Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

Julian Assange : « Le refus de son extradition doit conduire à sa libération immédiate » (PCF)

5 Janvier 2021, 15:15pm

Publié par PCF Villepinte

Publié le 05/01/2021 par PCF

Julian Assange : « Le refus de son extradition doit conduire à sa libération immédiate » (PCF)

Le refus de la justice britannique d'extrader Julian Assange, le journaliste lanceur d'alerte et fondateur de WikiLeaks, est un soulagement et une première étape qui doit conduire à sa libération immédiate.

https://d3n8a8pro7vhmx.cloudfront.net/pcf/pages/12609/attachments/original/1609841347/visuel_Assange.jpg?1609841347

Poursuivi pour « espionnage » par les Etats-Unis, victime d'une traque qui dure depuis 11 ans, il risque 175 ans de prison. L'acharnement, les persécutions, les maltraitances, jusqu'à son incarcération dans un quartier de haute sécurité, s'expliquent par les révélations fournies par son site aux opinions publiques internationales.


Julian Assange a, entre autres, permis de dévoiler à la face de tous les méthodes et les crimes de guerre et de l'armée américaine en Irak et en Afghanistan, les turpitudes des multinationales ou la corruption de dirigeants politiques. L'ancien vice-président des Etats-Unis et nouvellement élu président Joe Biden puis Donald Trump n'ont eu de cesse de criminaliser son action.


Si la Cour n'a pas retenu les aspects politiques du dossier, elle a justifié sa décision par la dégradation de l'état de santé, notamment mentale, de Julian Assange sur lequel avaient alerté plusieurs médecins ainsi que le rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture.


Si l'issue de la procédure est encore suspendue à un nouvel appel de Washington, l'enjeu du procès est considérable. La liberté de Julian Assange est le miroir de nos libertés à tous, partout dans le monde.


Il s'agit ni plus ni moins de la liberté de la presse, du droit à l'information, de la protection des lanceurs d'alerte face à la raison d'Etat et aux multinationales. Le sort fait à Julian Assange est le fruit d'une volonté politique ; l'enjeu de ce procès est d'ordre démocratique et nous concerne toutes et tous.


Le gouvernement de la France est resté totalement silencieux en dépit du fait que la Convention européenne des droits de l'Homme soit violée dans cette affaire. Emmanuel Macron, toujours prompt à prodiguer des leçons de morale et qui avait fait de la liberté de la presse le centre de son discours à l'Assemblée générale de l'ONU en septembre 2017, doit à présent sortir de son mutisme.


Le Parti communiste français (PCF) se félicite de cette première décision. Julian Assange doit être libéré et recevoir des soins. Le PCF demande à Emmanuel Macron de l'accueillir en France où il devra vivre libre et en sécurité.


Parti communiste français,


Paris, le 5 janvier 2021

 

Voir les commentaires

Julian Assange doit être libéré!!

4 Janvier 2021, 11:14am

Publié par PCF Villepinte

Liberté!

https://1.bp.blogspot.com/-olWLJ-IRJoU/X_HHY3qRbjI/AAAAAAAAGVQ/3e64qN1rH38Uo_zDswjIaxwv8ZYMw-M9wCLcBGAsYHQ/s320/julian-assange-arrestation-londres.jpg

Ce lundi, la justice britannique rendra publique une décision qui marquera l’histoire: décidera-t-elle dextrader le fondateur de WikiLeaks vers les États-Unis, après onze années de traque et de situation de détention?

Un interminable calvaire… Sous écrou à la prison de Belmarsh depuis le 11 avril 2019, soit 633 jours, Julian Assange connaîtra, ce lundi, les conclusions du procès houleux qui lui a été infligé durant des semaines au tribunal Old Bailey de Londres. Face au monde, la justice britannique rendra publique une décision qui marquera l’histoire: décidera-t-elle dextrader le fondateur de WikiLeaks vers les États-Unis, après onze années de traque et de situation de détention?

Tous les défenseurs de la liberté d’informer retiennent leur souffle. Et pour cause. La décision pourrait en effet sceller le sort d’un homme qui a rendu possible la divulgation d’informations d’intérêt général les plus massives de notre siècle. Soit la fin des batailles juridiques menées contre un journaliste frappé d’arbitraire. Soit le début d’un scandale international d’une ampleur inédite. Ce 4 janvier deviendrait une date sombre de notre temps si, d’aventure, Washington – indéfectible promoteur du «monde libre», comme l’affirment les crédules – parvenait à réussir cet «enlèvement» prémédité digne dune persécution politique, puis à récupérer Julian Assange sur son sol et à le juger pour «espionnage». Ce dernier risquerait alors 175 ans de prison

 

Chacun a bien compris l’enjeu. «L’affaire Assange» dépasse l’individu lui-même. Elle concerne l’avenir du droit d’information, y compris contre les États, les puissants, les grandes entreprises, etc., alors que, à ce jour, pas une chancellerie occidentale – à commencer par la France – ne s’est indignée de l’injustice vécue par le journaliste. Plus symbolique encore, pas une seule ne lui a proposé l’asile politique. Ne soyons pas dupes. Les moyens déployés par les États-Unis pour extrader Assange s’avèrent sans précédent et visent à faire un exemple de cruauté pour tous ceux qui songeraient à divulguer des informations en lien avec la sécurité nationale.

