Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

Éducation : exigeons le meilleur pour nos enfants.

17 Mars 2015, 08:11am

Publié par PCF Villepinte

Éducation : exigeons le meilleur pour nos enfants.

Éducation : exigeons le meilleur pour nos enfants.

Tous les parents et tous les enseignants veulent que leurs enfants, leurs élèves réussissent. L’Etat a le devoir de leur en donner les moyens.

En dépit des promesses de François Hollande, nous constatons que l’Ecole n’a pas échappé aux politiques d’austérité qui renforcent les inégalités.

Après les années Sarkozy qui ont provoqué une véritable saignée dans tout le système éducatif (80 000 postes d’enseignants supprimés, perte de 2 heures d’école par semaine, arrêt de la formation des enseignants), le gouvernement Hollande s’est refusé à engager une politique éducative ambitieuse pour tous les enfants. Il a mis en place une réforme des « rythmes scolaires » qui entérine la réduction du temps d’apprentissage pour imposer « du temps éducatif » payé au moindre coût, et accroissant les inégalités territoriales.

Les inégalités sont de plus en plus criantes et insupportables : peut-on accepter que l’Etat continue à investir deux fois plus pour un élève parisien que pour un élève de Seine-Saint-Denis ?

La situation des écoles dans notre département est de plus en plus difficile : insuffisance de postes pour absorber la hausse démographique, absence d’ enseignants de RASED pour aider les enfants en difficulté , manque de remplaçants, baisse dramatique de la scolarisation des moins de 3 ans en maternelle, effectifs chargés dans les classes, recrutement d’enseignants fragilisés par un statut de contractuels…Et les mesures de rentrée n’annoncent rien de bon !

Donner à l’école les moyens humains et matériels d’assurer la réussite de tous les élèves doit être conçu comme un investissement d’avenir, et non comme une dépense supplémentaire. C’est parce que nous exigeons un droit à l’Education pour nos enfants en Seine Saint Denis qu’un véritable plan d’urgence doit être élaboré dès la rentrée prochaine.

Clémentine Autain Sébastien Bastaraud

 

 

Commenter cet article