Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

APL : les Thénardier au pouvoir

9 Juillet 2019, 08:32am

Publié par PCF Villepinte

Publié le 03/07/2019 par PCF.

Le Canard enchaîné révèle la réforme des APL engagée par le gouvernement. C’est un nouveau coup dur. Ce sont plus d’un million de familles qui subiront de plein fouet une baisse des aides, voire une suppression totale.

 

Une fois de plus, ce gouvernement de Thénardier fait les poches aux familles populaires. La perte de pouvoir d’achat est immense : un milliard d’euros prélevé aux plus modestes. Pour une famille, ce sera 1000 euros en moins par an, soit presque un SMIC.

Après des mois de mobilisation sociale, c’est une véritable provocation.

C’est d’autant plus hallucinant que le gouvernement avait lui-même reconnu son erreur, après avoir baissé une première fois les APL en 2017.

Pourtant, deux ans après, Macron s’attaque de nouveau au pouvoir d’achat des familles populaires. N’oublions pas qu’entre temps, les cadeaux aux plus riches se sont multipliés : il est clair que le président des riches mérite plus que jamais son surnom.

 

Ian Brossat, porte parole du PCF et Responsable de la commission Logement au PCF

Voir les commentaires

Violences faites aux femmes : Hélène Bidard élue présidente de ECVF

9 Juillet 2019, 08:30am

Publié par PCF Villepinte

Publié le 02/07/2019 par PCF

Hélène Bidard, adjointe communiste à la Mairie de Paris en charge des questions relatives à l'égalité femmes/hommes, la lutte contre les discriminations et les droits humains, a été élue, samedi 29 juin, présidente de l'Association ECVF (Elu-e-s contre les violences faites aux femmes).

 

Le PCF se félicite qu'une élue communiste, engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes prenne la tête d'une association qui, depuis 16 ans, fédère et sensibilise les élu-e-s et des collectivités territoriales. L'ECVF soutient des actions de prévention et d'accompagnement des victimes et propose des formations aux élu-e-s et agent-e-s des collectivités.

Alors que la lutte contre les violences faites aux femmes a été érigée grande cause du quinquennat Macron, nous comptons à ce jour 70 féminicides, depuis janvier 2019, 70 femmes assassinées en 6 mois! Le PCF appelle à la vigilance et à l'action pour faire que plus aucune femme ne meurt sous les coups de son conjoint.

De plus, les violences sexistes et sexuelles sont une réalité dans tous les partis et toutes les organisations, quelque soit le milieu, quelque soit la couleur politique. Des actions fortes sont aussi nécessaires pour prévenir ces violences et pour les contentieux aboutissent.

Voir les commentaires

La santé un bien commun. Signer la pétition www.urgencesante.org

8 Juillet 2019, 11:19am

Publié par PCF Villepinte

Voir les commentaires

Les nominations à la tête des institutions européennes : l’Europe libérale vers l’abîme

8 Juillet 2019, 11:03am

Publié par PCF Villepinte

 

PCF 4 juillet 2019

Les réunions du conseil des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE ont dans la douleur fait la proposition qu’Ursula von der Leyen, proche d’Angela Merkel et promotrice d'une Europe de la défense liée à l’OTAN, préside la Commission Europe, et que Christine Lagarde prenne la tête de la BCE. Les dirigeants européens ont également nommé Charles Michel, le premier ministre belge d’un gouvernement en faillite après avoir gouverné pendant quatre ans avec les nationalistes flamands de la NVA, à la présidence du Conseil européen.

Si nous pouvons nous féliciter avec d’autres de la nomination de femmes à des postes de responsabilité, nous ne pouvons qu’être très inquiets de leurs objectifs politiques pour continuer à mettre en œuvre cette politique de concurrence libre et non faussée, de libéralisation totale de l’économie, d’effacement total de la souveraineté des peuples.

Ces petits arrangements entre libéraux ont encore une fois choisi de mettre de coté la voix des peuples qui exigent une autre construction européenne, plus sociale, plus écologiste et respectueuse des souverainetés des peuples et des nations. Le président de la République a délibérément choisi de s’allier avec le PPE et les députés les plus libéraux du Parlement européen. Dans la foulée, en totale contradiction avec ses coup de mentons médiatiques, il accepte la signature de traités de libre échange dont celui du MERCOSUR, le pire que l’UE ait signé depuis sont existence !

Il accepte en plus la nomination à la Présidence de la commission européenne celle qui a été la ministre de La Défense Allemande, celle qui rêve de mettre en place une armée européenne de La Défense entièrement sous la tutelle de l’OTAN, privant totalement chaque pays de déterminer sa propre politique en matière de défense. C’est grave pour l’avenir de la Paix, pour les peuples qui attendent de l’Europe et de la France une voix forte face à celle des États Unis.

Plus que jamais et avec nos alliés européens, de la GUE-NGL, du PGE, du Forum européen des forces progressistes, écologiques et de gauche, le PCF est déterminé à mener la lutte contre ceux qui envoient l’Europe dans l’abîme de l’austérité et dans le chaos de l’ethnicisme. Les peuples et les nations d’Europe ont besoin d’autres coopérations, pour lutter contre la crise climatique et contre l’évasion fiscale, pour la défense des droits des travailleurs.euses, pour la lutte contre les discriminations et pour l’égalité femmes-hommes, pour la paix et la sécurité collective.  

