Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bienvenue sur le blog des communistes de Villepinte

FO signe l'accord sur les retraites complémentaires

25 Mars 2011, 21:26pm

Publié par PCF Villepinte

Social-Eco - le 25 Mars 2011
 

Force Ouvrière a ouvert la voie à la validation de l'accord sur l'avenir des régimes de retraite complémentaires Arrco et Agirc proposé par le Medef. Son secrétaire général Jean-Claude Mailly a annoncé ce jeudi soir que FO «sera signataire» du texte, estimant avoir «obtenu des garanties». «On a obtenu une stabilisation du taux de rendement des pensions pour les quatre ans à venir, pour qu'il n'y ait plus de baisse», a-t-il fait notamment valoir. Dans son projet, le patronat propose en effet de stabiliser de 2012 à 2015 le taux de rendement des retraites complémentaires qui ne cesse de baisser depuis 1993, chaque euro cotisé donnant droit à une pension de plus en plus faible. En revanche, la valeur du point restant indexée sur l'évolution des prix, et non des salaires, le niveau des pensions (ou taux de remplacement du salaire par la retraite) va continuer de baisser. D'autre part, d'ici 2012, le taux de rendement de l'Agirc va baisser, pour être aligné sur celui de l'Arrco.

FO appuie également sa décision sur le prolongement jusqu'en 2018 de l'Agff, dispositif permettant de servir la retraite complémentaire, sans abattement, en même temps que la pension du régime général. Jean-Claude Mailly a toutefois «regretté qu'il n'y ait pas une petite augmentation des cotisations». De fait, le Medef a imposé dans le texte final son refus de tout effort financier supplémentaire pour garantir l'équilibre financier des régimes.

Le projet prévoit également le report de l'âge ouvrant droit à la pension complémentaire à 62 ans, et celui de la garantie du taux plein à 67 ans, par alignement sur la réforme du régime de base. Un alignement qui n'avait pourtant rien de fatal, les régimes Arrco et Agric étant gérés par syndicats et patronat et n'étant pas soumis à la loi. Pour la CGT, qui a donné un avis négatif sur le projet, il n'est pas envisageable d'accepter, pour les complémentaires, ces mesures d'âges qu'elle a, avec l'ensemble des autres syndicats et la grande majorité de l'opinion des salariés, combattue l'année denière dans la réforme du régime général.
A l'issue des négociations, il y a une semaine, FO avait jugé le texte «déséquilibré», mais s'était montré hésitant sur la question de le signer. Dans les dernières heures des pourparlers, le Medef avait mis la pression sur ce syndicat, et sur la CFDT, en tenant des conciliabules avec des deux organisations. La signature annoncée de la centrale de Jean-Claude Mailly, qui détient la vice-présidence de l'Arrco, devrait entraîner celle de la CFDT: le syndicat de François Chérèque ne trouvait pratiquement rien à redire à l'accord, mais voulait éviter de signer seul. Outre la CGT, la CGC et la CFTC se sont clairement déclarées opposées au projet. Ces trois organisations peuvent encore empêcher la validation de l'accord si elles décident de faire valoir leur droit d'opposition, ce qui obligerait à rouvrir les négociations. Elles annonceront leur décision la semaine prochaine.

  • A lire: Les retraites complémentaires en danger

Rançon de son refus mordicus de toute augmentation des cotisations, le Medef tente d’imposer aux régimes Arrco et Agirc des remèdes qui seraient fatals pour les pensions. Lire la suite...

Yves Housson

Commenter cet article