Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

Rentrée 2022 de l’UEC : Une victoire et de nouveaux combats

7 Janvier 2022, 07:35am

Publié par PCF Villepinte

Sous la pression des mobilisations des étudiants et des étudiantes mais aussi des personnels universitaires, le gouvernement a reporté d’un an la mise en place du second Parcoursup avec la plateforme

 https://www.trouvermonmaster.gouv.fr/.

L’Union des étudiants et des étudiantes communistes, au travers de ses secteurs, s’est mobilisée partout en France pour mettre fin à cette sélection sociale et inégalitaire et à déjà récolté des milliers de signatures sur sa pétition : www.trouvermonmaster.lol.

Cependant, le projet de renforcement de la sélection en master n’est pas définitivement enterré et reste prévu pour l’année prochaine. Parcoursup en licence ou en master, cette année ou l’année prochaine, c’est non : le diplôme doit être le seul passeport attestant du droit à la poursuite d’études. En ce sens, l’UEC demande un investissement massif dans l’Enseignement supérieur et la Recherche (embauche d’enseignants, construction d’infrastructures) afin de permettre à chaque étudiant et étudiante d’accéder à des études de qualité et de proximité de son choix : en licence ou en master.

Vidal en retard pour la rentrée universitaire !

Cette rentrée est également marquée par les annonces gouvernementales sur l’épidémie. La ministre de l’Enseignement supérieur est sortie de son mutisme à moins d’une semaine des partiels pour la majorité des étudiants et des étudiantes. Elle a annoncé brièvement que tout était sous contrôle.

Or, de nouveau comme depuis le début de la crise sanitaire, c’est le grand flou. Encore une fois la ministre a appelé à la gestion au “cas par cas”, laissant les universités faire face sans consignes claires, alors que celles-ci étaient en congé. En bout de chaîne, ce sont les étudiants et les étudiantes qui sont sans réponse et qui subissent un stress d’examens incertains.   

Si certains revendiquent de passer les partiels en contrôle continu,    cest bien la solution des partiels en présentiel quil faut maintenir. Cela demeure la solution la plus égalitaire. En ce sens, nous voulons que les moyens soient mis en place pour permettre de passer nos examens en sécurité. Après cette session d’examens, nous ne voulons pas le retour du distanciel. L’annonce d’une deuxième session d’examen “covid” est un minimum, seulement rien n’est précisé. À qui seront destinées ces sessions ? Quand seront-elles organisées ? Les notes seront-elles prises en compte pour le premier semestre ? Sous quelles conditions. seront-elles décidées ?

Le ministère a eu deux ans pour apprendre, coordonner, anticiper et pourtant répète continuellement les mêmes erreurs.    LUEC exige que le gouvernement mette les moyens pour nous permettre de passer nos partiels dans de bonnes conditions : Des sessions Covid datées avec une organisation nationale, rapide et claire, la fin du “cas par cas” : l’égalité doit être garantie entre tous les étudiants et étudiantes, peu importe où ils étudient. Enfin, il faut distribuer dans les universités des masques FFP2, et faire tester les étudiants et les étudiantes plusieurs fois par semaine et ce même à la reprise des cours.

 

Jeanne Péchon

secrétaire nationale de l’UEC

 

 

Commenter cet article