les décisions de gestion des entreprises.

La bataille des cantonales et au-delà par Frédéric Rauch

L’enjeu des cantonales dépasse de loin le seul cadre de ces élections. Les réformes engagées par l’équipe Sarkozy ajoutées à celles qui touchent depuis une décennie les budgets des collectivités locales ont radicalement changé la donne en dépouillant progressivement départements et régions du pouvoir fiscal. Non que les collectivités n’aient plus aujourd’hui de marge de manœuvres, il leur en reste encore, mais elles ont vocation à disparaître, d’autant plus rapidement que nous sommes dans un contexte de crise majeure. L’enjeu dépasse même aujourd’hui la présidentielle de 2012 tout en s’y inscrivant. L’apathie du PS quant à ces réformes fiscales et territoriales, et les propositions qu’il fait, inquiètent (cf. projet fiscal du PS, attitude actuelle générale des exécutifs locaux à ce sujet...). Ce texte tente d’ouvrir sur un travail plus large à engager visant à déverrouiller les luttes dans la territoriale, qui aujourd’hui encore ne sont pas portées avec la vigueur nécessaire. Mais qui sont seules à pouvoir renverser les orientations actuelles

Nouvelle convention d’assurance-chômage : le bras de fer par Catherine Mills

Dès la première séance (1) de négociations entre les organisations syndicales et le patronat pour une nouvelle convention Unedic, le 24 janvier dernier, Patrick Bernasconi, représentant du MEDEF, a donné le ton : « La convention actuelle a déséquilibré les comptes de l’Unedic [...]le régime ne peut pas prendre en charge de nouvelles dépenses, mais, plus encore, nous devrions envisager des mesures d’économie ».

Pour le MEDEF il faudrait voir les causes de la dégradation des comptes de l’assurance­chômage dans les conditions trop laxistes de l’accès à l’ouverture des droits des chômeurs, et non pas dans l’explosion du chômage (+210 000 en 2010 après + 509 000 en 2009) depuis la crise financière de 2008 et la récession de 2009.

ApEC : en faire l’outil d’une sécurisation d’emploi ou de formation des cadres par Régis Régnault

« Assurer la sauvegarde des emplois, garantir le mode de financement de l’association basé principalement sur une cotisation, maintenir la qualité des prestations au service de l’emploi des cadres, préserver la spécificité de l’APEC et son modèle économique, empêcher la dislocation de l’APEC, faire cesser la dégradation du dialogue social en interne. »

Le rapport Rosso-Debord : étape du démantèlement de la sécu par Eric May

En 2007, le candidat Nicolas Sarkozy avait annoncé vouloir s’attaquer au défi de la dépendance. La création d’un « cinquième risque » a été constamment réaffirmée par le président de la République. Elle devait faire l’objet d’un projet de loi reporté après la « réforme » des retraites. Le débat s’est déjà engagé, avec beaucoup de confusions, mais le texte définitif sera présenté dans le cadre du PLFSS pour 2012.

Réforme de la dépendance : le ps au milieu du gué par Frédéric Rauch

Opposé déclaré au projet de réforme de la dépendance de l’UMP, le Parti socialiste a introduit dans le programme de sa « Convention du Parti socialiste pour l’égalité réelle » un volet sur la dépendance qui définit le cadre d’une reconfiguration de la prise en charge de la dépendance et constitue aujourd’hui sa position nationale (cf. discours de Martine Aubry du 22 février 2011).

Ce texte revendique de répondre à l’ensemble des besoins liés à une perte d’autonomie par un service public approprié et une démarche volontariste visant à accompagner les individus en situation de perte d’autonomie. Cependant cette proposition socialiste de service public de l’autonomie reste faible et porteuse de dangers.

Perte d’autonomie : une grande bataille idéologique par Jean-Luc Gibelin

Cet article a été élaboré à partir d’un travail collectif de différentes commissions du PCF. Il reprend l’essentiel des propositions du PCF sur la perte d’autonomie. Il a également inspiré la présentation faite au gouvernement à l’occasion des auditions préparatoires au futur projet de loi sur la dépendance.

Retraites complémentaires : capitalisation danger ! par Sylvie Durand

Les régimes de retraite complémentaires AGIRC, ARRCO et IRCANTEC font intégralement partie du système de retraite par répartition mis en place à la Libération.

Toutes les tentatives actuelles de remettre en cause notre système de retraite, d’où qu’elles viennent, ne visent en réalité qu’un seul objectif : abaisser drastiquement les taux de remplacement du salaire par la retraite, jusqu’à faire coïncider les rendements de nos régimes par répartition avec ceux de la capitalisation.

FRALiB, une lutte ambitieuse ! par Jean-Michel Borriello

La lutte emblématique menée par les salariés de Fralib (thé éléphant), appuyée par la population de la cité phocéenne, vient d’obtenir un succès avec la décision du TGI d’annuler le plan de licenciement programmé. Cette entreprise, filiale du grand groupe Unilever était menacée de fermeture et sa production de délocalisation. Dans cette bataille, les salariés ont avancé des propositions alternatives originales, s’appuyant sur un projet industriel ancré dans le territoire et une appropriation par les salariés de l’outil de travail.

Maîtriser et dépasser les marchés, et avancées des théories hétérodoxes par Paul Boccara

Dans cette seconde partie de sa communication au Congrès de la nouvelle Association Française d’économie Politique, l’auteur rattache ses propositions radicales concernant les marchés aux débats des théories critiques anciennes et récentes.

Note de lecture par Denis Durand

La crise systémique : une crise de civilisation. Ses perspectives et des propositions pour avancer vers une nouvelle civilisation, Paul Boccara

 

Commenter cet article