Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

CENTRES DE SANTE

30 Novembre 2020, 14:55pm

Publié par PCF Villepinte

30.11.2020 Communiqué du PCF
 
Amendement après amendement, le gouvernement avec l’appui de sa majorité et de la droite républicaine, a décidé de porter de nouveaux coups aux centres de santé. Les centres de santé se différentient des maisons de santé libérales, notamment par leur ambition d’efficacité dans l’accès aux soins, par le Tiers payant intégral, le respect des tarifs de secteurs 1 sans dépassement d’honoraire, une médecine d’équipe coordonnée et pluri-professionnelle et par des personnels qui sont toutes et tous des salariés.
Avec la nouvelle législation les centres de santé peuvent désormais être créés par des organismes à but lucratifs et pour certains,  intégrer des médecins gardant un exercice libéral au sein de la structure. C’est inadmissible, c’est une remise en cause de la médecine sociale que les centres de santé pratiquent.

 

Lors des débats sur le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2021, le gouvernement a fait adopter un amendement visant à soumettre les centres de santé à une régulation "d’installation". Ainsi, sous prétexte de régulation territoriale dans des zones prétendument surdotées, des centres de santé ne pourront plus s’implanter ou développer leurs activités. A terme,  il est à craindre que lorsqu’un territoire sera bien doté de médecins libéraux en secteur 2, à dépassement d’honoraires, il ne sera pas autorisé à avoir un centre de santé accessible à tous.

Les parlementaires communistes à l’Assemblée nationale comme au Sénat, ont combattu cet amendement en vain : Droite et Gouvernement l’ont fait adopter. Pour lutter contre la désertification médicale, pour favoriser l’accès aux soins de toutes et tous, dans de bonnes conditions, on ne peut réguler de la même manière un mode d’exercice individuel et une structure pluridisciplinaire.

 

Le Parti Communiste Français appelle les Françaises et les Français, les organisations syndicales comme mutualistes, les associations d’usagers et en soutien aux plus précaires, à se mobiliser contre cette dérive et cette volonté de freiner le développement des centres de santé qui se créent avec succès dans tous les territoires à l’initiative notamment des collectivités.

 

Ensemble, défendons, et promouvons des centres de santé à vocation publique et une politique territoriale de santé.

 

Commenter cet article