 

Voir les commentaires

Pétition urgence santé: www.urgencesante.org

7 Juillet 2019, 08:32am

Publié par PCF Villepinte

 

 PCF Juin 2019

Après l'Assemblée nationale, le Sénat a adopté mardi 11 juin le projet de loi relatif à « l’organisation et à la transformation du système de santé » porté par Mme BUZYN.

Les débats ont eu lieu alors que plus de 100 services d’urgence en grève dénonçaient la maltraitance institutionnelle due au manque de moyens humains et matériels pour prendre en charge les usagers dans les conditions minimales de sécurité, et le malaise qui sévit parmi les professionnels de santé qui portent à bout de souffle et à bout de bras l’hôpital public.

Les sénateurs ont retoqué l’allongement du délai de recours légal à l’IVG (de 12 à 14 semaines) qui serait une avancée considérable pour les droits des femmes traversant l’épreuve difficile d’une grossesse non désirée.

Le texte de loi prévoit la création d’hôpitaux de proximité qui ne disposeront ni de service de chirurgie, ni de maternité, ni de service d’urgence.

Le rapport annuel de la Cour de Comptes publié en février dernier recommande « une restructuration des services dont la faible activité, notamment en nuit profonde, ne permet plus d’assurer la permanence des soins dans des conditions financièrement supportables ».

Ce qui signifie clairement la fermeture des services d’urgence de proximité entre minuit et 8h...

Nous sommes aujourd’hui en droit de nous inquiéter sérieusement de l’avenir des urgences de l’hôpital de Saint Céré, qui assure l’accès aux soins H24 pour toute la population du Nord du département.

Les parlementaires communistes ont lancé une pétition en ligne à signer et faire signer sur www.urgencesante.org pour exiger d’urgence l’arrêt des fermetures de lits, de services d’urgences et de maternité.

Lydie LYMER

 

Voir les commentaires

Baccalauréat 2019 : le ministre n’est pas au-dessus des lois !

7 Juillet 2019, 08:18am

Publié par PCF Villepinte

 

PCF 05.07.2019

Aujourd’hui, lycéennes et lycéens reçoivent les résultats du baccalauréat. Mais dans un grand nombre de cas, ces résultats sont faux : les notes affichées ce matin sont le résultat de tripatouillages illégaux, imposés aux jurys par un ministre sans scrupule. Pour sauver sa réforme, Blanquer a saboté le baccalauréat. Son attitude est  irresponsable.

Ce qui s’est passé hier dans de nombreux jurys de bac est extrêmement grave. Un ministre prêt à tout pour imposer sa politique a sciemment contraint des fonctionnaires à adopter des pratiques illégales : invention de notes, calculs farfelus, substitution de l’administration aux jurys souverains… Le PCF est aux côtés des jeunes et des familles qui refuseront ces tripatouillages, et se battra pour faire reconnaître le scandale de cette rupture d’égalité.

Depuis des mois, enseignantes et enseignants tirent la sonnette d’alarme : notre système éducatif est au bord de l’explosion, il n’a plus les moyens d’assurer ses missions ; les réformes imposées par le ministre Blanquer détériorent les conditions d’éducation et aggravent les inégalités. Depuis des mois, ils et elles se battent pour préserver l’ambition égalitaire et le caractère national du service public d’éducation. Depuis des mois, ils et elles sont ignorés, méprisés, insultés par leur ministre et subissent une répression sans précédent. Ces enseignantes et enseignants sont l’honneur de la fonction publique. Ils et elles peuvent compter sur le PCF : nous sommes à leurs côtés dans leur bataille pour l’école, et nous sommes mobilisés pour défendre leur liberté d’expression et leur droit de grève.

Dans l’intérêt des lycéennes et des lycéens d’aujourd’hui et de demain, et de toute la société, il faut mettre fin à la crise en écoutant les acteurs de l’éducation. C’est pourquoi nous combattons, aux côtés des familles et des acteurs de l’éducation mobilisés, les réformes rejetées par les instances représentatives de la communauté éducative (CSE, CNESER) : la loi dite « école de la confiance », des réformes du lycée et du baccalauréat et de la loi ORE (Parcoursup).

La crise que traverse l’éducation nationale est sans précédent. Nous appelons tous les acteurs de l’éducation – personnels, familles, jeunes –,  toutes les forces de progrès à se rencontrer au plus vite pour organiser ensemble des États généraux de l’éducation. Avec eux, nous entendons ainsi travailler à une réforme progressiste de l'éducation, que devra porter une nouvelle majorité politique dans ce pays.

 

Voir les commentaires

Référendum ADP

5 Juillet 2019, 11:42am

Publié par PCF Villepinte

 
ADP : Signez la pétition !

Privatisation du groupe Aéroports de Paris ? Un sujet d’importance nationale !

Le 9 mai 2019, le Conseil constitutionnel a validé l'initiative de 248 parlementaires. Le 15 juin 2019 s'ouvre le recueil des signatures des citoyens français. Avant le 15 mars 2020, 4,7 millions de signatures doivent être enregistrées.

Faites signer vos copains, vos voisines, vos cousins, vos frangines, vos collègues, au bureau, à la cantine, au club de foot... La démocratie, ce sont des droits. La faire vivre, c'est aussi un devoir !

Signez ici

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4