Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

Lagarde en vue du F.M.I.

19 Mai 2011, 05:53am

Publié par PCF Villepinte

Par la barbe de Karl Marx ! On n’avait pas vu une embrouille pareille à la Section depuis le début de la perestroïka. A deux doigts d’une scission qu’on était, et tout ça à cause de cette histoire de DSK ! Je vous la fais simple : on a vu apparaître trois courants, avec trois motions et tout ce qui va avec. Le courant people a présenté une motion ayant pour titre « Rebondissement dans l’affaire DSK : Carla Bruni est enceinte ». 0,7% des adhérents se sont prononcés en sa faveur. Les libertaires ont avancé une contribution concurrente : « Surpopulation carcérale : libérez DSK ». 25% des suffrages exprimés. Enfin, une troisième motion, de compromis humanitaire, a été élaborée par la direction : « DSK, isolé en détention : envoyez-lui Christine Lagarde ! ». Elle l’a emporté haut la main avec 62% des voix. Plutôt que d’alimenter ce « débat politique », en somme, on a décidé de regarder ailleurs, en France justement.

Pendant ce temps, en effet, la France est en pleine croissance, s’agissant des incarcérations. Tous les records sont pulvérisés avec 64 548 détenus dans les prisons françaises au 1er mai 2011 (il faut quand même le faire pour calculer ça au jour de la fête du travail !), bien tassés d’ailleurs dans les 50.746 places disponibles. Pour remédier à ce scandale, notre gouvernement a eu une idée de génie : promouvoir Christine Lagarde pour succéder à DSK à la tête du F.M.I., d’où notre troisième motion. Vous ne voyez pas le rapport ? C’est tordu, je sais, il faut que je vous explique.

On nous dit en boucle que DSK n’a pas d’immunité diplomatique. Et on dit ça sur la base des Statuts du F.M.I. Mais on ne va pas voir la section 21 de la Convention sur les privilèges et immunités des institutions spécialisées, qui dit tout net que « le directeur général de chaque institution spécialisée, ainsi que tout fonctionnaire agissant en son nom pendant son absence, tant en ce qui le concerne qu'en ce qui concerne ses conjoints et enfants mineurs, jouira des privilèges, immunités, exemptions et facilités accordés, conformément au droit international, aux envoyés diplomatiques ». Immunité totale (et pas seulement pour les actes de sa fonction), en somme, pour le patron du F.M.I. (qui est une institution spécialisée des Nations Unies) et pour sa famille. Mais alors, me direz-vous, comment ça se fait qu’on ait mis DSK au placard aux Etats-Unis ? C’est là que ça devient compliqué, faut s’accrocher.

Les Ricains n’ont pas ratifié la Convention sur les privilèges et immunités des institutions spécialisées, alors que les autres (France, Allemagne, Russie, etc.) l’ont fait. Du coup, ils estiment qu’elle ne peut pas être invoquée aux Etats-Unis (ce qui est peut-être vrai, mais ça ne règle pas le problème de l’indépendance de l’institution, qui peut passer par l’immunité du patron, car autrement un tas d’Etats serait tenté de le foutre au gnouf pour obtenir un prêt, ou pour contrôler le gros bazar), alors qu’elle s’applique chez les autres (France, Allemagne, Russie, etc.). Vous la voyez, ce coup-ci, l’embrouille ?

Le procureur général près la Cour de cassation, Jean-Louis Nadal, a demandé à la Cour de justice de la République d'ouvrir une enquête visant Christine Lagarde dans l’affaire Tapie. On suspecte un abus d’autorité dans le choix de

recourir à l’arbitrage, à l’issue duquel on a octroyé à Tapie la bagatelle de 240 millions d'euros de réparation, plus une centaine en intérêts et 45 millions pour « préjudice moral » car la souffrance, Messieurs-Dames, c’est comme la vertu, ça a un prix. Bref, il risque de faire vilain temps, et de là à ce qu’on balance aux cognes plus haut que Lagarde, le risque est fort, d’autant que Tapie a appelé à voter Sarko, on s’en souvient…

Là-dessus l’idée de génie : on profite de l’affaire DSK pour te fourguer Lagarde au F.M.I. ; du coup elle chope l’immunité, la procédure française est paralysée (car la France, elle, a ratifié la Convention – eh, faut suivre quand on vous cause !) et tout le monde dort peinard à l’U.M.P. En plus, on est sûr que ça passe car les journaleux sont convaincus qu’il n’y a pas d’immunité au F.M.I., et n’y voient que du feu. C’était sans compter sur la Section !

Glop Lerouge

Secrétaire de Section

Commenter cet article