Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

Parité

8 Mars 2011, 22:38pm

Publié par PCF Villepinte

Pour les communistes de Seine-Saint-Denis, le féminin de candidat n'est pas suppléante !

 

En cette journée internationale des droits des femmes, qui n’aura pas entendu des dirigeant-e-s politiques - à gauche et à droite - se "morfondre" des trop faibles avancées en matière de parité au sein des assemblées élues.

A l’approche des cantonales, on aura notamment relevé, ici et là, que les Conseils généraux étaient bien les cancres de la classe en matière de parité. Avec 83 % d’hommes, ces assemblées n’accordent ainsi que quelques strapontins aux conseillères générales. Pas étonnant que sur les 96 départements de France métropolitaine, seules 6 femmes président leur assemblée départementale.

En Seine-Saint-Denis, Président et 1er vice-Président sont issus de la gente masculine, alors qu’il eut été possible d’envisager un duo paritaire, sans que les équilibres politiques en pâtissent et sans que le pouvoir "absolu" du Président n’en souffre !

Pour ne pas en rester à ce lamentable constat, les communistes, fidèles à leur engagement féministe, ont fait le choix, à l’occasion des élections cantonales, de présenter et de soutenir 20 candidats titulaires, à stricte parité hommes-femmes.

Une décision qui tranche avec la tendance observée dans les autres formations politiques, d’Europe-Ecologie à l’UMP en passant par le PS, où les femmes sont, dans la majorité des cas, reléguées au rang de suppléante, parfois même sans apparaître sur les affiches de campagne (à Pantin par exemple, les autoportraits du conseiller général PS sortant pourraient induire l’électeur en erreur : une suppléante figurera bien sur ses bulletins de vote !)

Avec cette décision, plutôt que de vaines incantations et de piteux slogans de circonstances, le PCF et le Front de Gauche traduisent en actes leur volonté de faire bouger les choses, dans ce domaine également.

Avec le PCF et le Front de Gauche, la suppléance dans les 20 cantons renouvelables est réservée à parité aux femmes... et aux hommes !

Commenter cet article