Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

Communiqué de presse de la fédération CGT des Cheminots

2 Mars 2011, 17:43pm

Publié par PCF Villepinte

LA DIRECTION SNCF DEBOUTEE!

 

couv mois-copie-1La direction de la SNCF a cru devoir assigner en référé devant le Tribunal de grande instance de Paris le CCE-SNCF et le CE-Fret relativement à la campagne d’affichage grand public sur le fret ferroviaire.

Le Tribunal de Paris qui a rendu sa décision cet après midi, Mercredi 02 Mars 2011, a déclaré la direction SNCF purement et simplement irrecevable en ses demandes tendant à voir reconnaître un « dénigrement qui porte atteinte à l’image du groupe SNCF ».

La Fédération CGT des Cheminots se félicite de cette décision qui confirme le rôle essentiel des élus du CE-Fret et du CCE-SNCF d’assurer l’expression collective des cheminots permettant la prise en compte permanente de leurs intérêts dans les décisions relatives à la gestion et à l’évolution économique et financière de la SNCF.

Le Tribunal de Paris a ainsi validé cette campagne d’affichage décidée par les élus des organisations syndicales représentatives au bureau du CCE-SNCF et du CE-Fret (CGT – UNSA – SUD-Rail – CFDT) pour sensibiliser largement la population, les élus politiques, les chargeurs sur l’avenir du Fret SNCF et les conséquences de la politique de casse du transport de fret ferroviaire menée par la direction SNCF et le Gouvernement.

En voulant porter cette campagne sur le terrain politico-judiciaire, gouvernement et direction sont battus.

Ces derniers feraient mieux d’écouter et d’entendre les propositions des élus et des représentants syndicaux sur le fret ferroviaire et instaurer un véritable dialogue social de qualité pour l’avenir du Fret SNCF et de l’entreprise publique.

Montreuil, le 02 Mars 2011

Voir les commentaires

Communiqué du MJCF

2 Mars 2011, 17:36pm

Publié par PCF Villepinte

Alain Juppé s’est officiellement engagé à ouvrir le dossier Salah Hamouri. Première victoire. Et maintenant des actes !                       mercredi 2 mars 2011

salah-copie-1                                                     

Au cours de la séance publique du conseil municipal de Bordeaux du 28 février 2011, le maire Alain Juppé, ministre d’État en charge de la Défense en passe de prendre ses fonctions de ministre d’État en charge des Affaires étrangères, a été interpellé par Vincent Maurin, élu communiste municipal. Relayant la lettre de notre camarade Vincent Boivinet, coordinateur de la JC de Gironde, l’élu communiste lui a demandé ce qu’il comptait faire pour le cas du jeune prisonnier politique franco-palestinien Salah Hamouri détenu arbitrairement dans les prisons israéliennes.

Alors que les ministres successifs avaient refusé de s’exprimer sur le sujet, Alain Juppé s’est officiellement engagé à ouvrir le dossier Salah Hamouri. C’est une excellente nouvelle pour Salah et ceux, dont nous sommes, qui militent pour sa liberté et une paix juste au Proche-Orient.

Il s’agit maintenant de passer aux actes. Ce qui implique, pour commencer, de rencontrer – enfin ! – la mère de Salah Hamouri au Quai d’Orsay. Salah n’a pas besoin de belles paroles ; il a besoin d’aide, de notre aide à tous, de celle du gouvernement en premier lieu. C’est le sens de la lettre ouverte (ci-dessous) que nous adressons à Alain Juppé en ce jour d’entrée en fonction.

 

Voir les commentaires

Expulsions locatives

2 Mars 2011, 17:27pm

Publié par PCF Villepinte

Les Sénateurs du groupe CRC-SPG présentent leur proposition de loi contre les expulsions locatives
 mercredi 2 mars 2011

 

JPG - 41.6 koLes sénateurs du groupe CRC-SPG ont organisé le 1er mars 2011 une conférence de presse pour présenter leur « proposition de loi relative aux expulsions locatives et à la garantie d’un droit au logement effectif ».