 

Julian Assange doit être libéré. Il en va de nos libertés d’agir pour le bien commun, comme de l’indispensable protection des lanceurs d’alerte au XXIe siècle!

Jean-Emmanuel Ducoin 

[EDITORIAL publié dans l'Humanité du 4 janvier 2021.]

 

 

Voir les commentaires

Les vœux de santé de Yasmina Kettal, infirmière en Seine-Saint-Denis

4 Janvier 2021, 11:09am

Publié par PCF Villepinte

Voir les commentaires

2021, une année à inventer

2 Janvier 2021, 12:09pm

Publié par PCF Villepinte

À l’aube de l’année nouvelle, nous présentons à chacune et chacun nos vœux pour que l’année qui vient puisse être meilleure que celle qui s’achève.

Patrick Le Hyaric  l'Humanité

À part les grands argentiers abonnés à la Bourse, les firmes numériques ou pharmaceutiques qui ont trouvé dans les événements l’occasion d’affermir leur pouvoir, l’immense majorité des citoyens du monde souhaite refermer l’affreux chapitre de cette année 2020. Tout en ayant une pensée émue et solidaire pour celles et ceux d’entre vous qui ont perdu l’un de leurs proches, nous vous adressons nos vœux de bonheur, d’épanouissement individuel et collectif, sans oublier cette santé si précieuse. L’actualité nous a justement rappelé cette phrase d’Héraclite: «La santé de lhomme est le reflet de la santé de la Terre.» Malheureusement, les mois qui viennent s’annoncent encore et toujours pris dans les griffes de cette pandémie qui sape les fondements de ce que l’on est en droit d’attendre de notre commune humanité. Le bonheur, il faudra aller le chercher, le débusquer par un surcroît de fraternité et de solidarité, par les luttes que le contexte exacerbe entre ceux qui vivent de leur travail et ceux qui l’exploitent, comme dans les niches de bien-être que la vie sait parfois nous réserver.

Au-delà, la violence de la lutte des classes menée par les forces du capital appelle à une union populaire de type nouveau contre l’exploitation renforcée du travail, les privations d’emploi, la précarité et la pauvreté galopantes, pour que les artistes et les créateurs puissent enfin sortir du silence auquel les contraint le pouvoir, et pour que la jeunesse, déjà privée des relations sociales et charnelles, cesse d’être la variable d’ajustement d’un «marché de lemploi» atrophié.

Les combats nouveaux doivent intimement mêler régénération démocratique, création d’une garantie sociale du travail et des formations, respect des animaux, des espaces naturels et de la biodiversité et lutte courageuse contre les causes du changement climatique. La considération nouvelle devant être à la santé appelle tout à la fois une transformation des systèmes de santé et une nouvelle approche des manières de produire, de consommer, de travailler, de valoriser et d’élargir les biens communs publics, de respecter la nature. Le travail comme la nature ne doivent plus être considérés comme des «coûts» à compresser dans la meule capitaliste mais comme des apports de richesse essentiels pour le vivant et la vie, lhumain et la nature.

Le capitalisme tournera toujours le dos à ces objectifs. Le moment est donc à lancer un fécond et fraternel débat pour ouvrir le chemin au post-capitalisme, pour un partage des avoirs, des pouvoirs et des savoirs. Ce que nous appelons communisme et que d’autres désignent autrement, tout en partageant son ambition émancipatrice. C’est pour porter avec vous ces décisifs débats et soutenir les grands combats de l’heure pour les libertés, l’antiracisme, la paix, le désarmement et le mouvement féministe mondial que l’Humanité veut se rendre plus utile encore dans l’année qui vient. En ce sens, nous projetons d’ici quelques mois, après vous avoir consultés, d’améliorer encore les contenus et la présentation de l’Humanité, de l’Humanité Dimanche et de notre plateforme humanite.fr

Alors, si 2021 était l’année des surprises, du refus de la fatalité, du sursaut populaire? Malgré tant dincertitudes et devant tant de combats à mener, lunion populaire peut frayer son chemin si la colère se transforme en espoir. Et si, ensemble, on inventait 2021?

 

Voir les commentaires

2020 une année pour le pire… et le meilleur

1 Janvier 2021, 08:48am

Publié par PCF Villepinte

 

Jeudi 31 Décembre 2020

Tout a commencé par un mouvement social exceptionnel contre la réforme des retraites et s’est poursuivi par une crise sanitaire historique. L’année 2020 restera dans les annales comme un point de bascule. Incapable de répondre à la crise, le pouvoir a pourtant maintenu le cap libéral. Mais en sort affaibli. Pour la suite, rien n’est écrit d’avance. Retour sur quelques faits saillants de cette année hors normes avec la dessinatrice Besse. Et nous vous avons même trouvé 20 bonnes nouvelles ! Et une surprise à la fin...

