Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

LE MAUVAIS COUP D’OBAMA

27 Février 2011, 07:31am

Publié par PCF Villepinte

 

Au cœur du printemps des peuples arabes M. Obama vient de rendre un très mauvais service à la cause de la sécurité de la paix en opposant son veto au Conseil de Sécurité des Nations Unies sur un texte qui stipulait : « les colonies israéliennes établies dans les territoires palestiniens occupés depuis 1967 y compris Jérusalem-Est, sont illégales et constituent un obstacle majeur à la réussite d’une paix juste, durable et globale ». Ce document, parrainé par 130 pays, ne faisait que reprendre les mots, le langage, l’écriture d’une multitude d’autres résolutions pourtant approuvées par les Etats-Unis. Quelques jours plus tôt d’ailleurs, lors d’une réunion du Quartet, les Etats-Unis avaient tout fait pour qu’aucune pression ne soit exercée à l’encontre des dirigeants israéliens pour les amener à discuter. Or, les bouleversements actuels dans les pays arabes ne peuvent être dissociés de la question de l’Etat palestinien dans les frontières de 1967.

Les aspirations de tous ces peuples sont communes à celles qu’exprime le peuple palestinien depuis des décennies. La seule différence est que les mouvements dans les pays arabes sont dirigés contre les dirigeants de ces pays. En Palestine, ils sont dirigés contre un pouvoir extérieur, celui du gouvernement d’Israël qui domine, humilie, écrase le peuple palestinien. D’ailleurs, les peuples arabes dans leur diversité avaient manifesté leur opposition à l’horrible offensive guerrière menée contre Gaza quand leurs dirigeants laissaient faire.

Personne ne peut comprendre aujourd’hui le veto nord-américain, sauf par son parti-pris pour la direction israélienne contre les Palestiniens. En quelque sorte, c’est une nouvelle humiliation infligée à ce peuple qui ne se laissera pas faire. Certes, les Etats-Unis et l’Europe veulent contrôler les révolutions des peuples arabes en les contenant dans le cadre d’une simple libéralisation des régimes. Or, la demande de ces peuples est plus profonde. Ils agissent pour la liberté, le pain, le respect, la dignité. C’est aussi le refus de tout impérialisme. Et le blocage de toute initiative visant à empêcher la poursuite de la colonisation est tout aussi anachronique que le soutien des systèmes autocratiques et dictatoriaux des pays arabes. A l’opposé, l’intérêt de la paix et de la sécurité, l’intérêt des peuples, israélien, américain et européens est de relancer un véritable processus de paix en vue d’aboutir à la création de l’Etat palestinien dans les frontières décidées en 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale.

Dans les bouleversements actuels, la question du retour des réfugiés palestiniens sur leur terre se pose de manière totalement nouvelle, tant les peuples arabes souhaitent la démocratie, l’harmonie entre eux, la souveraineté populaire et politique. La décision de M. Obama dans ce contexte est encore plus condamnable. A l’image des pays d’Amérique Latine ou de Chypre, les pays européens, l’Union européenne elle-même, doivent reconnaître maintenant l’Etat  Palestinien. L’Europe doit le faire d’autant plus que les dirigeants palestiniens viennent de convoquer un processus électoral qui permettra au peuple d’être bien représenté et de donner mandat à ses nouveaux élus pour le faire. Nous entamons donc une nouvelle phase. Un nouveau mouvement devrait se lever de tous les pays de l’Union européenne pour obtenir que ses institutions reconnaissent désormais l’Etat palestinien. C’est dans la logique des mouvements populaires en cours. Ils ont besoin de nous. Agissons !

.

Commenter cet article