Etaient présents de gauche à droite sur les photos, Nicole Borvo-Cohen Seat, sénatrice, Odette Terrade, sénatrice, Jean-Jacques Porcheron, membre du Bureau National de l’ANECR, Serge Incerti-Formentini, président de la CNL, Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole du DAL.

- Le communiqué de presse du groupe CRC-SPG

- L’intervention de la sénatrice Odette Terrade

- L’intervention de Jean-Jacques Porcheron pour l’ANECR

 
Conférence de presse au Sénat
JPG - 35 ko
Conférence de presse au Sénat

 

 

Les sénateurs du groupe CRC-SPG ont organisé le 1er mars 2011 une conférence de presse pour présenter leur « proposition de loi relative aux expulsions locatives et à la garantie d’un droit au logement effectif ».
Etaient présents de gauche à droite sur les photos, Nicole Borvo-Cohen Seat, sénatrice, Odette Terrade, sénatrice, Jean-Jacques Porcheron, membre du Bureau National de l’ANECR, Serge Incerti-Formentini, président de la CNL, Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole du DAL.
Le communiqué de presse du (...)

Voir les commentaires

Cantonales

1 Mars 2011, 13:00pm

Publié par PCF Villepinte

 23 septembre manif 013

 

Nelly Roland Candidate de rassemblement des forces de gauche et de l’écologie  Maire de Villepinte et Conseillère générale

et  son suppléant Gérard Kouassi , vous invitent à un:

Apéritif républicain et citoyen

Mercredi 9 mars à 20 heures

Salle Joséphine Baker - espaces V Roger Lefort - esplanade aimé Césaire

 

Madame, Monsieur,

Les élections cantonales du 20 et 27 mars prochain seront l’occasion d’affirmer qu’un autre choix de société est possible, pour plus de justice sociale, pour un mieux vivre ensemble à Villepinte et en Seine-Saint-Denis. Inutile d’attendre 2012 pour sanctionner la politique de régression sociale menée par Nicolas Sarkozy : en cette période de crise, les seuls à qui le gouvernement demande de faire toujours plus de sacrifices sont celles et ceux qui ont déjà du mal à joindre les deux bouts en fin de mois. Les banques, qui ont joué aux apprentis sorciers avec des milliards d’euros – notre argent ! –, les contribuables soumis à l’Impôt sur la Fortune, sont eux épargnés et même favorisés.

Cela est inacceptable : comment oser prétendre ensuite défendre la valeur travail, être du côté de celles et ceux qui se lèvent tôt ?

L’État doit 690 millions à notre département au titre des transferts de charges non compensés : c'est autant d’actions en moins pour la prise en charge de la dépendance, pour les jeunes, pour nos collèges, pour nos associations sportives et culturelles, pour le soutien à l’emploi dans notre département...

Dans le même temps, le président du Conseil général, Claude Bartolone, augmente la fiscalité départementale, affaiblit les services publics (suppression de postes, annulation d’opérations comme Livres au trésor), et supprime des mesures sociales comme la prise en charge de la carte Imagin’R pour les jeunes : autant de décisions que je ne peux accepter. Ce n’est pas aux Séquano-Dyonisiens de payer pour le désengagement de l’État.

Il faut constituer en Seine-Saint-Denis une nouvelle majorité de gauche qui porte une grande ambition démocratique. Notre département a besoin de ce souffle pour se rassembler avec tous les habitants dans leur diversité et faire face aux mauvais coups de la droite au pouvoir.

Il faut une politique audacieuse pour faire barrage à la loi du profit et à l’idéologie libérale qui étouffent aujourd’hui la Seine-Saint-Denis.

Je vous invite à nous retrouver pour qu’ensemble nous fassions vivre cette dynamique et cette mobilisation pour un mieux vivre ensemble et un projet progressiste, de gauche, vraiment à gauche, pour la Seine-Saint-Denis et Villepinte.

Nelly Roland

Candidate de rassemblement des forces de gauche et de l’écologie.

 

Apéritif républicain et citoyen

Mercredi 9 mars à 20 heures

Salle Joséphine Baker - espaces V Roger Lefort - esplanade aimé Césaire

Voir les commentaires

<< < 10