Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

Loi « séparatismes ». La Macronie tourne toujours plus le dos à la République sociale

16 Février 2021, 08:02am

Publié par PCF Villepinte

assemblée nationale

 

« Le séparatisme territorial est un terreau antirépublicain », selon le maire PCF de Grigny (Essonne), Philippe Rio, qui fait le constat que « dans la devise républicaine, un élément est de plus en plus absent jour après jour : l’égalité ». Nicolas Cleuet/Hans Lucas

L'Humanité Mardi 16 Février 2021

Aurélien SoucheyreDiego Chauvet

Le projet de loi «confortant le respect des principes de la République» passe complètement à côté du combat pour l’égalité entre les citoyens sur lensemble du territoire. Au risque de fracturer toujours plus le pays.

Les députés votent ce lundi le projet de loi sur les séparatismes. S’il convient de lutter avec détermination contre l’islamisme, le texte ne se penche que sur la question répressive, en plus de stigmatiser les musulmans. Dans son discours des Mureaux, en octobre dernier, Emmanuel Macron appelait à «faire aimer la République en démontrant quelle peut permettre à chacun de construire sa vie».

Mais le volet «social» du texte de loi a finalement été supprimé. Le séparatisme économique et social que les riches mènent contre les pauvres nourrit pourtant le séparatisme communautariste. Les inégalités de revenus, les discriminations de classe et d’origine, la ségrégation urbaine et la casse des services publics sont l’un des terreaux fertiles du rejet d’une promesse républicaine dézinguée par le gouvernement lui-même.

La Macronie assure qu’elle apportera des réponses dans son futur projet de loi consacré à «l’égalité des chances», mais toute son action depuis 2017 vise à imposer un ultralibéralisme contraire à la réalisation de la fraternité. Loin de mettre en œuvre les solutions qui existent, le gouvernement préfère encore et toujours mettre en scène son duel avec le FN pour masquer son bilan délétère.

Commenter cet article