Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

IL  Y A URGENCE ! LE BILLET DU DR CHRISTOPHE PRUDHOMME. LA SCIENCE

24 Juin 2020, 08:24am

Publié par PCF Villepinte

 

Mercredi, 24 Juin, 2020

 

Christophe Prudhomme est médecin au Samu 93

La science telle qu’elle nous est présentée dans le cadre de l’épidémie liée au coronavirus reflète-t-elle, comme sa définition l’indique, «un ensemble de connaissances et d’études dune valeur universelle»? Pas vraiment. En effet avant que les connaissances soient universelles, les scientifiques émettent des hypothèses quil faut vérifier. Par ailleurs, sur un nouveau sujet, les hypothèses diffèrent et avant que des études aient permis de trancher, la polémique a tout le temps de s’installer.

Cette polémique n’est pas stérile mais permet de faire avancer les idées et parfois de trancher, mais pas toujours et surtout pas immédiatement. Il faut se souvenir du fait que Galilée, qui a avancé l’idée que la Terre tourne autour du Soleil, a été condamné par l’Inquisition. Une théorie qui allait à l’encontre de celle de l’Église qui prétendait que la Terre – et non le Soleil – se trouvait au centre de notre univers.

Cet exemple nous montre les interventions des détenteurs du pouvoir qui peuvent intervenir pour contrer des données scientifiques qui remettent en cause la manière dont ils dirigent le monde. Cela nous éclaire sur les polémiques autour de l’hydroxychloroquine, mais aussi sur les préconisations du «comité scientifique» mis en place par Emmanuel Macron.

Dans une situation incertaine liée à la nouveauté de l’événement, la liberté d’expression et le débat contradictoire sont essentiels. Il est très dangereux que le pouvoir politique instrumentalise la science en choisissant une hypothèse au détriment d’une autre, alors que le doute subsiste. Car dans ce cas, comme le dit très bien une des règles de la médecine, «le doute doit bénéficier au patient». Il faut donc laisser le temps aux scientifiques de travailler, de débattre, parfois de se contredire. Il ny a pas d’autre voie pour faire progresser la recherche et obtenir des données scientifiques qui deviennent alors des connaissances universelles utiles pour tous.

Retrouvez son précédent billet, salariat, et l’ensemble de ses chroniques.

Le billet du Dr Christophe Prudhomme

 

Commenter cet article