Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

Une table longue de 2,56 km pour un record d'humanité en Seine-Saint-Denis

22 Septembre 2022, 14:06pm

Publié par PCF Villepinte

La plus grande table nappée du monde est le pari fou de l’artiste Yvan Loiseau qui a proposé aux habitants de Saint-Denis et d’ailleurs, de venir fêter la convivialité et le partage en déjeunant sur une même table, reliant Saint-Ouen à Saint-Denis.

Franck Cartelet L'Humanité

Lundi 19 Septembre 2022

À table ! Ce dimanche 18 septembre, le record du monde de la plus grande table nappée du monde a été battu. C’est le projet de l’artiste dionysien Yvan Loiseau, qui travaille depuis deux ans sur cette manifestation, qui avait pour objectif de créer du lien et de la fraternité entre les habitants issus de la seine-Saint-Denis.

Cette idée a germé dans la tête de l'artiste : « À l'heure de l'hyper individualisme, remettre le collectif au centre de nos vies, je trouve que ça a beaucoup de sens et ça fait du bien ».

Partager avec ses voisins de tablée

Le principe est simple. Les gourmets s’approprient la table avec leurs couverts et un plat de leur choix, à partager avec ses voisins de tablée. Et vu la richesse culturelle de la Seine-Saint-Denis, on vous laisse imaginer la diversité des plats du monde entier à déguster. Ce sont aussi 19 restaurateurs qui ont joué le jeu afin de faire déguster et découvrir gratuitement leur cuisine.

L’évènement a également organisé de nombreuses animations : des concerts, des débats, mais aussi des espaces dédiés aux jeux de société et aux activités sportives.

Dimension sociale

Ainsi, la célèbre dictée géante portée par Rachid Santaki, a rassemblé de nombreux participants de tous les âges. Une discipline qui comporte une véritable dimension sociale avec l'accès à la lecture et à l'écriture au plus grand nombre.

"La dictée, c'est un cliché, un peu comme la banlieue. On a l'impression que c'est avec le prof et le coup de règle sur les doigts mais pas du tout, tout dépend comment on l'anime. Maintenant, la dictée est un enjeu car nous sommes hyper connectés et on ne se pose plus de questions », souligne Rachid Santaki.

Les participants ont pu aussi rencontrer la compagnie de danse contemporaine DCA (Diversité, Camaraderie, Agilité) qui a organisé des épreuves sportives insolites comme une course de lenteur, le slalom à l'envers ou encore le lancer d'avion en papier.

Une envie de rencontre

À Saint-Ouen, c'est le débat « La solidarité, une arme de construction massive ? » qui capte toute l'attention des promeneurs avec la participation de Cédric Herrou, militant en faveur de l'aide humanitaire aux réfugiés.

« On voit qu'il y a une envie de rencontre et ça dépasse la question des migrants. Le micro a vraiment tourné avec une envie de discussion et d'échanges. Je crois que c'est ça faire société, c'est faire solidarité », conclut l'agriculteur.

 

Commenter cet article