La rédaction et les équipes de l'Humanité vous souhaitent une bonne année 2021 !

Il fallait en finir. L’année 2020 a charrié son lot de catastrophes. Des milliers de morts d’une pandémie inattendue, une crise sociale probablement sans précédent, des pans entiers de la société à genoux. Au milieu de cet océan de mauvaises nouvelles, quelques rayons de soleil ont percé. Sur le front social comme celui de la lutte antiraciste, 2020 a fait bouger les lignes. Grâce à des luttes menées, à des lois votées, des femmes et des hommes vivront un peu mieux en 2021. La planète a aussi gagné un peu de sursis. Du départ de l’épouvantail Trump à la gratuité des protections périodiques en écosse, de la lutte des forçats de plateformes à la reconnaissance du couscous comme patrimoine mondial. Voici 20 raisons de vous réjouir de 2020. Nous vous souhaitons quand même un bien meilleure année 2021 !

1. Le Programme alimentaire mondial, prix Nobel de la paix

 

https://www.humanite.fr/sites/default/files/styles/wysiwyg_portrait_moyen/public/medias/2020/12/01_20-01-05.jpg?itok=RfZC42_0

Grève contre la réforme des retraites : le corps de ballet de l’Opéra de Paris vient d’entrer dans la ronde ! Et la CGT toujours à la pointe du mouvement.

2. La Constitution de Pinochet enterrée

https://www.humanite.fr/sites/default/files/styles/wysiwyg_portrait_moyen/public/medias/2020/12/08_20-05-30w_0.jpg?itok=aWnxLbj6

3. L’Europe prête à scruter le dumping fiscal

https://www.humanite.fr/sites/default/files/styles/wysiwyg_portrait_moyen/public/medias/2020/12/03_20-03-15w.jpg?itok=WjGUSxMj

 

4. Avec la gratuité, l’Écosse change les règles

https://www.humanite.fr/sites/default/files/styles/wysiwyg_portrait_moyen/public/medias/2020/12/06_20-04-26bw_2.jpg?itok=PubLcyAZ

5. Un peu moins de blé pour le coke

https://www.humanite.fr/sites/default/files/styles/wysiwyg_portrait_moyen/public/medias/2020/12/20-03-29.jpg?itok=UGDZFOGA

 

6. Le train gratuit pour les femmes victimes de violences

https://www.humanite.fr/sites/default/files/styles/wysiwyg_portrait_moyen/public/medias/2020/12/11_20-10-03w.jpg?itok=MmjyG204

 

7.Trump, un seul mandat et puis s’en va

https://www.humanite.fr/sites/default/files/styles/wysiwyg_portrait_moyen/public/medias/2020/12/09bis_besse_20-07-19_hd1fran.jpg?itok=Faeu9_P8

8. Retraites: la mobilisation a changé lopinion

https://www.humanite.fr/sites/default/files/styles/wysiwyg_portrait_moyen/public/medias/2020/12/02_20-03-08.jpg?itok=_jcDMHJ7

9. Sarkozy enfin au tribunal

10. Paul François, un paysan fait plier Monsanto

https://www.humanite.fr/sites/default/files/styles/wysiwyg_portrait_moyen/public/medias/2020/12/05_20-04-05.jpg?itok=_C_3Puj3

11. Déjà des vaccins anti-Covid-19

https://www.humanite.fr/sites/default/files/styles/wysiwyg_portrait_moyen/public/medias/2020/12/10_20-09-11.jpg?itok=Fb6FCgVK

12. Les coursiers sprintent contre l’ubérisation

 https://www.humanite.fr/sites/default/files/styles/wysiwyg_portrait_moyen/public/medias/2020/12/12_20-11-06b_0.jpg?itok=t1wSBJ_Z

13. Le couscous au patrimoine de l’Unesco

14. Le mariage homosexuel en progression

https://www.humanite.fr/sites/default/files/styles/wysiwyg_portrait_moyen/public/medias/2020/12/08_20-05-30w.jpg?itok=x1TEujig

15. Fin de partie pour le plus grand projet minier au monde

16. La gauche déjoue le putsch en Bolivie

https://www.humanite.fr/sites/default/files/styles/wysiwyg_portrait_moyen/public/medias/2020/12/13_20-11-12bw.jpg?itok=hhUFN80T

18. Égalité salariale, le beau jeu de La  Seleçao

19. Les femmes crèvent (un peu) l’écran

https://www.humanite.fr/sites/default/files/styles/wysiwyg_portrait_moyen/public/medias/2020/12/09_20-06-21w.jpg?itok=5cWomqQj

20. Antiracisme, une déferlante sans frontières

 

Voir les commentaires

L'Humanité. Retour en vidéos sur quelques moments forts de l'année 2020

1 Janvier 2021, 08:37am

Publié par PCF Villepinte

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7