Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

Zonage médecins 2022 : carte des zones concernées par les aides à l’installation et au maintien des médecins généralistes pour l'Île-de-France

24 Mai 2022, 08:52am

Publié par PCF Villepinte

L ’Agence a pour mission de déterminer, au moins tous les 3 ans, les zones géographiques caractérisées par une offre médicale insuffisante ou par des difficultés dans l'accès aux soins. 96% des Franciliens résident dans des territoires sous-denses. Retrouvez la nouvelle carte des zones concernées par les aides à l’installation et au maintien des médecins généralistes pour l'Île-de-France en 2022.

L’Île-de-France fait face depuis plusieurs années à une importante diminution du nombre de médecins généralistes libéraux, conséquence d’une pyramide des âges défavorable avec de nombreux départs en retraite, d’une faible installation de nouveaux médecins et globalement d’une attractivité jugée moindre par les jeunes médecins de la région pour cette spécialité médicale.

L’arrêté du 30 mars 2022 signé par Amélie Verdier, Directrice générale de l’ARS Île-de-France, détermine ces zones (territoires de vie-santé) dans lesquelles les médecins seront soutenus par des aides financières ou matérielles pour l’installation et le maintien. La révision du zonage médecins participe au renforcement de l’égal accès aux soins dans les territoires. L’ARS a donc établi, après avis de la CRSA et de l’URPS Médecins Libéraux et une large concertation de ses partenaires, une nouvelle cartographie des territoires présentant des difficultés d’accès aux soins médicaux.

Aujourd’hui, la part de population francilienne éligible au titre des ZIP (Zones d’Interventions Prioritaires, bénéficiaires des aides Assurance Maladie et Etat) passe ainsi de 37,6% en 2018 à 62,4%, soit 7,6 millions d’habitants. La part de population francilienne éligible au titre des ZAC (Zones d’Actions Complémentaires, bénéficiaires des aides de l’Etat uniquement) représente 33,9% soit 4,1 millions d’habitants (39,5% en 2018). Pour les autres territoires (3,7%), aucune aide individuelle n’est prévue.

Ces nouveaux résultats reflètent des difficultés d’accès aux soins primaires très inquiétantes dans les territoires franciliens et actent une dégradation forte en quelques années. C’est au total plus de 96,3% de la population francilienne qui vit dans un territoire insuffisamment doté en médecins généralistes, soit 3,7% (450 000 habitants) qui bénéficierait d’un accès à un médecin généraliste satisfaisant. L’ARS salue le soutien que de nombreuses collectivités locales apportent par ailleurs pour encourager ces installations et renforce la coordination pour maximiser l’effet levier des aides.

 

 

 

Commenter cet article