Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

La juge ordonne le maintien en détention de DSK

16 Mai 2011, 18:55pm

Publié par PCF Villepinte

Capture d'écran de France 24

Politique - le 15 Mai 2011

 

 

 

Inculpé par le parquet de New York "d'agression sexuelle", de "tentative de viol" et de "séquestration", Dominique Strauss Kahn est dans une mauvaise passe. Le juge estime que les preuves matérielles corroborent les accusations de la plaignante.

Dernières nouvelles : Le juge rejette la libération sous caution, DSK reste en prison jusqu'à son passage au grand jury, qui devrait se réunir le 20 mai. La juge a visionné la vidéosurveillance de l’hôtel et a estimé que DSK semblait « fuir ». De plus, elle a évoqué une autre  affaire du même genre, dans laquelle le directeur du FMI serait impliqué, mais on n’en sait pas plus.

M. Strauss-Kahn "a l'intention de se défendre vigoureusement contre les accusations et il dément toute mauvaise conduite", a déclaré un de ses avocats, Benjamin Brafman, en s'adressant dimanche soir aux journalistes devant le tribunal du sud de Manhattan, où DSK, comme il est connu en France, doit être présenté à un juge. La police de New York a de son côté obtenu un nouveau mandat pour examiner les vêtements du patron du FMI, à la recherche de nouvelles traces d'ADN, sur "des cheveux, du sperme", et souhaite vérifier si M. Strauss-Kahn présente des traces de griffures.
La victime, une jeune femme de 32 ans, aurait formellement reconnu DSK comme étant son aggresseur. Elle est considérée par la police comme un témoin fiable.

Dominique Strauss-Kahn a quitté dimanche vers 23 heures (5 heures lundi, heure de Paris), le commissariat de New York où il était détenu depuis samedi, menotté dans le dos.
La police a fourni des informations contradictoires concernant la destination vers laquelle devait être conduit le patron du Fonds monétaire international inculpé d'agression sexuelle sur une femme de chambre d'un hôtel de Manhattan.

On ignore s'il devait être emmené au dépôt du palais de justice de Manhattan ou être conduit dans les services médico-légaux pour y subir des examens corporels.  La comparution de Dominique Strauss-Kahn en audience préliminaire devant un tribunal de Manhattan a été reportée à lundi le temps de procéder à ces examens médicaux qu'il a acceptés.
DSK, l'air fatigué environ trente heures après son interpellation à bord d'un avion d'Air France, est sorti du bâtiment situé dans le quartier de Harlem avant de monter à l'arrière d'une voiture de police banalisée, assis entre deux policiers.

Il n'a pas dit un mot devant la foule des journalistes qui attendaient sa sortie depuis la veille au soir et son inculpation pour tentative de viol à l'encontre d'une femme de chambre de son hôtel new-yorkais.

Selon des médias locaux, la femme de ménage, est entrée dans sa chambre d’hôtel pensant qu’elle était inoccupée. M. Strauss-Kahn est ensuite sorti nu de la salle de bain et l’a agressé sexuellement, a indiqué le New York Times citant le responsable de la police de New York Paul Browne. Selon les dires de la femme, il l’a prise et forcé à entrer dans la chambre à coucher, puis a vérrouillé la porte, a indiqué la même source. Elle s’est débattue mais il l’a trainée dans la salle de bain et l’a à nouveau agressé sexuellement, selon le Times. La chaîne MSNBC a précisé qu’il l’avait contrainte à faire une fellation.

Selon des sources policières, Strauss-Kahn aurait quitté précipitamment l’hôtel Sofitel où il était descendu, en abandonnant son téléphone portable et ses effets personnels.

Lire les principales réactions autour de l'inculpation de DSK

Le film de l'arrestation

Commenter cet article